L’amnésie chez nos animaux

· 19 octobre 2018
Les chiens peuvent présenter des changements dans leur comportement habituel, de la désorientation, un manque d'énergie ou de patience, une indifférence envers leur maître, etc. Malheureusement, il n'existe pas de traitement, mais plusieurs techniques vous aideront à soulager un peu ces symptômes.

D’après des études menées récemment, les chiens aussi peuvent souffrir d’amnésie. On dit qu’ils n’ont pas de mémoire car ils vivent l’instant présent, mais en vérité les chiens ont juste une mémoire différente de la nôtre, et elle aussi est touchée par l’amnésie.

À partir d’un certain âge, deux chiens sur quatre peuvent souffrir d’une maladie semblable à Alzheimer, nommée dysfonction cognitive. Quels en sont les symptômes ? Comment s’occuper d’un animal souffrant d’amnésie ?

Amnésie chez le chien : signes et symptômes

Le syndrome de dysfonction cognitive touche les chiens adultes de plus de huit ans. Ses principaux signes sont des changements dans son comportement habituel et certaine désorientation.

Tout comme lorsque nous vieillissons, le cerveau du chien se détériore peu à peu. À mesure que le temps passe, les fonctions cognitives, autrement dit sa capacité d’apprentissage, se dégradent. Ceci s’accompagne d’une perte de vision, d’audition et d’odorat.

On considère qu’un chien est vieux dès lors qu’il a plus de 10 ans. Il est alors normal que son comportement change et qu’il cesse d’être ce chiot joueur que l’on a connu.

Parmi les changements de comportement observés, il y a le besoin de dormir davantage, une baisse d’énergie et l’impatience face à d’autres animaux ou des enfants. Le chien ne devient pas réellement agressif, il cherchera plutôt à rester seul et au calme, loin de ce qui le dérange.

Certains maîtres remarquent aussi une certaine indifférence du chien à leur égard. Ainsi, l’animal ne montre plus la même affection qu’auparavant, par exemple, en les retrouvant après leur absence.

amnésie chez les chiens

Des conduites étranges et différentes

Outre l’amnésie, votre chien pourrait développer des comportements curieux. Par exemple, vous pourriez le voir s’immobiliser au milieu du jardin en fixant un point précis. De plus, il pourrait parfois s’endormir debout ou ne pas réagir quand on lui propose un jouet qu’il trouvait irrésistible auparavant.

L’amnésie canine peut aussi se manifester à travers d’autres conduites qui vous sembleront étranges. Ainsi, ils peuvent oublier pourquoi ils sont sortis dans le jardin ou se montrer désorientés dans des lieux connus.

Par ailleurs, dans leur routine quotidienne, ils peuvent même oublier de faire leurs besoins dehors ou ne plus répondre aux ordres de leur maître. Au niveau physique, on constate également des altérations propres au vieillissement.

Le chien devient plus lent, il éprouve des difficultés pour monter et descendre les escaliers ou faire de longues marches. La vue et l’audition se détériorent, ce qui entraîne des difficultés pour reconnaître les lieux habituels et les personnes qu’ils côtoie.

La réaction du maître

Ces différents changements sont généralement source d’angoisse pour les maîtres. En effet, leur compagnon n’est plus le même, ne réagit plus aux caresses et aux jeux comme avant. Néanmoins, avec certaines attentions spécifiques, l’animal pourra avoir une vie confortable.

Au besoin, le vétérinaire vous donnera un traitement pour atténuer la détérioration et les maladies que provoque l’amnésie. Néanmoins, n’oubliez pas que le syndrome de dysfonction cognitive ne se guérit pas.

amnésie chez les chiens

Prendre soin d’un chien atteint de dysfonction cognitive

Un chien souffrant de cette maladie a besoin qu’on le traite avec tendresse et patience. S’il lui faut habituellement un environnement chaud et agréable, ce sera encore plus le cas. Il faudra respecter ses phases et même faire des ajustements. Notre compagnon aura peut-être besoin de rester couché plus longtemps qu’avant, à somnoler dans son coin préféré.

Qu’il préfère la tranquillité ne suppose pas qu’on le laisse seul toute la journée. Ainsi, un chien âgé doit compter sur la présence de ses maîtres. D’ailleurs, il est très probable que toute activité physique lui coûte plus qu’avant. Quoi qu’il en soit, il faut continuer les promenades quotidiennes même si elles sont plus courtes et à un pas plus lent.

Les changements drastiques comme un voyage ou un déménagement sont difficiles à assimiler pour un chien. En fait, ils affectent sa mémoire, et accélèrent l’amnésie et d’autres symptômes dégénératifs de ses facultés cognitives.

Pour cette raison, il est important de bien planifier avec qui vous laisserez votre chien. Si vous choisissez de l’emmener avec vous, il faudra vous efforcer de ne pas modifier sa routine. Vous éviterez ainsi de le désorienter et qu’il se perde.

Dans certains cas, les maîtres choisissent de recourir à l’euthanasie pour ne pas voir leur compagnon souffrir et ne pas subir les conséquences de cette pathologie. Cependant, on a démontré que l’affection, les jeux et les petites promenades participent au ralentissement des effets de la maladie.

Avant même la survenue des premiers symptômes, il est primordial de consulter régulièrement votre vétérinaire pour un examen de contrôle. En effet, un diagnostic précoce est vital pour offrir à un chien âgé la meilleure qualité de vie possible.