3 herbes médicinales pour la santé de vos animaux

13 novembre 2019
La phytothérapie a été utilisée tout au long de l'histoire. Voici 3 herbes médicinales pour améliorer la santé de vos animaux.

Depuis que nous avons découvert leurs bienfaits, on a utilisé les herbes médicinales tout au long de notre histoire. Bien que leur utilisation se soit concentrée sur la santé des êtres humains, il existe certaines herbes médicinales qui aident à améliorer la santé des animaux. Dans cet article, nous vous parlons d’elles.

Herbes médicinales et santé des animaux

Lorsque nous parlons de phytothérapie, nous faisons référence à une pratique qui existe depuis des milliers d’années. La médecine traditionnelle ainsi que la médecine actuelle ont toutes les deux basé leur méthodologie sur les plantes ou les herbes médicinales. L’élément clé qui rend ces plantes plus ou moins bénéfiques est ce qu’on appelle le principe actif.

Le principe actif de chaque herbe est constitué d’une série de substances ou de molécules qui possèdent un certain effet thérapeutique bénéfique pour l’organisme. Par ailleurs, l’extraction du principe actif se réalise à travers différentes techniques.

De même que pour la santé humaine, il existe un ensemble de plantes qui contribuent à améliorer la santé des animaux. Mais il est important de souligner que toutes les herbes médicinales ne sont pas totalement inoffensives. En effet, certains composants naturels peuvent interférer -voire même être potentiellement dangereux- pour notre animal.

Quelles sont les herbes médicinales pour les animaux ?

Par conséquent, il est toujours préférable de consulter un vétérinaire avant de commencer un traitement avec des herbes médicinales. Il ou elle répondra à toutes vos questions concernant le type de traitement, la posologie, etc. Après cela, si vous vous décidez à essayer les herbes médicinales, nous vous donnons quelques détails utiles sur certaines d’entre elles.

Romarin et genièvre : herbes aromatiques et saines

Le romarin, une plante connue de tous, est utilisé plus souvent qu’on ne le pense en santé animale. La raison principale est qu’il est généralement employé comme conservateur dans les aliments pour animaux. En dehors de cette usage, le romarin est en réalité une source de vitamine B6 et de calcium. Il possède également des propriétés antioxydantes.

Son utilisation est aussi indiquée pour le traitement des puces chez les chiens. A travers l’application d’une infusion de romarin, le pouvoir antiseptique de la plante se libère, tout en réduisant légèrement les démangeaisons chez l’animal.

Un chien qui respire du romarin

Les arbustes de genièvre (Juniperus communis) renferment également de nombreuses propriétés bénéfiques. Parmi les plus célèbres, on trouve son pouvoir diurétique et antiseptique, qui peut aider à améliorer la santé des animaux du point de vue des infections urinaires.

Mais le genévrier peut également s’appliquer pour traiter, par exemple, l’inconfort des parasites intestinaux. En ce sens, il s’est avéré très efficace pour combattre certaines espèces de vers parasites chez les chats.

Le chardon-marie : une grande aide pour la santé de nos animaux

C’est l’une des plantes médicinales par excellence. Son usage en médecine vétérinaire est donc très fréquente. Le chardon-marie (Silybum marianum) est une plante herbacée très courante dans la plupart des terrains. L’un des principes actifs de cette plante est la silymarine.

 

Ce composé agit sur les cellules hépatiques ainsi que la protection du foie et la vésicule biliaire. Le chardon-marie est donc indiqué dans le traitement de certaines maladies liées au foie. Par ailleurs, dans certains cas, il peut être administré à l’animal pour aider cet organe à se purifier et métaboliser certains médicaments.

D’autres herbes médicinales pour votre animal

Outre celles que nous avons mentionnées, il existe d’innombrables plantes avec des principes actifs bénéfiques pour votre animal. L’une d’entre elles est l’aloe vera, qui présente d’incroyables avantages pour la peau. De même, l’extrait d’achillée appliqué sur les blessures est également un excellent baume.

Enfin, pour terminer, nous souhaitons rappeler qu’il est toujours conseillé de consulter un expert vétérinaire avant de commencer un traitement de ce type. De cette façon, vous êtes certains que la santé de vos animaux est entre de bonnes mains.

 

  • Wynn, S. G., & Fougere, B. (2006). Veterinary herbal medicine. Elsevier Health Sciences.
  • Wynn, S. G., & Marsden, S. (2003). Manual of natural veterinary medicine: science and tradition. Mosby Inc..