Qu’est-ce qu’il y a derrière tous ces abandons d’animaux en Espagne ?

· 24 novembre 2018
Les experts sur le terrain estiment que beaucoup d'animaux qui finissent dans des refuges correspondent à des pertes et non à l'abandon d'animaux de compagnie. Il est essentiel que la population prenne conscience de l’importance de l’identification de ses animaux grâce aux micropuces implantées sous la peau.

Chaque année, des centaines de milliers d’animaux dans le monde se retrouvent sans abri. Nous observons les causes des abandons d’animaux domestiques, un phénomène qui, malgré son déclin au cours de la dernière décennie, tend à se manifester une nouvelle fois en Espagne.

Les statistiques ne mentent pas : l’abandon des animaux de compagnie en Espagne fait son grand retour

Selon l’étude de la Fondation Affinity sur l’abandon, la perte et l’adoption d’animaux de compagnie en Espagne en 2017, on a recueilli 138 307 animaux de compagnie, dont 104 834 de chiens et 33 473 de chats.

Les données de 2017 de l’Institut National des Statistiques montrent que l’abandon ou la perte affecte 1,7% des 6 100 000 chiens enregistrés en Espagne. Elle représente également 1% des 3 600 000 chats qui vivent également dans la péninsule ibérique et les Baléares.

abandons d'animaux

Si les données de 2008 indiquaient un nombre plus élevé d’abandons d’animaux, avec 156 858 abandons, en 2016, ce chiffre s’est réduit à 137 782. C’est le taux le plus faible à ce jour. En 2017, cependant, le nombre d’abandons d’animaux de compagnie a légèrement augmenté. Il était de 138 307 chiens et chats enregistrés dans des refuges et des chenils.

La situation réelle derrière les statistiques

Les professionnels estiment qu’une grande partie des animaux qui arrivent dans les abris ne correspond pas vraiment à un abandon. C’est plutôt la perte de l’animal. La meilleure stratégie pour réduire le nombre de chiens et de chats errants est de localiser les animaux grâce à l’implantation d’une micro-puce sous la peau.

En Espagne, 85% des chiens et 34% des chats sont identifiés par une micro-puce. C’est une attitude très responsable de la part des maitres que d’avoir toujours leur animal localisé. Il est donc clair que ces chiffres sont loin d’être idéaux et qu’il reste encore un long chemin à parcourir.

abandons d'animaux

Le pourcentage de chats qui sont retrouvés par leurs propriétaires est généralement beaucoup plus faible que celui des chiens. Ceci est principalement en raison du manque de puces électroniques chez les chats. Ils naissent et grandissent généralement dans la rue sans recevoir les protocoles et les soins de base.

L’abandon des animaux domestiques augmente-t-il vraiment en été ?

Les statistiques révèlent que c’est au deuxième trimestre de l’année que se produisent le plus d’abandons d’animaux. Les chats enregistrent les plus gros scores avec durant ces mois d’été 43,5% d’abandons.

Si nous examinons les données, nous pouvons observer qu’il y a des abandons tout au long de l’année. Il n’y a pas un moment où cette tendance se modifie soudainement. La croyance populaire selon laquelle les animaux de compagnie sont souvent abandonnés juste avant les vacances d’été n’est rien d’autre que cela. Une simple croyance populaire.

En ce qui concerne les raisons qui poussent les propriétaires à abandonner leur animal, les portées non désirées occupent la première place. En particulier chez les chats. Une stérilisation précoce et un suivi médical approprié sont souvent le meilleur remède à ce problème.