Signes qui montrent que votre chien est souffrant

6 mars 2019
Comment être sûr que votre chien est en bonne santé ?

Lorsque les personnes ressentent de la douleur, il est facile de l’identifier. Chez un chien, cela est plus compliqué. Malheureusement, il n’est pas si simple pour les chiens d’exprimer leurs sentiments. En effet, ils ne peuvent pas nous dire si quelque chose les dérange. Mais il existe quelques signaux, comme la boiterie ou les grognements lorsqu’une pression est exercée sur une zone douloureuse. Ces signes sont clairs, mais les symptômes ne sont pas toujours aussi évidents. Surtout si votre chien est souffrant mais parvient à supporter cette douleur.

Quelques signes de douleur chez les chiens

Expressions orales

Un chien qui a mal aura tendance à s’exprimer de façon orale, de différentes façons : gémissements, hurlements, grognements voire même aboiements. Si votre animal est plus bruyant que d’habitude, il est conseillé de l’emmener chez le vétérinaire.

Nettoyage compulsif d’une partie du corps

si un chien est souffrant, il aura tendance à s'exprimer de façon orale

Lorsque les chiens souffrent et sont blessés dans une zone de leur corps, ils commencent à lécher continuellement cet endroit. Cela est évident s’il s’agit d’une plaie visible comme une coupure. Mais souvent, même quand la douleur est interne, les chiens lèchent cette zone pour tenter de résoudre le problème.

Si la douleur ou la gêne se trouve dans les yeux, il est fréquent que le chien se lèche les pattes et se frotte les yeux avec.

Changements dans les habitudes quotidiennes de sommeil, d’hydratation ou d’alimentation

Lorsqu’ils ressentent une douleur, beaucoup de chiens ont tendance à dormir davantage. Soit parce qu’ils essaient de se soigner, soit parce qu’il est très difficile pour eux de bouger. La perte d’appétit est courante également, tout comme les changements dans leur manière de boire.

Respiration altérée

Si notre ami est haletant, et ce même s’il n’a réalisé aucun exercice, il s’agit là d’un autre signal de douleurIl en va de même si sa respiration est plus rapide ou apparemment moins profonde.

Signes oculaires

Quand un chien a mal aux yeux, il les ouvre et les ferme très souvent. Par ailleurs, on remarque que ses pupilles sont petites. Curieusement, certaines douleurs dans d’autres parties du corps dilatent les pupilles.

Repos perturbé

Lorsque votre chien est souffrant, il se peut qu’il ait des difficultés pour s’asseoir ou se coucher. Pour cette raison, vous devez observer si votre chien s’assoit ou s’allonge dans une position inhabituelle. De plus, s’il ne parvient pas à rester dans la même position plus d’un instant, vous devriez vous inquiéter. Par exemple, s’il essaie de s’asseoir ou de se coucher et que dans la seconde d’après il se lève et cherche de nouveau une autre position.

Affection

Selon leur caractère, certains chiens, quand ils ne se sentent pas bien, essaient de rester loin de leur maître. Ils peuvent même se cacher. D’autres restent au contraire à ses côtés et cherchent constamment de l’affection.

Comportements agressifs

Il arrive souvent que certains chiens qui sont blessés ou sous l’effet de la douleur deviennent agressifs et essaient de rester à l’écart parce qu’ils craignent que leur propre maître ne leur fasse du mal involontairement.

Nous remarquons que les chiens normalement dociles commencent soudainement à grogner avec les oreilles en arrière. Ils sont capables de mordre si nous essayons de les toucher. D’autre part, les chiens agressifs ont parfois le comportement opposé.

Combinaison de signaux

Logiquement, ces symptômes peuvent se manifester séparément ou de façon combinée, et peuvent même avoir des significations différentes. En cas de doute, demandez l’avis d’un expert le plus tôt possible.

Tant que notre animal n’est pas trop agressif, pour vérifier s’il a mal, nous pouvons le toucher fermement mais avec précaution sur tout le corps, de la même manière que le vétérinaire. Nous pourrons ainsi localiser la source de la douleur.

Quoi qu’il en soit, les spécialistes affirment que le symptôme principal d’un chien souffrant est la modification de son comportement.

Traitement contre la douleur

lorsque notre chien est souffrant, il se peut qu'il ait des difficultés pour s'asseoir ou se coucher

La consommation d’analgésiques pour chiens a augmenté dans le monde ces cinq dernières années. De plus en plus, les propriétaires sont conscients de l’importance d’éviter la souffrance à nos amis à poils.

Par contre, il faut toujours éviter de donner les médicaments réservés aux humains à un chien. En effet, l’une des principales causes d’intoxication chez les chiens est l’automédication.

Les anti-douleurs prescrits pour les chiens peuvent être de deux types différents. Les « opiacées », comme la morphine et la méthadone pour le traitement des douleurs aiguës. Et les « anti-inflammatoires non stéroïdiens », qui servent pour traiter aussi bien la douleur que l’inflammation.