Les glandes anales de votre animal domestique

11 octobre 2019
Les glandes anales de nos chiens ont une fonction importante : lubrifier le rectum pour obtenir un meilleur dépôt lors de la défécation.

Les glandes anales de nos chiens ont une fonction importante : lubrifier le rectum pour obtenir un meilleur dépôt lors de la défécation.

Dans les cas où les glandes anales ne fonctionneraient pas aussi régulièrement qu’elles le devraient, en particulier chez les chiens âgés, les conséquences peuvent être graves : infections, mauvaises odeurs ou dans le pire des cas, abcès.

Que sont les glandes anales ?

Le régime alimentaire du chien peut avoir une incidence sur ses glandes anales

Si nous étudions anatomiquement nos chiens ou nos chats, nous verrons que les glandes anales, ou périanales, sont situées sur les côtés de l’anus et font à peu près la taille d’une bille.

Le rôle principal de ces glandes anales est de stocker une substance lubrifiante nécessaire au moment de la défécation. La lubrification permet un meilleur dépôt.

Ces glandes ont une autre fonction très importante : la reconnaissance par d’autres individus de la même espèce. Nous avons tous vu les chiens se sentir le derrière entre euxIls s’identifient mutuellement par l’odeur qui se dégage de ces glandes et qui est propre à chaque chien.

Que faire si les glandes anales ne se vident pas ?

En temps normal, les chiens vident leurs glandes anales seuls. Cependant, l’âge, la grossesse ou d’autres circonstances peuvent induire certaines difficultés.

Dans des conditions normales, la sécrétion produite par nos animaux domestiques est éliminée par le passage des selles dans l’anus. Mais il n’est pas rare qu’il y ait une inflammation ou une infection. Cela peut provoquer de la rétention d’eau au niveau de la région anale inflammée. Les causes peuvent être des selles trop molles ou une décharge très volumineuse.

Les signes visibles chez notre animal de compagnie sont des démangeaisons agaçantes, des douleurs modérées ou intenses ou encore un manque d’appétit. Nous verrons notre ami lécher la zone en permanence, rampant sur le sol comme s’il faisait du traîneau, ou tournant continuellement sur son axe cherchant un soulagement.

En cas de saignement dans la région, il est nécessaire de se rendre immédiatement à la clinique vétérinaire.

Les poils longs et les parasites

Si notre animal a des poils longs ou très épais, il faut vérifier que son hygiène anale soit munitieuse. Le cas idéal est que son anus soit aussi dégagé que possible. N’oubliez pas que l’inconfort peut être dû à l’accumulation de poils et aux traces de matières fécales emprisonnées dans le pelage. Cela provoque des démangeaisons et des irritations chez notre ami.

La cause de cet inconfort peut également être due aux parasites. L’un des parasites les plus courants, le ténia appelé Dipylidium Caninum, laisse des segments qui restent bloqués dans la région anale de l’animal, provoquant un prurit intense. Par conséquent, le chien va chercher à se soulager en faisant glisser son anus contre le sol.

La vidange

Quelle est la fréquence normale de vidange ? Environ une fois par mois, en fonction de divers facteurs. Souvent, les problèmes liés à la vidange des glandes sont directement liés à une nutrition médiocre ou insuffisante chez nos amis.

Si nous n’avons pas l’expérience appropriée ou si nous n’osons pas aider notre ami à vider ses glandes anales, il est préférable de laisser un vétérinaire le faire. Il vous montrera la meilleure façon de procéder, afin que vous puissiez être en mesure d’aider votre chien la prochaine fois que le problème se présentera.

Les étapes pour vider les glandes anales

Un chien chez le vétérinaire pour une vidange de ses glandes anales

  • La première chose à faire est d’utiliser des gants de latex minces. Cela permettra une hygiène adéquate, avec un toucher précis
  • Il est très utile que quelqu’un d’autre nous aide à tenir le chien
  • La prochaine chose à faire sera de calmer le chien et de lui lever lentement la queue. Il est normal que notre ami ne consente pas facilement à se laisser toucher cette partie de son corps
  • Une fois les glandes anales localisées, il faut les étirer doucement au fur et à mesure que nous les relevons
  • Le liquide va éventuellement sortir sous pression. Nous ferons attention à ne pas nous placer devant l’anus, car cela pourrait tacher nos vêtements. Pour que le liquide (à l’odeur désagréable) ne jaillisse pas partout et ne tache pas la pièce, nous pouvons nous munir de gaze