Une recherche pour prolonger la vie des chiens

· 19 avril 2019
Oui, prolonger la vie des chiens pourrait être envisageable !

Les chiens font aujourd’hui partie de notre vie, même pour ceux qui ne sont peut-être pas si proches des animaux. Peu de personnes peuvent imaginer une vie sans chiens. Il nous semble néanmoins que leur vie est trop courte lorsque nous partageons notre existence avec l’un d’entre eux. Il s’agit de la raison pour laquelle des recherches sont mises en œuvre pour prolonger la vie des chiens.

Un chien peut vivre en moyenne entre 12 et 14 ans, parfois moins, parfois davantage. Et si nous vous disions que vous pourriez prolonger la vie de votre animal de compagnie de 2 à 5 ans ? Ce serait génial ! Nous parlons donc ici d’une nouvelle recherche axée précisément sur l’allongement de la vie des chiens.

Une recherche pour prolonger la vie des chiens

prolonger la vie des chiens

Si nous comparons avec nous, la vie des chiens est très courte. Nous aimerions tous pouvoir partager encore quelques années avec nos animaux de compagnie. Il s’agit de la raison pour laquelle la recherche scientifique tend aujourd’hui à y parvenir.

La recherche s’est déroulée à Seattle. Les scientifiques ont commencé par tester une substance chez les chiens qui, selon eux, pourrait prolonger leur vie.

La substance en question s’appelle la rapamycine. Il ne s’agit pas de quelque chose de nouveau car cela fait des années que les hôpitaux la connaissentLes autres noms sous lesquels nous la connaissons sont sirolimus et rapamune.

Il s’agit du composant principal de nombreux traitements chez l’Homme. Nous l’utilisons principalement pour prévenir le rejet d’organes transplantés. Pour traiter l’inflammation artérielle également, et même certains cas de cancer.

Son nom vient de l’endroit où il a été découvert : l’île de Pâques ou, comme l’appelaient les autoctones : Rapa Nui. La bactérie Streptomyces hygroscopicus, un micro-organisme simple se trouvant dans le sol et dont la rapamycine est extraite, y a été découverte.

Il semble que cette substance possède un grand nombre de propriétés encore méconnues. L’une d’entre elles est qu’elle est capable de régénérer les cellules chez les animaux. En d’autres termes, elle peut prévenir le vieillissement de ces derniers. Elle avait déjà été testée sur les mouches des fruits, les souris et les vers.

Quel effet pourrait-elle avoir pour allonger la vie des chiens ?

L’usure métabolique est l’une des principales causes du vieillissement. Le travail de la rapamycine est de faire croire aux cellules que le niveau de nutriments absorbés par le corps est plus faible. La vitesse du métabolisme diminue alors et prolonge ainsi la durée de vie. Ceci se produit grâce à certains changements biochimiques que cette substance est capable d’induire.

Bien que ceci ait déjà était prouvé sur les souris, le chien est un animal beaucoup plus complexe. Il n’est donc pas si simple de prolonger la vie des chiens.

David Sinclair a commencé l’expérience pour prolonger la vie des chiens auprès de 32 chiens âgés de plus de 6 ans. Un quart des animaux ont été traités avec un placebo.

prolonger la vie des chiens

Les animaux ne connaissent pas l’effet placebo, mais leurs maîtres, oui. Ainsi, au fil des semaines, David et son équipe ont observé leurs différentes réactions.

Rien n’est toutefois très clair avec cette étude, car il ne s’agit pas d’une recherche de quelques jours, mais de plusieurs années. Étudier et freiner le vieillissement pendant une certaine durée suppose du temps, compte tenu de son importance.

Veillant au bien-être des animaux, le médicament serait retiré du marché et la recherche s’arrêterait en cas d’éventuels effets indésirables.

Par conséquent, alors que nous commencions déjà à rêver, la rapamycine n’a toujours pas été testée. Nous ne pouvons donc pas affirmer qu’il s’agira d’un remède contre le vieillissement, ou du moins d’une manière de prolonger la vie des chiens.