Les chiens peuvent-ils avoir des problèmes émotionnels ?

· 2 mars 2019
En reconnaissant que les animaux aussi ont des sentiments, on suppose qu'ils peuvent avoir des problèmes émotionnels.

Ces dernières années, on a beaucoup débattu pour savoir si les animaux ont des sentiments. D’ailleurs, on pense de plus en plus que c’est bel et bien le cas. Et cette conclusion, également valable chez les humains, suppose qu’ils peuvent donc avoir des problèmes émotionnels, malgré ce que pensent les sceptiques.

Nous allons vous expliquer quels types de problèmes ils peuvent rencontrer, comment les détecter et quelles solutions existent.

Quels problèmes émotionnels peuvent-ils avoir et comment les détecter ?

Les problèmes émotionnels que peuvent connaître les animaux sont variés et ont différentes causes. Par exemple :

problèmes émotionnels chez le chien

  • Stress ou anxiété : les chiens peuvent se sentir stressés parce qu’ils s’ennuient. C’est également le cas lorsqu’ils restent longtemps seuls à la maison, qu’ils subissent une maltraitance psychologique ou verbale. De plus, cela peut même être fatal à leur instinct sexuel.
  • Solitude : cela peut arriver quand le chien se sent rejeté par ses maîtres car les occupations de ces derniers les empêchent de consacrer du temps à leur animal. Rester seul un long moment ou se sentir mis à l’écart par l’arrivée d’un bébé ou d’un nouvel animal peuvent aussi être des causes possibles
  • Tristesse : elle peut se manifester suite à un déménagement. On peut aussi l’imputer à la perte d’un ami tel qu’un autre animal, par exemple. Cela se produit aussi en cas de décès au sein du foyer.

Voici là quelques-uns des problèmes émotionnels dont notre compagnon pourrait souffrir. Par conséquent, il est essentiel de rester attentif aux changements de personnalité et d’habitudes de l’animal. Soyez donc vigilant s’il arrête de manger, présente des problèmes de comportement ou dort trop.

Toute altération de sa personnalité et de son caractère peut indiquer des problèmes émotionnels. Ces derniers peuvent entraîner des troubles du comportement difficiles à soigner, mais pas impossibles.

Problèmes émotionnels et comportementaux

Les liens de hiérarchie sont essentiels pour que notre chien soit heureux et équilibré. En revanche,si l’animal ne sait pas quelle est sa place dans le foyer, il aura plus de mal à trouver l’équilibre que tout être recherche. C’est pourquoi, il est important de bien connaître nos compagnons en identifiant leurs besoins et ce qui les rend heureux.

Avoir recours à une thérapie avec un thérapeute ou un psychologue est essentiel pour remotiver l’animal. Pour autant, il est indispensable que les maîtres soient prêts à s’investir dans les exercices qu’il leur est conseillé de faire à la maison.

Il ne faut pas négliger ni minimiser les changements de comportement de l’animal. Ainsi, si un chien qui a toujours été calme et bien élevé adopte un comportement destructeur, semble triste ou a du mal à obéir, il est évident que quelque chose ne va pas. Dans ce cas, il faudra le conduire rapidement chez le vétérinaire. C’est lui qui déterminera s’il faut l’orienter vers un spécialiste, comme un psychologue par exemple.

Problèmes émotionnels et conduites compulsives

Parfois on a l’impression que notre animal adopte des manies qu’il n’avait pas auparavant et elles nous font même rire. Il pourrait par exemple se lécher le museau de façon répétée et rapidement. Il pourrait même tourner comme un fou, courir dans toute la maison… entre autres.

Cependant, aussi drôle que cela puisse paraître, lorsqu’un chien n’a jamais fait ce genre de choses et se met à agir ainsi du matin au soir, le doute n’est plus permis.

problèmes émotionnels chez le chien

Outre celles mentionnées, il existe d’autres conduites compulsives plus dérangeantes. On pense notamment aux gémissements, à l’auto-mutilation de la queue, à l’agression d’autres chiens ou personnes, etc. Tout cela pourrait révéler des problèmes émotionnels chez votre compagnon. Par conséquent, il est préférable de le conduire le plus vite possible chez le vétérinaire.

Si vous souhaitez savoir si votre chien souffre de problèmes émotionnels, pensez à :

  • Ne pas négliger les signaux qu’il vous envoie : peu importe qu’ils vous amusent, l’important c’est que votre chien essaie de vous dire quelque chose, alors agissez !
  • Ne pas tarder à l’emmener chez le vétérinaire : consultez d’abord un vétérinaire, puis un psychologue s’il vous le conseille.
  • Collaborer avec des professionnels : l’aide et la coopération des professionnels seront très importants pour la guérison de votre compagnon. Or, ne croyez pas que les séances suffiront à régler le problème. En effet, votre compagnon aura aussi besoin de votre aide.