Un chien déprimé redevient joyeux grâce à son nouvel ami canard

· 27 septembre 2018
Les animaux nous surprennent souvent et de manière très originale. Bien que les liens d'amitié qui se créent entre les espèces ne soient pas nouveaux, découvrir de nouveaux liens et leurs particularités amuse toujours.

Voici l’histoire d’un chien déprimé qui a retrouvé la joie grâce à un canard.

Une histoire d’amitié entre animaux d’espèces distintes

Ce chien appelé George, 12 ans, avait perdu son ami Labrador Blackie depuis 2 ans. Depuis cela, il ne passait pas un jour sans pleurer et sa tristesse et son anxiété l’ont poussé au bord de la mort plusieurs fois. Sa maîtresse, Jaquie Litton, n’a jamais lâché l’affaire pour réconforter son animal mais elle ne trouvait pas comment redonner à son chien l’envie de vivre.

chien déprimé avec son ami canard

Tout a radicalement changé quand un canard est apparu sur le porche de la maison pour s’approcher du chien déprimé. Depuis cela, le chien et l’oiseau sont devenus complètement inséparables et George n’a pas re-pleuré à cause de l’absence de son ami Blackie.

Un détail de plus pour souligner la beauté de cette histoire : le canard est apparu dans la vie du chien la même semaine que le deuxième anniversaire de mort du Labrador.

Un chien déprimé par la mort de son ami de jeux pendant 12 ans, un Labrador nommé Blackie, a retrouvé la joie. Tout cela grâce à un canard apparu comme si de rien n’était dans sa vie.

George, le chien déprimé qui a retrouvé la joie grâce à Donald, le canard

Litton explique qu’elle n’a pas idée de la manière dont le canard est entré dans la maison. Ils l’ont appelé Donald : « après tout, nous sommes une famille républicaine », en rigole la propriétaire. Ce qui est vrai, c’est que la relation qui s’est tissée de manière instantanée entre le canard et George ne cesse de surprendre.

Dans les vidéos et les photos publiées sur Facebook, on voit Jacquie avec son chien et son canard. Par exemple, ils sont parfois en train de se promener tranquillement autour de la maison de la maîtresse ou ils se détendent simplement sur la terrasse. Le chien a même cédé son lit à Donald pour qu’il y dorme bien !

Ce qui est sûr c’est que Litton remercie grandement l’oiseau d’être apparu comme cela dans la vie de George pour lui faire retrouver la joie. Elle assure qu’elle donnera à Donald tous les soins qu’il mérite. Elle fera aussi dans sa maison du Tennessee tous les changements nécessaires au confort de cet animal.

D’autres histoires de chiens et de canards

D’autres histoires de mères qui adoptent des petits d’autres espèces pour les aimer et les élever sont connues. L’amitié entre chiens et canards présente des antécédents déjà évoqués par les différents moyens de communication.

Par exemple, Pikelet et Patty Cakes sont 2 chiens adoptés par une famille qui collabore avec un refuge d’animaux. Depuis cela, il s’aiment et prennent soin l’un de l’autre.

C’est peut-être pour cette raison que quand leurs maîtres ont ramené 2 canards à la maison (pendant qu’ils leurs cherchaient un foyer définitif), les chiens se sont attelés à la difficile tâche de prendre soin de ces 2 oiseauxTout cela malgré la différence de taille mais sans aucun problème dans les jeux, la nourriture et la nuit (ils dorment tous ensemble).

chien déprimé avec son ami canard

Et les chats aussi

La cohabitation entre chien et canards est déjà surprenante mais celle avec les chats l’est encore plus. C’est le cas de Roxy, Edits, Mia, Rose, Gertrude, Donald et Jack, les quatre chiens, les deux oiseaux en question et le félin qui forment la famille inhumaine nommée Kasey.

La maîtresse de ce troupeau a sauvé tous ces animaux de différentes situations de maltraitance ou d’abandon. Leur relation est maintenant une complète harmonie, malgré le fait que l’un des chiens avait pourtant été utilisé pour des combats de rue clandestins.

L’amour, les soins et le respect envers tous les êtres parait être la recette pour des espèces distinctes cohabitent en paixUne chose que nous, les humains, devrions apprendre car nous ne sommes souvent même pas capables de bien nous entendre avec nos pairs.