Psychologie canine : tout ce que vous devez savoir

· 8 décembre 2018
La psychologie canine nous permet de mieux comprendre le pourquoi du comportement des chiens, ce qui facilitera leur éducation pour le maître et profitera à l'animal, qui sera plus équilibré.

Il ne s’agit pas d’emmener votre chien en thérapie ou quelque chose du genre, mais de comprendre comment ce dernier pense. La psychologie canine est en effet très utile lorsque nous voulons les dresser ou les éduquer correctement. Découvrez-en davantage en lisant le présent article.

Qu’est-ce que la psychologie canine ?

Il est très important de savoir ce qu’est la psychologie canine pour éduquer votre animal de compagnie. Ce concept consiste à prêter attention à la pensée et au comportement des chiens pour leur enseigner correctement et éviter les problèmes typiques de comportement.

Nous devons tout d’abord nous rappeler que les chiens descendent des loups et que, comme eux, ils vivent en meute avec une certaine hiérarchie. Le maître serait donc l’alpha – ou le bêta s’il s’agit d’une femme – dominant et l’animal appartenait à un rang inférieur. Il doit donc obéir aux ordres que donne son chef.

Lorsqu’il en va différemment, autrement dit lorsque le chien « dépasse » les limites imposées par le maître, son comportement se déséquilibre et apparaissent alors les problèmes de comportement ou même d’agression.

Vous comprendrez, si vous prenez en compte la psychologie canine, pourquoi il est nécessaire de donner certaines directives à l’animal, lesquelles ne peuvent être ni modifiées ni altérées. Il est très important de ne pas se fonder sur la pensée ou a psychologie humaine pour atteindre votre objectif. Vous ne devriez donc pas le traiter comme s’il s’agissait d’un enfant ou d’un bébé.

La psychologie canine doit être appliquée dès le plus jeune âge ou dès que l’animal arrive à la maison. Il demandera dans les deux cas la protection du maître, comme si ce dernier était sa mère ou le chef de la meute.

psychologie canine

Cette étape est cruciale dans la vie de l’animal. Il sera en effet davantage sujet aux problèmes de comportement s’il n’apprend pas les règles de la vie de groupe ou du mâle alpha (ou femelle bêta).

Vous devrez trouver un équilibre entre l’affection et la discipline afin qu’il réponde parfaitement à vos ordres. Ne vous inquiétez pas s’il ne vous n’obéit pas à 100%. Demandez néanmoins de l’aide s’il ne vous écoute jamais. Il est en effet probable que vous soyez celui qui échoue en tant que « coach » en ne comprenant pas les besoins ou la psychologie de l’animal.

Techniques pour appliquer la psychologie canine

Il est probable que le chien se comporte bien tout au long de sa vie s’il est éduqué selon les directives de la psychologie canine. Mais attention. Il sera toujours temps de le « transformer » en un animal qui reconnaît votre autorité. Voici quelques conseils pour que la coexistence avec votre animal soit parfaite :

1. Ne le laissez pas être dominant

Il est probable que le chiot voudra vous sauter dessus pour jouer lorsqu’il arrivera à la maison. Ne laissez pas cela se produire. Il s’agit en effet d’un signe de domination de sa part. Si cela se produit, retirez-le, mettez-le sur le sol et placez-le sur son dos. Il comprendra ainsi « qui est commande ».

2. Ne lui permettez de jouer qu’avec ses jouets

Les chiens peuvent prendre des objets de leurs maîtres lorsqu’ils s’ennuient ou pour faire une « plaisanterie ». Il s’agit là encore d’une tentative de domination. Ne laissez pas cela arriver. Donnez-lui des jouets qui lui soient propres pour qu’il les utilise lorsqu’il le souhaite. Punissez-le s’il utilise ce qui n’est pas à lui.

3. Récompensez-le et câlinez-le lorsqu’il le mérite

Il ne s’agit pas d’être ‘de marbre’ et de ne pas montrer d’affection à l’animal. Il convient toutefois de ne pas dépasser limites avec nos câlins, des bisous et des cadeaux. Le chien doit comprendre que les récompenses se méritent. Il aura donc « droit » à une récompense lorsqu’il répond positivement à un ordre.

psychologie canine

4. Permettez lui de socialiser

Une autre « formule » de la psychologie canine indique qu’un chien sociable est un chien en bonne santé. Être en contact avec d’autres animaux – à la maison ou en dehors – est bon pour sa santé émotionnelle. Les chiens ont en effet besoin de se sentir accompagnés. Vous devez garder à l’esprit que l’une des raisons de la désobéissance et des troubles du comportement est précisément due au manque de socialisation.

Enfin, la psychologie canine recommande de passer du temps avec nos animaux domestiques. Passez quelques minutes par jour à jouer avec votre chien. Nourrissez-le comme il se doit et renforcez le lien qui vous unit. L’animal se comportera ainsi plus que bien.