Des réfugiés syriens abandonnent tout, sauf leurs animaux de compagnie !

· 3 septembre 2018
Lorsque notre vie est en jeu, beaucoup pensent avant tout à se mettre à l'abri. Mais ces réfugiés nous ont donné une leçon de courage, de loyauté et d'amour.

Si vous étiez au milieu d’une catastrophe et que vous deviez vous enfuir, prendriez-vous le temps d’emmener votre animal de compagnie ? Evidemment, nous répondrions tous oui, mais personne ne peut être sûr de sa réaction face à ce genre de situation, jusqu’à ce qu’elle survienne. Cependant, des centaines de réfugiés syriens qui ont été contraints de fuir en raison de la triste situation dans leur pays, ont démontré leur amour pour leurs animaux de compagnie.

 

La situation en Syrie

Un chaton est dorloté par ses maîtres

Source : ayayay.tv

Bien que nous soyons tous conscients des problèmes actuels de ce pays, nous allons en parler un peu. La Syrie est embourbée dans une guerre sans trève qui fait des milliers de victimes, femmes, hommes ou enfants, ainsi que des animaux.

Chacun se bat pour tenter de sauver sa propre vie, et il reste peu de temps pour essayer d’aider les autres, car les personnes impliquées savent que cela pourraient leur coûter la vie.

Beaucoup de sysriens ont perdu plusieurs membres de leur famille en très peu de temps, et ont été plongés dans une profonde tristesse qui les paralyse. Malgré cela, ils doivent continuer de fuir pour sauver leur vie.

En raison de cette situation regrettable, certains pays européens ont offert l’asile à ceux qui ont choisi de faire leurs valises pour échapper à la guerre. Ils ne peuvent emporter que très peu de choses, cependant, beaucoup ont choisi de laisser quelques vêtements de plus au pays, afin d’être en mesure d’emmener leurs animaux de compagnie avec eux. Une preuve d’amour et de loyauté inconditionnelle.

Les syriens et leurs animaux de compagnie, leurs histoires

Bien que de nombreux Syriens aient dû fuir leur pays à pied, ils ont décidé que leurs animaux de compagnie les accompagneraient. Beaucoup étaient conscients que leurs animaux ne seraient pas en mesure d’effectuer la totalité du voyage, mais ils se sentaient prêts à les transporter dans des poussettes ou dans leur sacs. On peut trouver de nombreuses images de situations de ce type sur les réseaux sociaux.

Il y a des centaines d’histoires d’animaux de compagnie qui ont pu fuir la Syrie, et sauver ainsi leur vie, grâce à leur maître. Nous allons vous en conter quelques unes :

  • Zeytun. Curieux nom pour un chat. En effet, cela signifie « olive ». Nous ne savons pas pourquoi son maître l’a nommé ainsi. Ce que nous savons, en revanche, c’est qu’il a voyagé à ses côtés depuis la Syrie à bord d’un bateau de fortune, et qu’ils sont arrivés sains et saufs à Lesbos, en Grèce.
  • Johnny est le chien d’un jeune couple syrien. Il les a accompagnés lors d’un voyage à pied depuis l’Allemagne. Un vrai défi, qui a pu être possible grâce à la volonté de ses maîtres. Ces derniers l’ont transporté dans une poussette à plusieurs reprises afin qu’il puisse terminer le voyage. Ils déclarent qu’il ne leur est jamais venu à l’esprit de le laisser derrière eux.
  • Teddy. Il s’agit de l’animal de compagnie d’un célibataire qui n’a pas non plus voulu le laisser tomber, et à pris le risque de le prendre avec lui lors de son voyage en bateau jusqu’en Grèce. Tous deux sont bien arrivés.
Un réfugié débarque sur la plage avec son chien en laisse

Source: ayayay.tv

Une leçon d’amour et de loyauté

Nous savons que beaucoup de personnes courent un grave danger en Syrie. Cependant, il en va de même pour les animaux. Certains sont sans nourriture et sans abri, abandonnés à leur sort. Les laisser là, sans personne pour s’occuper d’eux, relève de l’abandon, et de la maltraitance la plus cruelle dont peut être victime un animal.

Pour cette raison, l’exemple des Syriens qui, même s’ils doivent se battre pour leur vie, ont assumé la responsabilité d’avoir un animal de compagnie et l’ont pris avec eux en sachant que ce serait une très grosse contrainte supplémentaire, nous donne une belle leçon à suivre. 

Source des images : ayayay.tv