Le Sacré de Birmanie

· 13 mars 2018

Vous n’avez peut-être jamais entendu parler du Sacré de Birmanie mais nous pouvons vous dire qu’il s’agit d’un félin, en règle générale, blanc aux yeux bleus. Vous voyez quand même bien de quelle espèce nous parlons ? Si vous souhaitez en savoir plus sur ce bel animal, restez avec nous !

Nous partageons avec vous ci-dessous les informations que nous possédons sur ce chat.

Découvrez le Sacré de Birmanie

Histoire et origine du Sacré de Birmanie

Le Sacré de Birmanie est lié à une légende qui semble expliquer son origine. D’après celle-ci, le peuple Khmer avait construit, il y a plusieurs siècles, un temple pour vénérer une déesse d’or aux yeux de saphir nommée Tsun-Kyan-Kse.

Le prêtre qui entretenait le temple s’appelait Mun-Ha et il passait beaucoup de temps agenouillé face à la déesse aux côtés de Sinh, le chat du temple. Un nuit, le prêtre fut tué par des bandits. Sinh se posa alors sur lui sans quitter des yeux la déesse d’or. C’est alors que son pelage devint doré, que ses yeux devinrent bleu saphir et que ses pattes prient la couleur de la terre.

Selon la légende, tous les chats du temple connurent cette même transformation et, lorsque Sinh mourut, seulement 7 jours plus tard, l’âme du prêtre atteignit le paradis.

L’arrivée du Sacré de Birmanie en Europe

Il semblerait qu’un prêtre ait donné un couple de ces chats à des voyageurs anglais pour les remercier de lui avoir sauvé la vie. Malheureusement, le mâle est mort lors du voyage mais la femelle était enceinte.

deux sacrés de Birmanie côte à côte

Les premiers Sacrés de Birmanie d’Europe ont été aperçus en France, là où la race a été reconnue en 1925. Après la Seconde Guerre mondiale, la race a pratiquement disparu car il ne restait plus que quelques individus. Cependant, le Sacré de Birmanie a pu s’en sortir même si cela a coûté cher.

Caractéristiques physiques

  • Taille. De taille moyenne, il possède un corps imposant
  • Tête. Il présente une tête large et imposante, ni trop ronde, ni trop allongée
  • Yeux. Ses yeux sont grands et ronds, de couleur saphir et légèrement ovales
  • Corps. Avec son corps allongé et massif, on peut dire qu’il appartient à la catégorie des chats moyens.
  • Queue. De longueur moyenne, sa queue est très touffue et large
  • Poil. Son poil mi-long est soyeux
  • Couleur. Les couleurs acceptables du Sacré de Birmanie varient du blanc au crème, avec le dos légèrement doré et l’extrémité des pattes toujours blanche. Les couleurs plus foncées et les tâches ne sont pas acceptées pour le pedigree.

Caractère du Sacré de Birmanie

Malgré la réputation des félins d’être des animaux indépendants, le Sacré de Birmanie est très sociable et facile à domestiquer. Il s’agit d’un chat au caractère facile auquel vous pouvez faire confiance. Tous ceux qui possèdent ces animaux les décrivent comme affectueux, fidèles et de bonne compagnie.

Ces chats ne sont pas fidèles à une seule personne et, lorsqu’ils sont à la recherche de câlins et qu’ils n’en obtiennent pas de la part de leur maître, ils iront en chercher ailleurs. Ils accourent dès que vous les appeler et ils montrent leur affection et leur tendresse. Comme ils ne sont pas très actifs, vous devrez peut-être les aider à faire de l’exercice en jouant avec eux.

Ils présentent également la particularité de maintenir un contact visuel avec leurs maitres, une caractéristique rare dans le monde animal. De fait, le Sacré de Birmanie est plus souvent comparé aux chiens plus qu’aux chats.

Soins spécifiques et santé

Même s’il ne demande pas de soins particuliers, vous devrez quand même entretenir son pelage en le brossant tous les jours.

Sachez aussi que certains individus peuvent souffrir de l’altération d’un gène qui affecte le nerf optique. Certains peuvent également souffrir de cataractes pour d’autres raisons.

Vous songez déjà à adopter un sacré de Birmanie comme animal de compagnie ? Alors, lancez-vous ! Vous ne le regretterez pas.

Source des images : Claudia Zaino y D.Maillard.