Pourquoi les chiens se sentent-ils ?

· 30 avril 2019
En se sentant mutuellement au niveau de l'anus, les chiens se découvrent et apprennent des choses l'un sur l'autre.

Comme nous le savons, l’odorat est le sens le plus développé chez le chien. Lorsque les chiens se sentent, ils reçoivent beaucoup d’informations sur l’autre animal. Ils peuvent savoir ce qu’il a mangé et quel est son sexe, mais aussi son état émotionnel.

Les chiens sentent les messages chimiques

Ils apprennent des informations grâce à la chimie. C’est l’un des nombreux exemples de communication chimique dans le règne animal.

Lorsque les chiens sentent une odeur, ils activent un système olfactif auxiliaire appelé organe de Jacobson, ou voméronasal. Cet organe a de grandes capacités de communication chimique. Leurs propres nerfs communiquent directement avec le cerveau.

D’où vient l’information que les chiens sentent ?

informations que les chiens sentent

Les chiens sentent et reçoivent beaucoup d’informations. D’où viennent-elles ? De chaque côté de l’anus de nos animaux domestiques, se trouvent deux poches appelées glandes anales qui excrètent les substances chimiques que les chiens utilisent pour obtenir des informations.

Le principal responsable du transfert de toutes ces données lorsque deux chiens se reniflent est la glande sudoripare apocrine. La glande sébacée joue également un rôle important dans ce processus.

Il arrive également que, lorsque le chien grandit, les glandes anales puissent causer des problèmes. Souvent, les matières fécales pénètrent dans ces glandes et elles peuvent devenir gênantes et même douloureuses pour les chiens. Si nous observons que l’animal traîne ses fesses sur le sol ou qu’il essaye de regarder son anus, il est temps d’aller voir le vétérinaire pour faire nettoyer ces glandes.

Vous devez savoir que les chiens reniflent les sécrétions des glandes anales d’autres chiens de leur espèce et obtiennent ainsi des données très précises. Mais vous devez également tenir compte du fait que la génétique, le régime alimentaire et le système immunitaire produisent des modifications chimiques qui entraînent une modification de l’odeur du chien.

Le moment de la promenade et la coexistence sociale

Lorsque nous promenons notre chien et qu’il en rencontre un autre, le rituel commence : approche, mouvement de la queue ou vigilance et, immédiatement, respiration de l’odeur des glandes de chacun. Pour ceux qui n’ont jamais eu de chien, ce comportement frise la dépravation et la mauvaise hygiène.

Ce comportement qui se produit lorsque les chiens se sentent est naturel et quotidien. Nous ne devrions pas réprimer notre animal de compagnie pour cela ; nous devons plutôt essayer de comprendre pourquoi cela se produit.

Bien que cela puisse nous déranger un peu, il est bon de laisser notre animal renifler quelques secondes d’autres chiens afin qu’il puisse développer sa communication chimique.

Odeur et mémoire

Comme ils sont nés aveugles et sourds, les chiots utilisent déjà leur odorat, entre autres pour trouver les mamelons de la mère qu’ils sentent pour pouvoir se nourrir.

Quand ils grandissent et deviennent adultes, les chiens ont entre 150 et 300 millions de cellules réceptives aux odeurs. Si nous comparons ce chiffre aux 5 millions de cellules que possèdent les humains, nous voyons la différence dans le domaine olfactif.

Pour ces raisons, les chiens sont utilisés comme chiens de recherche de personnes disparues, mais pour détecter les explosifs, les drogues, voire certaines maladies humaines.

De plus, l’odorat a une fonction très importante pour la reproduction des chiens. De cette façon, quand les femelles sont en chaleur, leurs glandes libèrent certaines phéromones afin que les mâles sachent qu’elles sont réceptives.

La mémoire olfactive

En plus d’avoir un sens de l’odorat développé, les chiens ont également une mémoire olfactive très efficace. Ils sont capables de se souvenir de l’odeur des autres chiens, même s’ils ne les ont pas vus depuis des années.

Pour nous donner une idée de la distance olfactive, chez le chien, elle peut atteindre 150 cm2, alors que la surface humaine concernée est de 5 cm2. Comme nous pouvons le constater, nos animaux utilisent toujours les odeurs pour nous reconnaître et se souvenir de nous et des autres animaux.

La sociabilité de chaque chien

ce que les chiens sentent

Pour faciliter cet échange d’informations, cela dépendra de la sociabilité d’un chien, qui permettra plus ou moins que l’on sente son odeur. Les chiens les plus sociables lèvent la queue pour faciliter cette présentation, tandis que les chiens moins sociables gardent la queue basse pour éviter les présentations olfactives.

Certains chiens nés sans queue ou ceux dont la queue a été mutilée ne peuvent pas communiquer ou se présenter. Dans certains cas, des différends et des désaccords surgissent entre ces chiens.