Chiens agressifs : instinct ou éducation ?

· 20 août 2018
On ne peut pas dire de façon catégorique qu'une race de chiens est agressive, tous les animaux ayant une composante agressive -plus ou moins développée- mais ce qui est sûr c'est qu'il existe des différences entre espèces selon que cet instinct est plus latent chez les unes que chez les autres. C'est pourquoi il y a des tendances, même si l'éducation peut pallier en grande partie la prédisposition génétique de l'animal

Rottweiler, pitbull et d’autres chiens sont sur la liste noire de ceux nommés ‘chiens potentiellement dangereux’. Il paraît que c’est inscrit dans leur ADN, mais comment en être sûr ? Analysons la question : chiens violents, instinct ou éducation ?

Nombreux sont ceux qui pensent que l’agressivité de ces chiens est innée. Nonobstant, diverses études ont démontré que les gènes ne sont pas toujours le principal facteur. L’agressivité ne semble pas intrinsèque chez les chiens, mais une attitude apprise. Plusieurs facteurs l’influencent.

Chiens agressifs : instinct ou éducation ? Les facteurs déterminants

Nous le savons depuis longtemps, il existe des races, pitbull et rottweiler notamment, utilisées pour les combats. Cela explique leur mauvaise réputation et pourquoi les maîtres qui adoptent ces chiots les utilisent ainsi. Et aussi pourquoi beaucoup de ceux qui les adoptent ne comprennent pas qu’il leur faut une éducation spéciale.

Découvrons les facteurs qui influent sur l’agressivité canine :

ADN

Son influence sur les races dites ‘potentiellement dangereuses’ a toujours fait débat. Évidemment, les croisements constants -génération après génération- de chiens au caractère violent ont altéré et dénaturé ces races. Ils sont à l’origine de la tendance agressive actuelle des pitbull et rottweiler.

un pitbull enchainé

Dans ce sens, une bonne socialisation dès qu’il est chiot peut pallier à ce type de comportement. Il en va de même avec un dressage adapté, si possible sous les ordres et la supervision d’un professionnel. Grâce à tout ceci nous pouvons en faire un compagnon excellent et docile, même s’il faudra prendre des précautions au cas où.

Un mauvais imprinting

L’imprinting correspond à la phase de développement des chiots au sein de leur environnement familial avant de devenir équilibré dans ses actes. Si elle ne s’opère pas correctement et qu’on retire les chiots à leur mère trop tôt, les bébés pourraient développer des problèmes mentaux et comportementaux.

L’enfance chez les chiots, comme chez les gens, est aussi la période la plus importante. C’est là qu’ils acquièrent et apprennent les habitudes qu’ils conserveront toute leur vie.

L’exemple des progéniteurs

Si la mère des chiots, ou d’autres chiens adultes de son environnement ont servi pour des combats et montrent ce comportement aux petits, ces derniers vont facilement l’assimiler.

Les bébés chiens, comme les humains, sont des éponges capables d’absorber et imiter n’importe quelle attitude. Si on n’agit pas à temps, elle durera toute sa vie. Nonobstant, si dès qu’il est chiot on l’éduque correctement, ce comportement pourrait disparaître.

trois jeunes chiots

Une mauvaise éducation

Autre facteur déterminant dans l’agressivité de ces races est que beaucoup de ceux qui les adoptent ne comprennent pas qu’ils nécessitent une éducation spéciale. Pour avoir vu de l’agressivité dans leur environnement et, parce qu’en grandissant eux-mêmes se croient puissants par la composition et la force de leurs crocs, ils ont besoin de savoir qui est le chef de meute.

Autrement dit, vous devez leur apprendre à écouter et obéir à votre voix. De plus, ils doivent comprendre que c’est vous qui commandez et qu’ils sont sous votre autorité. Si vous le faites dès qu’ils sont chiots, a priori, vous ne devriez avoir aucun problème. De toute façon, prendre des précautions n’est jamais mauvais, comme nous disons souvent. Et même si vous pensez savoir vous y prendre, nous vous conseillons d’avoir recours à un professionnel.

Maltraitance

La maltraitance rend les chiens agressifs. Vous en avez peut-être adopté un adulte ayant subi cela, mais cela peut arriver aussi chez les chiots. Pourquoi ? Ces races coûtent habituellement assez cher. C’est pourquoi la seule façon d’en acquérir un avec ces caractéristiques suppose d’aller en boutique.

Les chiens achetés en magasin viennent d’élevages et on les achemine dans des conditions insalubres. Ainsi, ils voyagent dans de petites cages dans lesquelles ils ne peuvent pas bouger. Ou, lorsqu’elles sont plus grandes, on entasse plusieurs spécimens. Et assez souvent on ne nettoie pas leurs déjections et on ne les nourrit pas de tout le trajet, qui peut durer des milliers de kilomètres.

De ce fait, parmi les chiens transportés en magasin, seule la moitié survit, et parfois moins. Tout ce chamboulement peut influer sur leur caractère, et bien sûr, sur leurs tendances agressives

Ainsi, essayons de répondre à cette question : chiens agressifs, instinct ou éducation ? Il n’existe pas de réponse unique car les facteurs déterminants sont variés. L’instinct joue un rôle ? Oui. Et l’éducation ? Oui, plus que l’instinct. Néanmoins, cela ne signifie pas qu’il faut cesser de prendre des précautions. En effet, nous sommes responsables des dommages physiques que peut causer notre chien à d’autres personnes ou animaux.