Effets secondaires des vaccins sur les chiens

· 3 février 2019
Même s'ils protègent nos animaux de nombreuses maladies, les effets secondaires des vaccins ne sont pas inexistants. Ainsi, ils peuvent entraîner fièvre et réactions allergiques.

Les réactions indésirables, comme la fièvre ou une allergie, sont rares chez nos compagnons après un vaccin. Par ailleurs, elles sont rarement graves. Les vaccins protègent nos animaux contre les maladies comme la maladie de Carré ou l’hépatite. Mais les effets secondaires des vaccins restent une possibilité, sous forme de fièvre ou de réactions allergiques.

L’un des objectifs d’un vaccin est de mobiliser les défenses immunitaires de l’animal face à une maladie donnée. Le risque de développer des effets secondaires liés au vaccin est très faible chez les chiens comparé au nombre de vies sauvées grâce à ce type de vaccins et traitements.

Maladies et effets secondaires des vaccins chez le chien

effets secondaires des vaccins

Auteur : Christine und David Schmitt

Une étude japonaise menée pendant six ans sur 311 chiens vaccinés a révélé que l’une des injections la plus souvent responsable d’effets secondaires chez le chien est le vaccin contre la rage.

Certains des effets secondaires des vaccins de ce type sont la grippe, des allergies et des affections cutanées ou respiratoires. Pour d’autres, dans une moindre mesure, des troubles gastro-intestinaux peuvent venir rallonger la liste. Enfin, dans les cas les plus graves, des pathologies cardiovasculaires sont envisageables.

L’effet secondaire le plus grave pouvant résulter d’un vaccin est l’anaphylaxie. Cette réaction négative survient lorsque, pour se défendre contre le vaccin, l’organisme réagit par l’auto-agression en détruisant ses propres globules rouges. Même si cela peut sembler alarmant, ce type de réaction reste rare.

Plus forte incidence chez les jeunes chiens

Ce type de réaction intervient généralement dans les trois jours suivant l’injection. De plus, la plupart du temps, aucun traitement spécifique n’est nécessaire pour guérir. Par ailleurs, les jeunes chiens sont plus vulnérables, mais les spécialistes assurent que les vaccins sont sans danger pour nos compagnons.

Plusieurs études menées à ce sujet ont conclu que les chiens adultes de moins de sept ans présentent davantage de risques de souffrir de ces réactions. De plus, les races de petits chiens et les animaux castrés sont également plus exposés.

Vaccins sûrs

Malgré ces risques, tous les vaccins que nous administrons à nos compagnons ont fait l’objet de tests et de vérifications. D’ailleurs, on connaît désormais les possibles effets secondaires des vaccins sur les chiens. Si un vaccin fait partie du calendrier officiel de vaccination, c’est parce qu’il a réussi tous les contrôles de qualité nécessaires et ne présente aucun danger pour la santé de votre chien.

Lors de l’adoption d’un chiot, la majorité des éleveurs et des associations ont déjà administré quelques vaccins à l’animal. À partir de là, les nouveaux maîtres devront assumer leur part de responsabilité en procédant aux vaccinations restantes.

Les vaccins les plus fréquents et importants

Parmi les vaccins les plus importants pour notre chien, il y a ceux contre la maladie de Carré, la parvovirose, l’hépatite, la leptospirose, la rage, la toux des chenils (trachéobronchite), la piroplasmose et le coronavirus.

Il faut garder à l’esprit que le vaccin est préventif et peut sauver la vie de votre chien. Par conséquent, il vaut mieux ne pas regarder la dépense. Il existe dans le commerce de nombreuses marques et types de vaccins. De plus, chaque vaccin a une qualité et un prix différent. C’est pourquoi, il nous faut savoir comment bien les choisir.

Fonctionnement du vaccin

Vacciner consiste à inoculer, dans le corps de l’animal, une maladie sous une version atténuée. L’objectif est que l’organisme et le système immunitaire la détectent et entraînent la fabrication d’anticorps. Cependant, ces défenses ne resteront pas indéfiniment dans le corps de l’animal. Par conséquent, il faudra réitérer l’opération pour que le corps les fabrique de nouveau.

Le calendrier des vaccins chez le chien

effets secondaires des vaccins

Les experts conseillent de toujours suivre le même calendrier de vaccination. Nonobstant, de nombreux paramètres peuvent avoir une influence sur la programmation de ces vaccins. Ainsi, parmi les variables qui peuvent l’affecter, il faut tenir compte de l’état immunitaire du chiot, la région où il vit, les habitudes de la famille, etc. En effet, tous ces facteurs peuvent rendre l’animal plus vulnérables aux maladies.

Il est donc essentiel de consulter régulièrement votre vétérinaire. Ainsi, il établira avec vous un calendrier adapté aux besoins de votre compagnon. Rappelez-vous que, plus tôt il sera vacciné, plus vite il pourra sortir dans la rue et entamer sa socialisation. En terme de date, on conseille de vacciner les chiots dès leur sixième semaine de vie.