Problèmes de comportement chez les chiens qui portent un collier de dressage

· 4 décembre 2018
Ce type de colliers est utilisé pour essayer de corriger un comportement, même si le plus souvent il ne fait que le refouler. Par ailleurs, il ne fait qu'induire un sentiment de peur face à certaines situations, ce qui peut se transformer en agressivité.

Les colliers à pointes, électriques ou d’étranglement ont souvent servi efficacement à corriger le comportement des chiens. Cependant, au fil du temps, on s’est rendu compte que le comportement des chiens portant un collier de dressage ne s’améliore pas. À l’inverse, ils vont même développer d’autres problèmes de comportement.

Le collier de dressage, qu’est-ce que c’est ?

Les colliers de dressage sont des objets ou appareils que l’on met autour du cou du chien. Ils vont alors réagir de façon désagréable lorsque le chien se conduit mal.

Les colliers électriques, par exemple, produisent une vibration ou une décharge électrique quand le dresseur appuie sur un bouton de la télécommande. Ils peuvent aussi s’activer automatiquement quand la gorge du chien vibre pour aboyer.

Les colliers à pointes comportent des pics en métal ou en plastique qui s’enfoncent dans le cou du chien quand il tire sur sa laisse ou qu’on donne un à-coups pour corriger son comportement. Les colliers d’étranglement, en revanche, sont des colliers mobiles qui se resserrent sans limite autour du cou de l’animal.

On a utilisé ces colliers pendant des années pour l’éducation des chiens. On a pensé un temps qu’ils étaient efficaces et que les chiens utilisant des colliers de dressage apprenaient à mieux se comporter. Cependant, on a démontré qu’ils sont non seulement inefficaces, mais qu’ils provoquent aussi de nouveaux problèmes.

collier de dressage

À l’heure actuelle, de nombreux dresseurs canins continuent à utiliser ces colliers. Cependant, ils sont illégaux dans divers endroits comme plusieurs pays d’Europe ou en-dehors. En Espagne, ce sont les Communautés Autonomes qui fixent le cadre légal.

Pourquoi utiliser un collier de dressage

Plusieurs raisons peuvent pousser un maître à utiliser le collier de dressage sur son chien. Généralement, il agit sur les mauvais conseils d’une personne qui n’est pas un professionnel canin, comme un voisin qui a de gros chiens ou un vétérinaire qui y voit l’occasion de vendre un collier de plus.

La plupart du temps, les chiens portent un collier de dressage pour résoudre un problème comportemental qui inquiète son propriétaire. Il peut s’agir d’à-coups sur la laisse, d’agressivité ou d’un excès d’énergie dans la rue.

Cependant, les colliers de dressage ne sont pas là solution. En effet, dans le meilleur des cas, ils ne feront que masquer le problème initial. Autrement dit, le chien apprendra à se contenir pour ne pas subir de désagrément, comme une décharge électrique ou l’étau des pics sur son cou.

En fait, au lieu de régler le problème, il ne fait que masquer ce comportement gênant. Le jour où l’on se débarrasse du collier de dressage ou si le chien souffre d’un profond mal-être, il reviendra à ce comportement inapproprié. Pour résoudre durablement un problème de comportement, il faut agir à la source. Et pour y parvenir, un collier ne sera jamais la solution.

Problèmes de comportement que provoque l’usage du collier de dressage

Non seulement ils ne résoudront pas le problème, mais en plus ils vont empirer les choses voire en créer de nouveaux.

collier de dressage

Bien souvent, le mauvais comportement d’un chien nous indique que quelque chose cloche. Stress, peur ou douleur peuvent en être à l’origine. Par exemple, il est assez courant que les chiens qui aboient beaucoup soient en proie au stress. Il est évident que, dans ce cas, le collier électrique anti-aboiements ne résoudra rien. En effet, il ne fera que sanctionner les aboiements mais le problème sous-jacent sera toujours là.

Cacher les symptômes d’un plus gros problème n’est pas la solution. En effet, cela ne fera qu’un effet de pansement temporaire. Si le chien ressent un certain mal-être que l’on ne règle pas, les symptômes finiront par resurgir différemment. Ainsi, au lieu d’aboyer, il pourrait se mettre à détruire des objets à la maison.

Qui plus est, soumettre votre chien à des expériences négatives de façon répétée entraînera l’apparition de nouveaux problèmes de comportement. Cela correspond tout à fait aux règles de comportement et au conditionnement classique de Pavlov.

Prenons l’exemple d’un maître qui met un collier à pointes à son chien pour qu’il cesse de tirer sur la laisse. Admettons que ce chien souffre d’un certain mal-être ou d’une douleur au cou lorsqu’il est dans la rue. Cela peut se produire quand un vélo s’approche, qu’un autre chien vient le saluer, qu’un bruit l’effraie, etc.

De façon inconsciente, le cerveau du chien va commencer à associer ces différentes situations à la douleur qu’il ressent. Très vite, il croira qu’en s’approchant d’un chien inconnu il ressentira cette douleur. Il fera alors tout son possible pour l’éviter et que le collier ne le serre pas.

Par ce simple mécanisme d’apprentissage, le chien commencera à se montrer agressif face aux chiens, enfants, vélos, camion-benne… On ne peut pas prévoir les liens qu’établira son cerveau.

 

Le stress et la peur sont des émotions très fréquentes chez les chiens portant un collier de dressage. Ces deux émotions sont à l’origine de presque tous les problèmes de comportement que présentent nos compagnons : agressivité, aboiements excessifs, à-coups sur la laisse, impossibilité de bien s’entendre avec d’autres chiens, destruction d’objets, etc.

Alternatives au collier de dressage

Heureusement, la psychologie animale et l’éducation canine ont évolué ces dernières décennies. Les éducateurs bien formés et les familles qui veulent le meilleur pour leur compagnon ont déjà trouvé beaucoup d’autres méthodes et outils pour résoudre les problèmes de comportement de leur chien. Ainsi, ils n’ont plus besoin d’avoir recours à la peur ni à la douleur.

La seule solution vraiment efficace à ces problèmes de comportement consiste à en trouver la source. on pourra alors adopter des solutions à long terme.

Des études vétérinaires ont démontré que les chiens portant un collier de dressage sont 55% plus stressés que les autres. Ce type de colliers provoque de la peur et, en conséquence, de nombreux autres problèmes de comportement.