Quand un requin attaque-t-il ?

· 1 décembre 2018
Malgré la croyance populaire, ces animaux ne sont pas attirés par la chair humaine, mais attaquent pour se défendre de ce qu’ils considèrent comme une menace.

Pour la plupart des gens, les requins suscitent la peur en raison de leur nature supposée « féroce ». Et de leur pouvoir de frappe puissant. Cependant, la vérité sur ces animaux est qu’ils sont encore largement inconnus des humains. A tel point que plus d’un ne sait pas quand un requin attaque.

Actuellement, les progrès de la technologie et de la recherche scientifique nous permettent de repenser progressivement nos perceptions et de briser de nombreux mythes. Nous verrons dans la suite de cet article pourquoi et quand un requin attaque pour vous aider à comprendre comment se produisent des accidents impliquant des personnes.

À quelles occasions un requin attaque t-il ?

En principe, nous devons comprendre qu’il n’y a pas d’animal méchant ou cruel par nature qui attaque pour le plaisir. Les fictions télévisées, les films et même les romans ont largement contribué à la terrible légende selon laquelle les requins attaquent par instinct de tueur.

Comme avec tout autre animal, le requin n’attaque qu’à certaines occasions et l’agressivité n’est pas une caractéristique inhérente de son espèce.

En sentant que leur territoire est envahi ou leur bien-être menacé, toute espèce peut réagir pour écarter les éventuels prédateurs. Cela ne signifie pas que chaque fois qu’un requin attaque c’est parce qu’il a croisé des personnes ou des animaux inconnus.

Cependant, en raison de sa nature solitaire, réservée et territoriale, la présence d’étrangers sur son territoire peut être source de stress et conduire à des comportements d’autodéfense. Compte tenu de sa force, de sa morsure puissante et de ses dents acérées, ce mécanisme de défense peut, malheureusement, entraîner une attaque mortelle.

requin attaque

D’autre part, les requins peuvent également utiliser une stratégie d’attaque pour chasser leurs proies. En tant que carnivores, ils doivent se nourrir d’autres animaux pour obtenir les nutriments essentiels au fonctionnement de leur organisme.

Dans ce cas précis, il s’agit de la survie, c’est donc un comportement naturel de toutes les espèces carnivores. Si les requins ne « chassent » pas, cela pourrait contribuer à la surpopulation d’autres espèces, ce qui nuirait à l’équilibre des écosystèmes aquatiques.

Pourquoi le requin attaque -t-il les humains ?

Malheureusement, il existe encore de nombreux mythes totalement faux sur les attaques de requins contre des personnes. L’un d’eux raconte que la chair ou le sang humains attirent ces animaux. En fait, de nombreuses études ont déjà montré que le requin ne montre aucune prédilection pour la chair humaine. En réalité, les humains ne font même pas partie de la chaîne biologique naturelle de ces poissons.

De plus, être carnivore ne rend aucun animal dangereux ou agressif envers les humains. Les chiens et les chats, par exemple, sont des êtres carnivores qui peuvent coexister en totale harmonie avec les humains. Ceci à condition de recevoir une éducation adéquate et un environnement serein bien évidemment.

quand un requin attaque-t-il ?

D’autre part, il existe des mammifères herbivores comme l’hippopotame qui ont perpétré plusieurs attaques sur des êtres humains qui sont presque toujours mortelles.

Lorsqu’un requin attaque une personne, c’est en raison de son appétit féroce ou de ses besoins nutritionnels. En général, ces accidents se produisent si l’animal se sent menacé ou perçoit un stimulus agressif ou étrange dans son environnement.

Un bruit violent, un mouvement brusque, des cris ou des vibrations… Tout cela peut générer une perturbation de l’habitat du requin ou lui faire interpréter cette présence étrange comme une menace.

Les attaques de requins sont-elles fréquentes sur des gens ?

La peur des requins est une chose très présente dans notre société. Cependant, la probabilité de subir une attaque est très faible. Bien entendu, l’augmentation de la population humaine rend plus probable la rencontre avec ces animaux.

Lorsque nous examinons le nombre d’attaques de requins, nous devons savoir que, statistiquement, plus il y a de personnes dans le monde, plus il est probable que l’une d’entre elle rencontre un requin.

Les statistiques actuelles estiment qu’il y a environ 60 accidents par an causés par des morsures de requin. Et seulement quatre de ces attaques sont mortelles pour la victime. Bien que l’idéal soit zéro, il représente un risque très faible comparé à d’autres accidents pouvant mettre en danger la vie de l’être humain.

Pour toutes ces raisons, la peur et même la phobie des requins sont davantage liées à notre culture, à la propagation de faux mythes et à des expériences négatives vécues par certaines personnes.

Le comportement du requin, ainsi que de tout autre animal, peut devenir agressif en réponse à différents stimuli négatifs ou à des contextes qu’il estime défavorables pour bien-être.