Mouche charbonneuse chez le chien : traitements

29 mars 2019
La mouche charbonneuse dépose des œufs qui éclosent à l'intérieur des animaux et donnent naissance à des larves qui s'alimentent de tissu corporel. Elle peut provoquer de graves problèmes de santé.

La mouche charbonneuse, ou mouche piquante (stomoxys calcitrans), est un type d’insecte hématophage parasitaire. Cet insecte peut transmettre la maladie du charbon (maladie infectieuse), d’où son nom. Elle vit en majorité dans les champs, granges et zones rurales.

En général, ces insectes parasitent les animaux qui vivent dans les étables ou aux alentours. Bien qu’elles préfèrent parasiter les vaches et chevaux, elles s’attaquent aussi très souvent aux chiens. Dans cet article, nous vous disons tout sur les risques que représente la mouche charbonneuse chez les chiens et vous expliquons également comment prévenir ses piqûres.

Qu’est ce que la mouche charbonneuse ?

Les mouches charbonneuses appartiennent à la même famille que les mouches communes que nous voyons souvent dans les grandes villes. Cependant, elles font partie du genre Stromoxys.

Le trait le plus caractéristique de ces espèces est le proboscis, couramment appelée « trompe ». L’insecte s’en sert pour piquer. Il s’agit d’une espèce anthropophile, dont la survie et les habitudes sont associées à l’être humain.

En général, ces mouches choisissent de piquer leurs victimes dans les régions les plus difficiles d’accès. Chez les chiens, les oreilles, ainsi que le museau et les pattes sont les endroits où l’on trouve le plus souvent des piqûres. Bien que cela soit très rare, elles peuvent aussi piquer des humains et des animaux sauvages.

Comment la mouche charbonneuse affecte-t-elle les chiens ?

En principe, la piqûre de la mouche charbonneuse provoque une douleur désagréable chez le chien. Les zones affectées par ces insectes ont tendance à s’enflammer, saigner et présenter une croûte. De plus, elles restent plus vulnérables au développement d’une infection secondaire.

mouche charbonneuse

Un autre risque réside dans le fait que les mouches piquantes agissent comme vecteur de différents agents pathogènes. Leur piqûre peut donc transmettre une série de maladies à l’animal piqué. Cela peut aussi créer des cas d’anémie sévère et de malnutrition.

Cependant, le plus grand danger que représentent ces insectes parasites est leur tendance à piquer massivement, ce qui génère une infestation sur le corps du chien. Lorsqu’une piqûre est réalisée, les mouches femelles se trouvant aux alentours s’approchent rapidement pour piquer à leur tour et déposer leurs œufs.

À l’intérieur du corps du chien, ces œufs s’incubent et donnent rapidement naissance à une énorme quantité de larves. C’est à ce moment là que les problèmes sérieux commencent pour le chien.

Pour se développer correctement, les larves de la mouche charbonneuse ont besoin de s’alimenter de matière organique. Comme elles naissent à l’intérieur du corps du chien, ces larves commencent à s’alimenter de ses tissus corporels.

À causes des risques qui seront générés, il est essentiel de traiter rapidement la piqûre de la mouche charbonneuse pour éviter des dommages sévères ou irréversibles pour la santé de l’animal.

Que faire si votre chien se fait piquer par une mouche charbonneuse ?

Si une mouche charbonneuse pique votre chien, vous devrez en premier lieu laver rapidement la zone piquée et la blessure avec beaucoup d’eau claire et un savon neutre ou antibactérien. Ensuite, il est recommandé de l’emmener directement chez le vétérinaire. Celui-ci pourra identifier s’il existe d’autres piqûres et établir le traitement adéquat.

mouche charbonneuse

À la clinique, le vétérinaire pourra réaliser un examen physiologique et solliciter quelques examens pour vérifier l’état de santé de votre chien. Il pourra aussi prescrire une crème antibiotique pour éviter que les blessures de votre chien ne s’infectent. Dans le cas où un processus infectieux serait détecté, on lui administrera probablement des antibiotiques par voie orale ou veineuse.

Il sera très important d’observer l’évolution de l’état de santé de notre animal. Dans le cas où de nouveaux symptômes apparaitraient, comme de la fièvre, une inflammation, des blessures ou croûtes sur la peau, une odeur désagréable, une perte d’appétit, présence de larves, il faut emmener directement votre animal chez le vétérinaire.

Comment éviter les piqûres de mouches charbonneuses ?

Pour prendre soin de la santé de votre chien et éviter les piqûres des mouches charbonneuses, la prévention est le maître mot. En premier lieu, nous devons donner à nos animaux les médicaments préventifs adaptés tout au long de leur vie.

Une alimentation complète et équilibrée, une stimulation physique et mentale, les vaccins et déparasitages aideront à renforcer le système immunitaire de votre chien. En plus, les visites périodiques chez le vétérinaire sont d’une grand importance. Elles permettent de garantir leur développement optimal et une bonne santé.

Les répulsifs vous aideront aussi à éloigner la mouche charbonneuse et autre insectes nuisibles. Dans les boutiques pour animaux de compagnie vous pourrez trouver des sprays ou crèmes répulsives, ainsi que des colliers imprégnés d’insecticide.

En été et durant les promenades dans les zones rurales, il est important d’être attentif à la présence de ces insectes pour éviter les piqûres.