Tout ce qu’il y a à savoir sur la puce électronique pour chien

22 mars 2019
Comment mettre une puce électronique à un chien et pour quelles raisons ?

Seuls ceux qui ont perdu un animal de compagnie savent ce que cela signifie d’errer désespérément dans les rues à sa recherche, de demander maison après maison, de poser des affiches (ou de partager une photo sur les réseaux sociaux)… Ainsi, une bonne solution à ce problème serait d’utiliser une puce électronique pour identifier l’animal et suivre sa piste.

La puce électronique en Angleterre et en Uruguay

Les chiens anglais doivent maintenant porter une puce électronique dans le but d’inciter les propriétaires à être beaucoup plus responsables. Cela permet ainsi de limiter les abandons. En effet, en Grande-Bretagne, chaque environ 100 000 chiens sont perdus ou abandonnés. Cela coûte plus de 50 millions de livres aux contribuables et à ceux qui veulent aider une organisation.

chien errant ayant besoin d'une puce électronique

Dans la moitié des cas, il est impossible d’identifier ou de retrouver les propriétaires. Par conséquent, les chiens finissent dans un chenil ou attendent que d’autres maîtres plus responsables les adoptent (bien que dans les cas les plus tristes, ils finissent dans la rue ou renversés par un véhicule).

La prétendue solution à ce problème consiste à mettre à entre les omoplates de chaque chien une puce électronique de la taille d’un grain de riz. Cette technologie permet à tous les citoyens, ainsi qu’au gouvernement, de savoir à qui appartient l’animal perdu.

Les propriétaires doivent également le signaler lorsqu’ils déménagent, sous peine de payer une amende de 500 livres.

Le cas de l’Uruguay est plus récent. En effet, ce pays a lancé un projet en accord avec le Ministère de l’élevage qui consiste à appliquer aux chiens le système utilisé sur les bovins ; la puce électronique relie donc chaque chien à son propriétaire.

En plus de faciliter la recherche de nos amis poilus, l’objectif est axé sur les programmes de contrôle des naissances et d’adoption canine. Chaque personne ou famille peut avoir autant d’animaux qu’elle le souhaite mais doit en assumer la responsabilité. Dans le cas contraire, on la sanctionnera.

La puce électronique : c’est quoi ? À quoi sert-elle ?

Au-delà d’une campagne gouvernementale, nous pouvons choisir de mettre une puce électronique à notre chien pour l’empêcher de se perdre. Au cas où il s’échapperait, nous savons où aller le chercher. On utilise le dispositif d’identification des animaux sur les chevaux ou les vaches. Ce système se compose de deux parties : une micropuce et une capsule qui la recouvre. Le tout fabriqué de manière à ne pas causer d‘allergies.

Le processus d’implantation est pris en charge par le vétérinaire. Celui-ci introduit la capsule au moyen d’un injecteur spécial, dans la nuque de l’animal. Chaque puce a un code numérique unique ; il s’agit donc en quelque sorte de la pièce d’identité du chien. La puce restera à jamais à l’intérieur de l’animal et n’interfèrera pas avec le processus de développement. Il faut tout de même souligner qu’on peut lui insérer la puce à partir de l’âge de deux mois.

Le propriétaire doit fournir au médecin une série de données telles que l’adresse et le numéro de téléphone, qui seront sauvegardées dans un système et utilisées uniquement en cas de perte du chien. Le propriétaire doit signaler tout changement, y compris les déménagements ou le décès du chien.

Parmi les utilisations ou les avantages de la puce électronique chez les chiens, nous soulignons qu’elle permet de :

puce électronique pour chien

  • Prouver que nous sommes le propriétaire de l’animal
  • Retrouver l’animal s’il se perd
  • Eviter l’abandon, puisque la loi punit les propriétaires irresponsables ou maltraitants

En cas de perte ou de vol du chien, la police locale, la mairie ou le réseau d’identification des animaux domestiques doivent être avertis immédiatement.

Contrairement au « médaillon » que l’on peut mettre dans le collier de notre chien, la puce électronique est plus sûre car elle ne se perd pas, qu’on ne peut pas l’enlever (du moins pas sans blesser l’animal) et que les données sont plus fiables. Afin de prendre le plus de précautions possibles, vous pouvez aussi, en plus de puce électronique, mettre un collier à votre chien, qui pourrait être utile au cas où un voisin trouverait votre animal dans le quartier.