Les races de chats les plus anciennes

· 30 mars 2018

Il existe différentes pistes qui nous indiquent que les chats étaient les animaux préférés des Pharaons de l’Egypte Antique où ils étaient même vénérés. Par ailleurs, certaines races sont tellement anciennes que leurs existences remontent encore plus loin. Découvrez quels sont les races de chats les plus anciennes dans cet article.

Quels sont les races de chats les plus anciennes ?

En faisant des recherches chronologiques, il a été possible de rassembler des données très intéressantes sur les premiers specimens de chats de l’histoire. En plus des Egyptiens, il y a des vestiges de leur présence en Thaïlande, en Turquie, en Birmanie, au Japon et en Norvège. Voici les races de chats les plus anciennes :

un mau Egyptien sur un coussin

1 – Le Mau Egyptien (1400 avant JC)

Bien que cette race soit aujourd’hui majoritairement présente en Italie depuis l’Empire Romain et en Amérique depuis sa colonisation, l’apparition du Mau (qui signifie « chat » en égyptien antique) est similaire aux figures qui apparaissent sur les murs tallés des pyramides du Caire. Il a un pelage difficile à rater : il est clair avec des tâches foncées qui de différentes tailles et sans forme déterminée.

Ses pattes avant sont plus courtes qu’à l’arrière, et ses extrémités sont délicates et petites. La tête de ce chat est triangulaire et sa queue a une épaisseur qui s’affine à la pointe. Il s’agit d’un animal très intelligent et indépendant mais qui peut aussi être très affectueux et amical. Il n’est pas vraiment recommandé si vous avez des enfants chez vous car il est assez jaloux, territorial et en général possessif avec ses jouets et ses maîtres.

2 – Le Korat (1350 avant JC)

Aussi connu en tant que « le chat de la chance« , il tire ses origines de la Thaïlande. Bien que ce soit une race ancienne, elle n’est apparue en dehors de l’Asie que récemment. Le premier speciment connu fut mentionné dans « le livre de poèmes de chats » pendant le XIVème siècle. En revanche, la race existait déjà dans l’Empire depuis des centaines d’années.

Le Korat est une race naturelle et pure, que l’homme n’a pas créé à la suite de croisement. C’est un chat au corps compact et élégant, au pelage bleu. Il a les oreilles longues et pointues, les yeux en amande de couleur verte.
Sa queue est longue et son museau carré. Cet animal peut vivre 16 ans et peser 5 kilos. Il est en général affectueux avec les adultes mais un peu difficile avec les enfants.

deux chats Birmans

3 – Le Birman (500 avant JC)

Le Sacré de Birmanie est l’une des races de chats les plus anciennes. Ses origines et ses caractéristiques physiques sont basées sur une légende. Il y a plusieurs siècles de cela, le peuple Jemer a construit un temple pour adorer une déesse appelée Tsun-Kyan-Kse. Le prêtre aurait eu pour habitude de prier avec son chat, Sinh. Une nuit, des voleurs seraient entrés dans le temple et auraient tué le religieux.

Son animal de compagnie se serait alors placé sur son torse, et aurait regardé la statue de la déesse.  Depuis ce moment, son corps serait devenu doré, ses yeux bleus et ses pattes de couleur terre.
Les seules exceptions sont les extrémités qui sont restées blanches, par pureté.

Le Birman est très sociable (il déteste être seul), il est affectueux, joueur, fidèle, intelligent et calme. Son aspect physique est comme un « intermédiaire » entre le Persan et le Siamois.

4 – Le Van Turc (pendant la Rome Antique)

Il provient des régions montagneuses du Lac Van, en Turquie et n’est pas très connu en dehors de son pays. Si les populations locales le considère comme un animal de compagnie depuis l’Antiquité, il n’est devenu populaire que récemment. C’est seulement lorsqu’il fut exporté en Angleterre, pendant les années 50 que sa popularité s’est accrue.

Son trait le plus distinctif est son pelage mi-long. Il est épais avec des couches qui lui permettent de survivre à des températures très froides. Ce chat supporte donc des conditions difficiles  à 1600 mètres d’altitude. Ses pattes arrière sont plus longues que ses pattes avant.
Il a un grand corps et une caractéristique qui lui est propre : il faut attendre ses 3 ans pour le voir atteindre sa maturité sexuelle.
Il peut avoir un tempérament bien trempé, il est curieux, actif et même assez joueur.
Enfin, il ne craint généralement pas l’eau.

5 – Le Commun Européen (pendant la Rome Antique)

Il a trouvé son origine il y a des milliers d’années dans le Nord de l’Afrique mais il a été emmené vers l’Europe avec les Romains, qui voulaient en faire un animal de compagnie. Il semblerait qu’il ait un passé de chat de la jungle et des gènes en communs avec certains félins d’Asie.

Son corps est fort, robuste, son ventre est large, ses oreilles sont de taille moyenne et séparées. Il a le museau court et la queue épaisse. Il s’agit d’un chat assez robuste qui ne tombe pas malade facilement. Sa caractéristique principale est son pelage tigrés et luisant. Par ailleurs, il est bicolore ou même parfois tricolore.

D’autres chats très anciens sont : le Bois de Norvège (pendant l’Antiquité), le Bobtail Japonais (pendant le XIème siècle), le Siamois (pendant le XIVème siècle). Enfin, parmis les races anciennes se trouvent aussi le Chartreaux (pendant le XIVème siècle) ou encore l’Angora (pendant le XVème siècle).