Mon chien a la gale. Que faire ?

· 6 mars 2018

La gale est une affection relativement courante chez les chiens et les autres animaux domestiques, comme les chats par exemple. C’est une maladie parfaitement traitable et guérissable, mais elle doit être traitée rapidement pour éviter les complications qui pourraient être fatales.

Elle est produite par une multitude d’acariens dont certains sont présents sur le corps de l’animal. La forme la plus courante d’infection est le contact direct avec un animal infecté.

En cas de suspicion de symptômes de la gale, le vétérinaire doit être consulté. Non seulement pour confirmer la présence de la maladie, mais aussi pour connaître avec précision le type de gale et le traitement à suivre.

Comment identifier la gale

Un chien blanc, vieux allongé

Les symptômes de la gale présentent une série de constantes visibles, dont beaucoup apparaissent à un stade précoce :

  • Démangeaisons et brûlures de la peau: les chiens commencent à se gratter de façon compulsive. Cela arrive souvent que les propriétaires confondent cette infection par une attaque de puces. Les chiens peuvent atteindre des niveaux de désespoir tels qu’ils se frottent contre les murs, le plancher ou certains objets.
  • Rougeur ou gonflement de certaines zones suivis par l’apparition de plaies. Ceci est dû non seulement à l’action frénétique du grattage, mais aussi à l’action des acariens sur la peau de l’animal.
  • Perte des poils: les zones affectées seront totalement exposées sans la présence de fourrure.
  • Perte d’appétit et de poids: un inconfort général se traduira entre autres, chez l’animal atteint, par un manque d’appétit. La conséquence directe et immédiate de l’arrêt de l’alimentation est la perte de poids et de masse musculaire.
  • Lorsque la maladie se propage et n’est pas rapidement prise en charge, il ne faut pas attendre longtemps avant que les zones touchées ne présentent des éruptions cutanées, des écailles, une odeur, une déshydratation et des croûtes épaisses. Il évidemment préférable, si possible, que l’animal n’en arrive pas à ce stade. Même s’il est toujours possible de le soigner.

La prévention, un facteur clé

Bien qu’il y ait toujours des éléments qui échappent au contrôle des gens, il existe de nombreuses méthodes pour empêcher nos animaux de contracter cette maladie inconfortable.

Nous mentionnerons quelques facteurs clés pour minimiser les probabilités :

  • Alimentation adéquate: dans des cas comme ceux de la gale Demodécica Scabies ou de la gale rouge, les acariens qui la produisent (Demodex Canis) fourmillent régulièrement sur la peau et le pelage de l’animal. Si le chien est mal nourri, les micro-organismes se développent de façon incontrôlable. En général, il est généralement assez difficile pour un chien en bonne santé et fort de contracter la maladie.
  • Rendez-vous chez le vétérinaire régulièrement et respectez le calendrier des vaccinations et des vermifuges. Les animaux de compagnie (ainsi que les propriétaires) doivent se rendre régulièrement chez le vétérinaire. De nombreuses maladies imperceptibles à l’œil nu, qui sont en phase de gestation, peuvent être détectées par des examens de routine.
  • Hygiène et propreté: les chiens devraient également avoir un horaire de bain (les vétérinaires indiqueront la fréquence idéale et les produits à utiliser dans chaque cas). Comme leurs propriétaires, ils doivent vivre dans un habitat propre et sain.

Que faire si la prévention est insuffisante ?

Un Corgi portant un pull se gratte

Il existe un certain nombre de remèdes maison qui soulagent l’animal. Obtenez l’avis d’un spécialiste et gardez à l’esprit que la gale ne sera guérie qu’en suivant à la lettre le traitement prescrit. Il n’existe pas de remèdes maison pour guérir la maladie.

  • Appliquer des huiles sur les zones affectées: cela peut être l’olive, la lavande ou l’amande. Sa principale vertu est d’affaiblir les dépôts d’acariens, tout en éliminant les plus faibles. Elles hydratent également la peau.
  • Citron: coupé en tranches et appliqué délicatement sur la zone affectée, il est utile pour la désinfection.
  • Mélange d’ail et de citron: le pouvoir désinfectant du citron est combiné avec les propriétés cicatrisantes de l’ail. Pour préparer cette infusion, écarsez 40 gousses d’ail, hachez un citron en tranches et ajoutez 4 litres d’eau. Faites bouillir le mélange. Laissez refroidir et appliquez généreusement sur les zones affectées de l’animal.
  • Thé Aloe Vera: appliqué sur la peau du chien, il est efficace pour lutter contre la prolifération des parasites.
  • Miel: un autre élément qui peut être appliqué directement sur la peau affectée, avec des résultats bénéfiques pour l’animal. Il faut le laisser agir un court instant et l’enlever ensuite avec des chiffons humides pour éviter d’attirer les fourmis.
  • Maintenir la routine: bien que le chien doive être isolé pendant sa convalescence, il est important d’essayer de maintenir certains aspects de la routine quotidienne pour éviter d’effrayer davantage l’animal. Cela évitera aussi de l’empêcher de déprimer et se sentir anxieux. Continuez donc les jeux, les soins et l’affection, ainsi que les promenades quotidiennes.

Certaines variantes de la gale peuvent être transmises à l’homme, il est donc très important de protéger vos mains avec des gants en latex lorsque vous manipulez le patient.