Sans abeilles, il n’y a pas de vie

· 14 octobre 2018
Elles favorisent l'activité agricole puisque lorsqu'elles butinent le nectar des fleurs, elles transportent des graines qui donnent naissance à des plantes, dont se nourrissent certains animaux herbivores.

Bien souvent nous ne réalisons pas l’importance qu’ont les animaux pour la planète et notre propre survie. Même si vous ne le croyez pas, sans abeilles il serait très difficile de préserver la vie. En effet, ce petit insecte -qui nous rend parfois visite- joue un rôle vital pour l’écologie. Découvrez pourquoi dans la suite de notre article.

La ‘mission’ des abeilles

Il existe des milliers d’espèces d’animaux dans le monde, de taille variée et avec des habitudes différentes. Cependant, celle qui permet à la vie de perdurer, c’est l’abeille. Oui, vous avez bien lu ! En effet, ce petit animal au corps jaune et noir qui va de fleur en fleur se charge de polliniser les plantes et les fleurs, et produire ainsi cet aliment que nous aimons tant.

La préservation de la biodiversité repose sur les abeilles à travers un processus connu comme la ‘dépendance symbiotique’. En fait, cela commence lorsque l’insecte utilise le pollen et le nectar pour se nourrir et produire du miel, tout en transférant les graines d’une plante à l’autre.

Le processus de pollinisation croisée entre plantes suppose de transporter l’information génétique requise pour perpétuer l’espèce. Les abeilles favorisent non seulement la croissance de la flore sylvestre, mais aussi de presque la moitié des fruits et légumes que nous consommons tous les jours.

Donc, sans ces abeilles l’activité agricole pourrait disparaitre et entraîner ainsi la mort de millions de personnes et autres animaux. La nature est très intelligente, tout comme la chaîne alimentaire. C’est pourquoi la pollinisation crée les plantes, ensuite consommées par les herbivores, eux-mêmes appréciés des carnivores. Par conséquent, si la première partie de l’équation disparait, le reste suivra.

abeilles

Pourquoi les abeilles disparaissent

Leur population a baissé de 25% ces 30 dernières années. Ceci tient à plusieurs raisons, toutes causées -lamentablement- par l’homme. Pour commencer, il y a la  pratique d’une agriculture industrialisée, qui utilise pesticides et herbicides, et qui aboutit à la disparition de divers habitats, de la flore et de la faune native.

Ensuite, il y a la pollution environnementale qui empêche les abeilles de survivre dans certains environnements asphyxiés de smog et métaux lourds dans l’air. Le changement climatique et l’augmentation des pluies, sécheresses  et de la température sont aussi mortelles pour elles. En effet, ces différents facteurs affectent la qualité et la quantité de nectar qu’elles reccueillent.

Comme si cela ne suffisait pas, dans certains pays on utilise des abeilles robots pour polliniser. En effet, elles sont censées être plus efficaces que les vraies (comme si voler 800 kilomètres toute sa vie ne signifiait pas faire un travail efficace).

Et, bien sûr, on ne peut ignorer que la plupart des gens redoute de se faire piquer. Ainsi, à peine voient-ils une abeille voler tout près, ils sortent un insecticide ou tout objet pouvant servir à la tuer. Il est donc bon de savoir qu’elles n’attaquent pas  à moins de se sentir menacées.

Par conséquent, le fait de passer à quelques mètres de distance de nous ne signifie pas qu’elle vient nous piquer. De plus, cela provoquerait sa propre mort. Ainsi, cette technique de défense ne sert que dans des cas extrêmes de danger imminent.

abeilles

Comment éviter la disparition des abeilles ?

Maintenant que vous savez que la vie serait impossible sans les abeilles, il faut passer à l’action. En effet, vous pouvez être un acteur majeur du changement, il suffit de faire le premier pas. Comment pouvons-nous les aider ?

  • Créez chez vous un parterre de fleurs colorées qui les attirera et leur permettra d’en récolter le pollen. (Pas d’inquiétude, elles ne vous piqueront pas si vous êtes à côté).
  • Consommez des produits locaux, écologiques et de saison afin de réduire une agriculture adepte des pesticides. Par ailleurs, vous ferez beaucoup de bien à votre santé.
  • Achetez du miel et dérivés -gelée royale, produits cosmétiques, pollen, propolis- chez des producteurs responsables.
  • Ne tuez pas les abeilles qui s’approchent de vous. Laissez-les poursuivre leur vol sans les déranger.

Si la biodiversité des plantes et des pollinisateurs venait à disparaître, notre modèle de civilisation humaine serait menacé. En effet, le nombre d’êtres vivants pourrait diminuer de façon drastique. De plus, les survivants ne consommeraient plus d’aliments naturels, mais uniquement des produits industriels. En résumé, on pourrait dire que sans abeilles, la vie cesserait.