Conseils pour emmener votre chien à une compétition

7 janvier 2019
Accompagner son chien à une compétition, quel qu'en soit le type, n'est pas toujours facile. Vous aurez besoin d'une formation préalable.

Les compétitions sportives et les expositions canines sont généralement très attractives. mais avant de décider d’emmener votre chien à une compétition, il est nécessaire de savoir que la préparation de ces évènements nécessite beaucoup de travail et de dévouement, ainsi qu’une certaine solvabilité économique.

Voici quelques conseils pour vous aider à participer à une compétition avec votre chien.

Etapes de base pour amener votre chien à une compétition

Pour participer avec votre chien à un évènement canin, il sera nécessaire de remplir certaines conditions et exigences de base pour confirmer votre inscription. Voici les étapes de base pour inscrire votre animal de fourrure à une exposition ou à un concours :

1. Assister à différentes compétitions

Actuellement, on peut trouver de nombreuses photos et informations sur les évènements canins sur internet. Cependant, rien ne remplace l’expérience réelle d’assister à une compétition et d’observer tous les détails avant d’y emmener votre chien.

Aujourd’hui, il existe de nombreux concours canins, des salons de beauté aux compétitions sportives. En assistant à chaque évènement, il est possible de connaitre votre proposition et vos conditions de participation, les critères du jury, et de prendre contact avec d’autres concurrents plus expérimentés. Cela vous permettra de choisir les compétitions les plus appropriées pour votre animal.

Nous vous recommandons également de vous rendre à la tente du club organisateur, où des informations sur l’inscription et la préparation de votre chien vous seront fournies. Souvent, les clubs eux-mêmes offrent des cours de formation pour les chiens et les tuteurs débutants.

2. Répondre aux conditions de participation et d’inscription

Après avoir décidé du concours idéal pour inscrire votre chien, il sera nécessaire d’assurer votre qualification pour cet évènement. Pour cela, la première chose à faire est de lire avec la plus grande attention les conditions d’inscription et de participation à la manifestation, afin de vous assurer de les respecter.

exercices de compétition

Aux évènements AKC (« American Kennel Club ») par exemple, seuls les chiens de race âgés de plus de 6 mois peuvent participer. Cependant, les critères et les conditions sont très variables en fonction du but de l’organisateur de chaque compétition.

En outre, les sports canins reconnus par la FCI ou des institutions similaires telles que « l’agilité », ont leurs propres règles internationales. Si votre intention est d’emmener votre chien à une compétition sportive, nous vous recommandons également de connaitre le règlement officiel de cette activité.

3. Acquérir l’équipement le plus approprié pour la compétition

En plus de satisfaire aux exigences d’inscription, il sera également essentiel de disposer de l’équipement idéal pour mener votre chien à une compétition. Encore une fois, nous rappelons qu’il existe de nombreux types de compétitions canines, chacune ayant son propre objectif et ses propres règles.

Pour avoir une bonne expérience, nous devons connaitre le règlement de la manifestation afin d’acquérir le bracelet, le collier, le harnais ou tout autre accessoire nécessaire à cette occasion.

Si votre chien est petit et se prépare pour uns exposition, un collier et une sangle de type resco constitueront le meilleur choix. S’il s’agit d’un gros chien, les ceintures ou chaines de type gamarra sont généralement préférées dans les expositions.

Lorsque l’animal doit s’habituer à l’utilisation de nouveaux accessoires, nous devons commencer son adaptation quelques semaines, voire un mois avant l’évènement. N’oubliez pas que votre meilleur ami doit se sentir à l’aise pendant la compétition pour fonctionner de manière optimale.

4. Vous entraîner avec votre chien avant la compétition

Conseils pour la compétition.

S’il s’agit d’une compétition sportive, votre chien doit déjà avoir été correctement exercé dans ce sport. Bien que cela ne soit pas obligatoire, les cours aident les chiens débutants et les tuteurs à s’habituer à la dynamique des expositions.

Il sera également essentiel d’apprendre à marcher avec votre chien afin d’atteindre le rythme voulu pour les expositions. Le plus important est d’obtenir un trot qui se déplace simultanément de la jambe avant droite à la jambe arrière gauche. Logiquement, le tuteur doit accompagner et gérer le rythme et la direction de la marche.

5. Faire un bilan de santé et respecter les limites de votre meilleur ami

Avant d’emmener votre chien à une compétition, n’oubliez pas de l’emmener chez le vétérinaire pour vérifier son état de santé. L’idéal est de faire une consultation préventive entre deux et sept jours avant l’évènement. Avec l’autorisation du vétérinaire, vous pouvez être assurés de participer en toute sécurité à la compétition de chiens.

Enfin, vous devez toujours respecter les limites physiques et mentales de votre animal, que ce soit pendant leur entrainement ou pendant la compétition. Si nous observons que le chien a des difficultés physiques pour terminer le test ou est inconfortable pendant la compétition, nous ne devrions pas le forcer.

Rappelez-vous que le respect est la clé pour établir un lien positif avec votre meilleur ami. En outre, avec un renforcement positif, vous obtiendrez toujours plus.