Thai Ridgeback Dog : un chien à crête

· 2 novembre 2018
Originaire de Thaïlande, cette race s’est toujours développée sans croisements avec d’autres. Ces chiens peuvent chasser de petits animaux, jouer le rôle de gardien ou être de simples animaux de compagnie.

Le Thai Ridgeback Dog, ou chien thaïlandais à crête dorsale, est une race peu connue en dehors de son pays (Thaïlande). Sauf pour les amoureux de cette race. Nous vous présenterons donc ci-après une races présentant une caractéristique physique inhabituelle qui la rend unique.

Histoire du Thai Ridgeback Dog

Cette race est originaire de l’est de Thaïlande. La plupart de ses spécimens y vivent encore aujourd’hui. Aucun document n’indique quand le Thaï Ridgeback Dog est apparu. Nous pouvons néanmoins remonter la trace de chiens similaires jusqu’à trois siècles en arrière.

Le Thaï Ridgeback Dog s’est formé naturellement. En d’autres termes, cette race n’a fait l’objet d’aucun croisement pour créer un certain aspect physique ou pour améliorer ses caractéristiques. Ces chiens ont évolué sans mélanger leurs gènes avec d’autres races en raison de l’isolement de l’est de la Thaïlande avec le reste du pays et du continent.

Cette race de chien n’avait pas de travail spécifique à accomplir. Elle remplit de petites fonctions, mais elle n’est spécialisée dans aucune d’entre elles. Ce chien chasse les petits animaux qui peuvent menacer la maison, comme des rats ou des serpents. Il agit également comme chien de garde et, bien sûr, comme animal de compagnie.

Caractéristiques du Thai Ridgeback Dog

Le Thai Ridgeback Dog est un chien à poil court, de taille moyenne et légèrement plus long que haut. La caractéristique qui confère son nom à la race et qui en fait un chien spécial est que l’épine dorsale, au niveau des membres postérieurs, dépasse légèrement pour former une crête.

Le Thai Ridgeback Dog a un crâne plat et un nez allongé et cunéiforme. Des rides apparaissent sur le front lorsqu’il est détendu. Ses oreilles sont triangulaires inclinées vers l’avant et bien dressées. Ils tendent à avoir une langue tachetée qui peut même devenir complètement noires ou bleue.

Thai Ridgeback Dog

Il s’agit d’un chien mince mais musclé, avec la courbe du ventre prononcée et un large poitrail. Son cou est fort et peut par ailleurs générer des rides lorsqu’il relève la tête. Sa queue est raide et fine, d’insertion élevée et en forme de fouet.

Le Thai Ridgeback Dog est de couleur unie : rouge, noir, gris bleuâtre ou beige. Les poils qui poussent sur la crête le font en sens inverse du reste du manteau, accentuant par la même cette zone.

Comportement du Thai Ridgeback Dog

Le Thai Ridgeback Dog est un chien polyvalent qui possède une grande capacité d’adaptation. Ce chien a souvent travaillé comme gardien. Il est donc attaché à sa famille et se méfie des étrangers jusqu’à ce que ces derniers gagnent sa confiance.

Il s’agit néanmoins d’une race de chien primitive, d’où sa tendance à être têtu et obstiné. Ces animaux sont par ailleurs énergiques. Ils aiment jouer avec d’autres chiens. Mais nécessitent également de réaliser trois promenades de qualité par jour pour couvrir leurs besoins.

Thai Ridgeback Dog

En raison de son caractère primitif, le dressage traditionnel ou l’utilisation de punitions ne fonctionnent pas avec cette race de chien. En revanche, une éducation ou une formation en positive, qui recherche la collaboration du chien et déguise les ordres en jeux, fonctionne très bien.

Soins du Thai Ridgebackback Dog

Contrairement aux autres races de chiens à crête, comme le Rhodesian, le Thai Ridgeback Dog ne présente aucune maladie héréditaire. La forme inhabituelle de sa colonne vertébrale peut cependant entraîner une dysplasie de la hanche.

Il est nécessaire de réaliser des visites régulières chez un vétérinaire de confiance. Ce dernier établira ainsi les traitements préventifs qu’il jugera nécessaires. Vous devez également respecter le calendrier de vaccination et de déparasitage que le vétérinaire proposera.

Ses poils courts ne nécessitent aucun soin particulier si ce n’est un brossage fréquent lors des périodes de mues pour l’aider à se débarrasser des poils tombés. Certains spécimens peuvent, en raison de leur peau lâche formant des rides, développer des irritations et d’autres gênes. Il est donc nécessaire de procéder à de fréquents examens externes pour découvrir ce type de problèmes dès qu’ils apparaissent.

Le Thai Ridgeback Dog présente donc une caractéristique particulière qu’il partage avec très peu de races : la crête au niveau des membres postérieurs. Ses poils courts, mais avec des couleurs bien définies, donne à ce chien une apparence et un aspect uniques.