Traitement et contagion de la maladie de Carré

· 30 octobre 2018
Cette maladie est si grave que le chien peut avoir des séquelles à vie ou même mourir. Elle affecte principalement les chiots ou les vieux spécimens, dont le système immunitaire est peu développé ou affaibli.

La maladie de Carré est une maladie causée par un virus très contagieux. Elle affecte généralement les chiots et, si elle n’est pas traité à temps, provoque des effets irréversibles, voire la mort. Nous vous parlerons ici de cette grave pathologie, de sa contagion et de son traitement.

Contagion de la maladie de Carré

Le degré de dangerosité de cette maladie est très élevé. Elle devient souvent mortelle pour les chiots ou les animaux domestiques d’âge avancé dont le système immunitaire est peu développé ou affaibli. Il s’agit en outre d’une pathologie virale très contagieuse. Elle affecte trois systèmes : respiratoire, digestif et nerveux.

Comment la maladie de Carré se transmet-elle ? À travers les sécrétions corporelles : les larmes, la salive et la morve. Des gouttelettes microscopiques pouvant héberger le virus tombe dans l’environnement lorsqu’un chien éternue ou tousse.

La transmission est plus probable chez les jeunes animaux de compagnie qui sont en contact avec d’autres. Cela ne signifie cependant pas que notre chien éviter la contagion si nous ne le promenons pas. Le virus peut même imprégner nos vêtements ou nos mains si nous jouons avec un chien infecté. Il est donc essentiel de bien se nettoyer après avoir touché un chien.

Il existe plusieurs options pour prévenir cette maladie lorsque nous avons un chiot à la maison. La première mesure sera de le vacciné conformément aux doses indiquées par le vétérinaire. Il est en outre essentiel de faire attention aux chiens en contact avec notre animal de compagnie, surtout s’il présente un symptôme typique de la maladie.

Quels sont les symptômes de la maladie de Carré ?

Le premier symptôme est la fièvre. Ce n’est cependant pas le seul car la maladie de Carré est une maladie qui attaque sur plusieurs fronts.

maladie de Carré

Au niveau respiratoire, nous pouvons observer que le chien commence à tousser, à renifler et à éternuer. Nous pouvons également observer une conjonctivite, un gonflement des paupières et du nez avec un écoulement continu de couleur jaunâtre. Le mucus provoque des difficultés respiratoires. Le virus peut déclencher une pneumopathie s’il atteint les poumons.

Au niveau du système digestif, le virus provoque des vomissements ou de la diarrhée, conséquences d’une gastro-entérite grave. Dans le cas où le chien ne présente que ce symptôme, nous ne devons pas l’associer à la maladie de Carré mais à une intoxication ou à un problème alimentaire.

La dermatite est le signe évident de la maladie de Carré. Le chien souffre de desquamation, d’un durcissement et d’un assèchement de la peau du nez – qui devrait toujours être humide – et sur les coussinets des pattes.

Cette maladie a en outre des conséquences sur le système nerveux. Il s’agit de la raison pour  laquelle, dans la plupart des cas, l’animal souffrira de séquelles à vie s’il survit. Des attaques soudaines, des convulsions, des tics nerveux, des spasmes musculaires et la paralysie des extrémités sont assez fréquents.

Existe-t-il un traitement contre la maladie de Carré ?

Cette infection virale ne dispose pour le moment pas d’un traitement spécifique et efficace. Nous devrions néanmoins immédiatement en informer le vétérinaire si nous croyons que notre chien est infecté par la maladie de Carré.

maladie de Carré

Ce professionnel tentera de soulager les symptômes et d’éviter que l’animal ne souffre trop. Certains expectorants et antibiotiques éliminent les mucosités. D’autres médicaments soignent les vomissements et la toux, tandis que les compléments alimentaires renforcent la santé de l’animal. Il est recommandé que le chien consomme davantage de vitamine B s’il souffre de tics nerveux.

Il est essentiel d’éviter la déshydratation, même si votre chien n’a pas envie de boire, et de nettoyer son nez et ses yeux en permanence. Nous devrions essayer de le faire manger au moins un peu d’alimentation molle s’il ne veux pas manger. Les soins et l’attention sont ici très importants pour que le chiot se sente bien.