Les allergies chez les chats

· 29 août 2018
L'allergie n'est rien de plus qu'une réaction erronée provenant du système immunologique faisant face à un corps ou à une substance externe que le système immunologique reconnait comme dangereuse, mais qui ne l'est en fait pas.

 Les chats, tout comme les humains, peuvent être allergiques à beaucoup de choses mais il y a tout de même certaines substances qui provoquent plus fréquemment des allergies.

Les piqûres de puces

Ou plus spécifiquement la salive que les puces injectent dans votre chat tout en extrayant son sang. Celle-ci est la cause de beaucoup d’allergies. La manifestation clinique de cette allergie est une inflammation cutanée (dermatite allergique). Les symptômes sont des irritations et des inflammations. Ainsi, si vous voyez que votre chat se gratte de manière insistante sur la même zone, examinez cet endroit avec attention.

De plus, des pertes de poils intenses peuvent se produire sur la zone affectée, accompagnées de la formation de croûtes. Si l’allergie se développe à ce point, il est évident qu’il faudra emmener votre chat faire une visite chez le vétérinaire pour que celui-ci puisse lui prescrire le nécessaire à la palliation des symptômes de l’allergie et à l’eradication des puces.

Les allergies alimentaires

un chat mange

Les allergies alimentaires sont aussi appelées intolérances. Elles impliquent le fait que votre chat développe une hypersensibilité immunitaire vers certains types d’aliments. Les intolérances alimentaires peuvent apparaître d’un coup et vers des aliments que le chat a l’habitude de consommer. Ce type d’allergie peut présenter des vomissements ou des déficiences respiratoires. 

La meilleure manière de détecter quel aliment provoque l’allergie est de complètement changer le régime du chat et d’y introduire des aliments qu’il n’a jamais goûtés auparavant, aussi pour s’assurer que ce soit bien une allergie alimentaire.

Il faut insister avec ce nouveau régime pendant 10 jours jusqu’à ce que les dérangements allergiques disparaissent. Ensuite, il faut réintroduire petit-à-petit ses aliments habituels jusqu’à ce que vous détectiez l’aliment qui produit l’allergie. Pour mettre cela en oeuvre, il est nécessaire de s’assurer que le chat ne consomme rien d’autre qui soit extérieur à son régime habituel.

Une fois détecté l’aliment coupable de l’allergie, il faut le retirer du régime du chat en compensant avec un apport en protéine, en vitamine et en hydrates de carbone par rapport à ce que fournissait l’aliment retiré du régime.

L’allergie à la gamelle

Le plastique est une autre substance qui peut produire des allergies fréquentes. Si votre chat présente des lésions sévères sur la tête, la face, les lèvres ou le museau, il est probable que sa gamelle lui ait donné une allergie. Dans ce cas, substituez cette gamelle par une autre en verre, en céramique ou en acier inoxydable pour éviter la réaction allergique.

L’alopécie extensive

un chat se lèche

L’alopécie extensive signifie que votre chat se lave un peu trop, ce qui affaiblit le poil et crée des inflammations de la peau. Cette réaction peut être due à diverses causes telles que le stress, mais elle peut aussi être allergique. Cette maladie est au final gênante car le chat se gratte, est enflammé et perd ses poils. En revanche, ce n’est pas du tout dangereux pour la santé de votre chat.

Si vous remarquez ces symptômes, le mieux est encore d’emmener votre chat faire une visite chez le vétérinaire. Il lui prescrira un diagnostique et les soins adéquats. Il y a des races de chats particulièrement propices à ce type d’allergie, comme les siamois, les chats birmans, les chats orientaux et les chats abyssins.

L’allergie aux humains

Tout comme il y a des humains allergiques aux poils de chat, il y a des chats allergiques aux humains. Les chats sont plus propices à développer ce type d’allergie s’ils sont asthmatiques. Cela les dérangera avec des toux, des éternuements et des manques respiratoires. Ainsi, les chats tendront à se positionner afin d’améliorer leur ventilation, ce qui les aidera à respirer.

Les crises asthmatiques peuvent durer plusieurs minutes et elles peuvent être dues à la poussière des maisons, à la fumée de cigarette, aux pellicules, aux petites peaux que les humains laissent derrière eux ou à un certain parfum d’ambiance ou d’un produit de nettoyage. Si vous observez que votre chat a des difficultés respiratoires et se met dans des positions étranges pour pouvoir respirer, emmenez-le faire une visite chez le vétérinaire pour qu’il puisse être traité.

Y a-t-il des manières de prévenir les allergies ?

Il n’y a pas de manière de prévenir les allergies mais il y a bien des moyens d’empêcher l’allergie de s’empirer ou de manifester ses symptômes. Pour cela, le mieux est d’effectuer des contrôles réguliers contre les puces sur votre chat et ce, pendant toute l’année. Il faut aussi lui donner un régime hypoallergenique (les meilleurs sont les croquettes commerciales réalisées à base de protéines hydrolysées), des acides gras pour contrôler les inflammations et les piqûres, puis il faut contrôler les infections de la peau et les blessures en utilisant des médicaments pour diminuer la réponse allergène. 

Vous pouvez également laver votre chat ou changer le sable de sa litière pour un sable sans odeur, en fonction du type d’allergie que présente le chat.