Un Lynx ibérique à Barcelone ?

· 31 octobre 2018
Ce spécimen se trouvait dans le Sud du Portugal en 2016. Il a alors parcouru des centaines de kilomètres avant d'être aperçu à Barcelone. Un véritable défi, en somme, quand on sait que la plupart des Lynx meurent écrasés sue les routes.

Ce 29 mai 2018, tout le monde était en alerte : on venait d’apercevoir un Lynx ibérique à Barcelone. Après les signalements de plusieurs habitants, les agents de la Generalitat ont photographié le représentant de cette espèce en voie d’extinction.

Cela faisait plus d’un siècle qu’on n’avait pas vu de Lynx ibérique à Barcelone ni en terres catalanes. Beaucoup de gens ont alors pensé qu’il s’agissait d’un Lynx boréal échappé d’un zoo. Cependant, sa grande taille et ses couleurs vives et claires les ont fait changer d’avis.

A-t-on capturé le Lynx ibérique à Barcelone ?

À peine quatre jours plus tard, des membres du programme de préservation du Lynx ibérique lançaient un plan de capture. Leur objectif était d’évaluer si cet individu pourrait réintégrer son habitat. Néanmoins, la nécessité de sa délocalisation ne faisait aucun doute.

Finalement, on a capturé Litio, ce Lynx ibérique mâle errant dans Barcelone, dans une zone boisée du Baix Llobregat le 6 juin. Les membres du programme de préservation du Lynx ibérique sont prudents et ne souhaitent pas divulguer tous les détails. Cependant, on sait que le Litio a été capturé sain et sauf grâce aux cages pièges contenant des lapins disposées dans la zone.

Que va-t-il se passer pour ce Lynx ibérique ?

L’objectif de Life Iberlince est de ramener Litio dans l’un des centres de soin et d’élevage de cette espèce qui existent en Andalousie. Là, ils pourront réaliser des analyses et examens appropriés, et vérifier ainsi si l’animal peut être relâché en bonne santé.

Postérieurement, il est question de le relâcher de nouveau au Portugal. Il sera alors loin des zones urbaines comme Barcelone, où il courrait le risque d’être renversé. On pourrait aussi envisager de le relâcher dans la Sierra Morena, ou une autre des zones protégées où il bénéficie d’un vaste espace exempt de toute menace.

lynx ibérique

Comment expliquer la présence d’un Lynx ibérique à Barcelone ?

Litio possédait un collier GPS, comme la plupart des Lynx ibériques élevés en captivité. Il en est équipé depuis 2014, lorsqu’il a été libéré dans le Sud du Portugal. Cependant, il a cessé de fonctionner en 2016, alors que Litio se trouvait dans l’Algarve.

De manière assez incroyable, cet animal a refait son apparition à des centaines  kilomètres à peine deux ans plus tard. Même si le collier avait cessé d’émettre, les membres de l’équipe espèrent que le dispositif a enregistré sa trace. En effet, dcela leur permettrait de retracer le parcours de son incroyable voyage.

L’histoire de ce Lynx ibérique à Barcelone n’est pas sans rappeler celle de Kentaro. Le parcours de ce Lynx en a surpris beaucoup en 2016. En effet, 3 000 kilomètres séparaient les monts de Tolède du Nord du Portugal. On suppose qu’il a parcouru une route sinueuse qui l’a conduit à travers Zamora ou la Galice.

Néanmoins, l’histoire de Kentaro a fini plus tristement. Ainsi, il a achevé son errance renversé par une voiture près de Porto. Pour le moment, l’histoire de Litio semble emprunter un meilleur chemin. Nous espérons donc qu’après sa remise en liberté il n’entamera pas un voyage aussi dangereux.

lynx ibérique

Pourquoi relâche-t-on les Lynx ibériques ?

Les centres d’élevage du Lynx ibérique ont démontré leur grande efficacité. On libère des dizaines de spécimens chaque année, certains venant de zoos.

Ces animaux ont toujours vécu à l’état sauvage, ce qui favorise l’expansion de l’espèce. En effet, de toutes les espèces de lynx, le Lynx ibérique est la plus menacée. Il s’agit même de l’un des félins les plus menacés au monde au même titre que le Léopard de l’Amour.

Malheureusement, le Lynx ibérique reste menacé. Ainsi, divers virus du lapin viennent à bout de son alimentation. À cela il faut ajouter le manque de panneaux de signalisation. En effet, sans eux, il lui est difficile de traverser les routes sans risquer l’accident.

Par ailleurs, la chasse furtive et les empoisonnements n’affectent presque plus cette espèce menacée. Cependant, la protection de chaque individu est nécessaire pour sauvegarder un patrimoine génétique rare, vital pour l’espèce.