Techniques chiropratiques les plus courantes chez un chat

14 avril 2019
La chiropraxie peut se révéler très efficace chez le chat.

Les chats, de même que les êtres humains, peuvent souffrir de déséquilibre ou de blessures qui les affectent dans certains mouvements quotidiens. Pour corriger cela, nous pouvons faire appel à des techniques chiropratiques afin de les aider à récupérer leur mobilité. Qu’est-ce que la chiropraxie ? Quelles sont ses applications les plus courantes chez un chat ?

Qu’est-ce la chiropraxie ?

Lorsqu’un chat -ou tout autre animal- subit un coup, une chute, qu’il est soumis à un exercice intense ou qu’il a des problèmes liés à son âge, sa mobilité générale peut en être sérieusement affectée.

On considère la chiropraxie comme une technique complémentaire à la médecine vétérinaire. En effet, les techniques chiropratiques s’axent sur le traitement de ce que l’on appelle les dysfonctionnements biomécaniques. Autrement dit, sur les problèmes de mouvement articulaire.

A travers une série d’ajustements et de mouvements précis, les chiropraticiens essaient de « rétablir » le squelette de notre animal et d’améliorer sa biomécanique.

les techniques chiropratiques permettent d'améliorer la mobilité du chat

A quel moment avoir recours aux techniques chiropratiques ?

Bien qu’ils ne soient pas toujours visibles, il existe divers symptômes ou gestes qui peuvent indiquer que notre chat présente un problème de mobilité :

  • Difficulté à monter ou descendre des escaliers ou d’autres obstacles
  • Problèmes pour lever correctement la queue
  • Changements dans la position assise
  • Boiterie lors de la marche

La chiropraxie peut être d’une grande aide également si notre chat a subi une intervention chirurgicale. Cependant, avant tout, il est extrêmement important que les techniques chiropratiques soient réalisées par un vétérinaire ou un professionnel en chiropraxie animale.

techniques chiropratiques pratiquées par un vétérinaire sur un chat

Quelles sont les techniques les plus communes ?

La plupart de ces techniques chiropratiques sont envisageables aussi bien chez les chats que chez les chiens ou autres animaux de petite taille. Les plus fréquentes consistent à :

  • Travailler les muscles fléchisseurs de la hanchel’exécution d’une série de mouvements doux de flexion et de pression améliorera la souplesse de la hanche et de la colonne vertébrale.
  • Étirer les muscles des épaules : ces étirements aideront votre chat à bouger correctement. L’intégrité structurelle des épaules sera également soulagée.
  • Étirer le dos améliorer la mobilité du dos apportera sans aucun doute de grands bienfaits à votre chat. Sa mobilité générale s’améliorera et sa tension corporelle sera moindre.

Il existe bien d’autres techniques chiropratiques qui peuvent être envisagées. Elles dépendent toutes de la zone articulaire à améliorer. Finalement, si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire sur le marche à suivre.

 

  • Kamen, D. (2013). The well adjusted cat: Feline chiropractic methods you can do. CCB Publishing.

 

  • Taylor, L. L., & Romano, L. (1999). Veterinary chiropractic. The Canadian Veterinary Journal40(10), 732.