Conseils pour s’occuper d’un chien aveugle

12 mai 2018
Qu'il soit aveugle de naissance ou qu'il le soit devenu à cause d'une maladie ou de l'âge, un chien qui se retrouve dans cette situation peut être tout aussi heureux si vous suivez une série d'indications. Il faut noter que ses sens de l'odorat et de l’ouïe sont très développés

Au fil des années, les sens des animaux se détériorent. La vue et l’ouïe sont les sens les plus affectés. Même si vous pouvez voir le fait de posséder un chien aveugle comme un problème, la vérité c’est qu’un chien qui souffre de cécité peut continuer à vivre normalement si vous tenez compte de certains aspects. Par exemple, vous ne devez pas placer d’objets sur son chemin. Dans cet article, nous vous donnerons quelques conseils pour en prendre soin.

Recommandations pour les chiens aveugles

Bien sûr, un chien qui est devenu aveugle avec l’âge ou suite à une maladie est différent d’un chien aveugle de naissance. De même, la situation n’est pas la même si le chien vit dans la maison depuis qu’il est petit que s’il vient d’arriver.

Quoi qu’il en soit, vous devez impérativement vous assurer de lui offrir tout ce dont il a besoin. Vous lui permettrez ainsi de vivre aussi tranquillement et confortablement que possible. Faites attention à ces conseils pour vous occuper d’un chien aveugle :

1. Ne le surprotégez pas

Les propriétaires d’animaux aveugles ont le réflexe de vouloir les protéger à tout prix. Cependant, il ne réalisent pas que cette attitude est négative. Même si l’animal ne voit pas, il peut tout à fait être heureux et autosuffisant.

Les chiens ne sont pas conscients de leur nouvel « état » et ils s’adaptent au fur et à mesure qu’ils développent leurs autres sens. Rappelez-vous : ils sollicitent largement leur odorat et leur ouïe dans n’importe quelle situation.

Par conséquent, laissez votre chien se construire, jouer, explorer et dormir là où il veut… Pour lui, la vie sera toujours la même à l’exception d’un détail : la cécité.

2. Procédez à quelques changements dans la maison

Selon le conseil précédent, il est déconseillé de déplacer le mobilier afin d’éviter que l’animal ne trébuche. N’oubliez pas que le chien a vécu longtemps dans cet environnement. Il pourrait donc « connaitre de mémoire » l’emplacement de chaque chaise, table ou lit.

chien aveugle couché

Bien sûr, vous devez faire attention et retirer tous les objets qui peuvent nuire à sa santé. Toutefois, tout le reste devra rester en place. Il est question de maintenir l’ordre et la propreté. De plus, si vous avez des escaliers, vous devrez les protéger ou en bloquer l’accès afin d’éviter les chutes de votre animal.

3. Laissez ses affaires au même endroit

Les chiens ont besoin d’une routine, qu’ils soient aveugles ou pas. Ainsi, ils restent calmes et obéissants. Vous ne devez donc pas déplacer ses effets personnels : son panier, ses gamelles, ses jouets, etc. Cela lui permettra de s’habituer et de mieux s’orienter dans la maison.

De plus, vous devez jouer avec lui comme d’habitude. Par exemple, lorsque vous rentrez du travail ou que vous arrosez les plantes. Gardez à l’esprit que l’animal ne comprend pas ce qu’il s’est passé. Pour lui, tout est comme avant. Ne le laissez donc pas déprimer par manque d’amour, d’attention ou d’amusement.

4. Emmenez-le au parc

Les propriétaire de chiens aveugles commentent souvent l’erreur de ne jamais sortir l’animal de la maison, par peur pour sa sécurité. Néanmoins, il est très important qu’un animal qui souffre de cette condition entre en contact avec d’autres animaux dans un parc ou quelque part à l’air libre.

chien aveugle de profil

En effet, les sorties sont idéales pour permettre à l’animal de changer d’environnement, de se dépenser, de se divertir et, surtout, d’être heureux. Afin d’éviter tout problème, promenez-le en laisse et faites bien attention au moment de traverser une rue. Vous serez son guide et ses yeux à tout moment.

5. Stimulez ses autres sens

Le fait de posséder un chien aveugle représente, sans aucun doute un défi. A certains moments, vous ne saurez peut-être pas comment réagir. Afin que votre animal ne dépende pas trop de vous, apprenez-lui à se servir plus de son odorat et de son ouïe. En développant ces deux sens, l’animal ne fera pas la différence entre l’avant et l’après cécité.

Montrez-lui des objets imprégnés de votre odeur, laissez-le se coucher sur ses propres couvertures, parlez-lui distinctement et fort et, avant de le toucher, faites-lui savoir que vous êtes près de lui (pour ne pas lui faire peur). Certaines personnes portent des accessoires qui font du bruit pour avertir l’animal de leur présence.