La mise bas chez la chatte : 6 signaux de danger

8 février 2019
La mise bas chez la chatte peut s'accompagner de certains risques qu'il convient de connaître.

Lors de la mise bas chez la chatte, de nombreux problèmes et signes de danger peuvent survenir. Elle peut ainsi présenter de la fièvre, des hémorragies, des difficultés ou une impossibilité pour les chatons à traverser le canal utérin, etc.

En général, la mise bas chez les chattes se fait sans complications mettant en danger leur vie ou celle de leur portée. Nonobstant, il est important de reconnaître les signaux d’alerte montrant que quelque chose ne va pas. Le signe le plus visible est la taille du chaton. Dans certains cas, comme avec le Persan, la mise bas est un peu plus difficile en raison du volume de la tête du chaton.

Dystocie à la mise bas chez les chattes

mise bas chez la chatte

On nomme dystocie la difficulté ou l’impossibilité pour les petits à traverser le canal lors de la mise bas. Il s’agit de la cause la plus fréquente de complications à la naissance dans les portées de chatons. La taille des petits est l’explication la plus courante dans ce type de problèmes.

Raisons et complications pour courir à la clinique vétérinaire

Lorsque la chatte est enceinte, il est conseillé d’aller chez le vétérinaire pour :

Interruption de gestation

Chaque chatte a des chatons à intervalles différents et à son rythme. Tout comme il existe des femelles capables de mettre bas une première fois avant d’expulser le deuxième chaton deux heures après, tandis que d’autres vont les expulser les uns après les autres.

Il faut savoir qu’une interruption de plus de quatre heures entre la naissance de deux chatons montre clairement qu’il y a un problème.

Les cas où la chatte ne parvient pas à expulser ses chatons par le canal utérin sont exceptionnels. Cependant, lorsque cela se produit, elle aura probablement besoin d’une césarienne ou d’une aide de la part du vétérinaire pour les faire sortir.

Apparition d’un liquide de couleur foncée à la mise bas

Quand survient, après la mise bas, un liquide marron à l’odeur putride, cela indique clairement une infection dans l’utérus ou qu’un chaton mort est resté dans la cavité utérine.

La consultation vétérinaire est alors un passage obligé, surtout quand la quantité de liquide ne diminue pas au fil des heures et conserve son apparence repoussante.

Fièvre lors de la mise bas chez la chatte

Lorsqu’une chatte a de la fièvre durant la mise bas, elle souffre probablement d’une infection. Par conséquent, il faut consulter le vétérinaire. Si la naissance des chatons traîne en longueur, le canal utérin se trouvera exposé, comme une plaie ouverte, aux infections provoquant de la fièvre. De plus, en cas de fausse couche, une infection peut se produire dans l’utérus.

L’attitude de la mère

Le comportement de la chatte lors de la mise bas permet de savoir si tout se déroule au mieux. Par exemple, si elle est passive, abattue ou somnolente, cela peut indiquer qu’elle est malade. Par ailleurs, cela peut également traduire une souffrance comme en cas d’hémorragie interne. Enfin, cela peut également être signe d’épuisement, signifiant qu’elle a besoin d’aide pour mettre au monde sa portée.

mise bas chez la chatte

Hémorragies pendant la mise bas

Pendant la mise bas, les chattes perdent le liquide placentaire, comme toutes les femelles mammifères. Cependant, si ce liquide se transforme en sang abondant, dense et à la couleur intense, vous devez consulter votre vétérinaire. En effet, cela pourrait être le signe d’une déchirure de l’utérus.

Échographie

Il est recommandé de réaliser une échographie lorsque la chatte est enceinte pour connaître le nombre de chatons qu’elle porte et éviter que l’un d’eux reste mort dans l’utérus.

Un animal en bonne santé

Une chatte qui met bas en bonne santé et avec un poids convenable donnera plus facilement naissance à une portée en pleine forme et sans difficulté. À l’inverse, un excès de gras compliquera le passage des chatons à travers le canal utérin de la mère. Par conséquent, il vaut mieux que la femelle ne soit pas en surpoids lors de sa grossesse, ni à la mise bas.