Une tendre histoire d’amitié pendant la guerre d’Afghanistan

· 2 août 2018
Quand on pense à la guerre on imagine des situations cruelles et horribles. Pourtant, parmi toute cette mort et ce désespoir il y a aussi quelques nouvelles qui nous font du bien.

Dans cet article nous allons vous raconter trois histoire d’amitié en Afghanistan qui ne manqueront pas de vous émouvoir.

Première histoire d’amitié en Afghanistan

Les protagonistes de cette belle histoire sont le soldat Julian McDonald et un chien appelé « Layka ». C’est grâce à l’animal que le jeune homme est toujours en vie. Le chien l’a sauvé alors qu’il était à la guerre. Pour le remercier, il a donc décidé de l’adopter.

Pendant la bataille le chien a été visé quatre fois par des tirs. De plus, il a été gravement blessé en n’hésitant pas un instant à s’interposer avec son corps pour protéger son ami. L’animal sérieusement blessé a dû être transporté dans une salle d’urgences. Là, ils l’ont opéré pendant six heures. Les médecins ont alors dû lui amputer une patte avant, mais, lui ont ainsi sauvé la vie.

Pour le remercier de sa bravoure et son dévouement, Julian a décidé d’adopter son nouveau compagnon. Il fait désormais partie de sa famille et vit heureux malgré son handicap.

Source: 3.bp.blogspot.com

Deuxième Histoire d’amitié en Afghanistan

Au milieu des balles et des bombes personne n’aurait pensé que naîtrait une amitié entre un soldat et un chien. Voici l’histoire du Marine des Forces d’élite des Etats-Unis Craig Grossi et d’un chien à « la tête lourde et aux pattes courtes qui vivait dans la rue« ; comme il fût décrit.

Craig a été envoyé sur une mission dangereuse dans le district de Sangin en Afghanistan. Il y a été déposé avec ses troupes en pleine nuit. Et dès leur arrivée ils ont dû protéger leurs vies face aux attaques des talibans. Deux jours après, il a remarqué un chien couché au milieu de nulle part. L’animal était un peu mince et plutôt calme.

Si les chiens vivent habituellement en meute pour se protéger et se tenir à distance des humains, ce chien s’est approché courageusement. Il était assez confiant et ne cherchait qu’un peu d’affection. Les soldats ne savaient pas quoi faire car ils n’ont pas l’autorisation d’entrer en contact avec des animaux d’autres pays.

Mais comme l’animal semblait venir de la rue (vu son aspect) ils ont décidé d’enfreindre la règle. Ils l’ont emmené avec eux jusqu’à leur refuge où ils lui ont donné un morceau de viande séchée. En guise de remerciements il a remué la queue et mangé sa ration. Craig ne parvenait pas à comprendre comment un animal n’ayant presque pas eu de contact avec des gens pouvait être aussi docile.

Quand l’homme a dû regagner sa zone de sécurité, il n’a pas pu laisser son nouvel ami… qui le suivait partout ! Après l’avoir baptisé du nom de Fred, il l’a intégré comme un membre supplémentaire du camp des Mariners. Quand il a avoué à ses supérieurs son souhait de conserver ce chien, les démarches officielles d’adoption ont commencé. C’est alors qu’on l’a envoyé sur une nouvelle mission. Ils ont mis trois mois à se retrouver. Où était le chien pendant tout ce temps ? Chez Craig, à New York !

Troisième histoire d’amitié en Afghanistan

Pour finir, nous allons vous raconter l’histoire de trois chiens errants qui ont évité la mort du soldat Chris Duke après l’explosion d’une bombe. Mais revenons un peu en arrière. Tout a commencé quand ce Nord-américain est devenu ami avec ces petits chiens qu’il nourrissait et hydratait avec sa ration.

Pendant des semaines ces animaux (qui avaient reçu les noms de Rufus, Target et Sacha) se sont montrés très reconnaissants et affectueux envers lui. Un matin, un kamikaze a tenté de pénétrer dans le baraquement où dormait Duke. Mais les chiens ont stoppé l’intrus. Dans la mêlée, l’homme a activé l’explosif qu’il portait et s’est ôté la vie.

L’un des chiens est mort au cours de cet incident et les deux autres ont subi de graves blessures. Après qu’ils lui aient sauvé la vie, le soldat a alors demandé la permission de les adopter pour les ramener chez lui aux États-Unis, là où vit sa famille.

Source des images : www.020mag.com et 3.bp.blogspot.com