Tout sur le Pinscher

· 18 février 2018

Le pinscher a été créé pour servir de gardien et surveiller les exploitations agricoles. Cependant, aujourd’hui, son « rôle » principal est celui d’un animal de compagnie. Dans cet article, nous vous raconterons tout sur cette race d’origine allemande qui se distingue par son élégance et son port.

Les origines du pinscher

Le nom pinscher provient d’un mot allemand qui signifie « mordeur ». Il est ensuite passé en anglais avec le mot « pinch », en référence à la coupe qui était réalisée sur les oreilles de ces chiens pour éviter que d’autres animaux les mordent.

Le pinscher allemand, ou pinscher moyen (un des types de chiens que l’on peut rencontrer aujourd’hui), est un proche cousin du schnauzer et ses origines remontent au XVème siècle.

A cette époque, ces chiens étaient utilisés par les agriculteurs bavarois pour contrôler l’invasion de rongeurs aux alentours des exploitations agricoles. C’est pourquoi on pense aussi que l’un des ancêtres de ce chien est le terrier de couleur noire. D’autres investigations indiquent qu’il descend du rat pinscher, une race désormais éteinte.

Après la Seconde Guerre mondiale, il a pratiquement disparu. Cependant, grâce à un homme appelé Werner Jung, la race a pu perdurer jusqu’à aujourd’hui.

Après le pinscher allemand, d’autres races sont apparues comme le pinscher nain et le doberman. Même s’il est considéré comme un animal beau et élégant, il n’est jamais parvenu à surpasser la popularité de ses prédécesseurs.

Les caractéristiques du pinscher

Ce chien de taille moyenne peut mesurer jusqu’à 50 cm et peser 20 kg (les mâles adultes). Ce chien à l’allure fière a une musculature développée et un tête allongée avec un long museau. Il possède des oreilles légèrement repliées qui tombent sur les côtés le long de sa tête (elles sont en général coupées lorsqu’ils sont chiots, tout comme leur queue).

Quant à son pelage, il est court et rêche. La couleur de sa robe peut varier du marron au noir. Le ventre et la poitrine peuvent être rougeâtre.

pinscher debout

Aujourd’hui, le pinscher allemand est un chien de compagnie. De même, dans certaines grandes maisons, ils peuvent être utilisés pour contrôler la prolifération des animaux nuisibles ou des petits rongeurs. Cependant, il n’est pas un chien de chasse. Grâce à son gabarit, il peut vivre sans problème dans un appartement en ville.  Dans ce cas, il faudra toutefois lui permettre de faire de l’exercice dans un parc quotidiennement.

Même s’il n’est pas aussi imposant que le doberman, il peut aussi servir de chien de garde. En effet, il peut défendre sa propriété sans problème sans pour autant devenir trop territorial face à son maitre auquel il reste toujours fidèle.

Le comportement et les soins du pinscher

Il s’agit d’un chien très intelligent, sûr de lui et vif. Il s’entend bien avec toute la famille. Néanmoins, une fois qu’il choisit son « unique » maitre, c’est lui qu’il respecte et qu’il autorise à le caresser ou à jouer avec lui. Il peut demander assez d’attention et se montrer possessif envers « l’élu ».

De son côté, le pinscher est toujours attentif et méfiant envers les étrangers. Si vous sortez le promener dans le parc, vous devez impérativement lui mettre un collier et une muselière. Tout simplement parce qu’il pourrait chercher à se battre avec d’autres chiens.

Avec son pelage court et lisse, il ne demande que peu d’entretien. Vous devrez seulement le brosser régulièrement (une fois par semaine) afin d’éliminer les poils morts. Il est très important pour ce chien de apsser du temps à l’air libre pour rester en forme.

Vous pouvez simplement le laisser courir en extérieur à condition qu’il ne se perde pas. Il est le compagnon idéal des sportifs car il peut les accompagner au cours de leurs activités quotidiennes (vélo ou jogging).

S’il ne pratique pas suffisamment d’exercice, il peut se mettre à détruire certains objets qui se trouvent sur son chemin. Il est aussi conseillé de le laisser dormir à l’intérieur de la maison, surtout en hiver. Même si le pinscher est un chien très sain, il peut souffrir de trois maladies héréditaires : la cataracte, le syndrome de Von Willebrand (une anomalie liée à la coagulation du sang) et la dysplasie de la hanche.

Nous vous avons présenter les caractéristiques principales inhérantes à cette race allemande qui gagne toujours plus de popularité. Qu’en pensez-vous ? Pourriez-vous adopter un Pinscher ?