Pourquoi les cadavres de baleines explosent-ils ?

· 9 mars 2019
Les baleines mortes explosent car leur système digestif continue de fonctionner, mais ce phénomène ne s'arrête pas là...

Ce n’est pas systématique, mais plusieurs cas d’explosion de cadavres de baleines ont été recensés. Dans cet article, nous vous donnerons quelques informations sur ce « phénomène » qui attire l’attention des chercheurs et des passants.

Pourquoi les baleines s’échouent-elles ?

L’échouage des baleines – et d’autres cétacés – figure parmi les causes de moralité de ces grands mammifères marins. Il ne s’agit cependant pas d’un phénomène nouveau puisque les échouages de baleines existent depuis l’Antiquité. Bien souvent, les baleines décident d’elles-mêmes de rejoindre la côte lorsqu’elles sont malades ou âgées.

Les baleines peuvent également s’échouer lorsque, pour une raison quelconque, elles se perdent. C’est notamment le cas lorsqu’elles heurtent une série de rochers. Elles peuvent également s’échouer lorsqu’elles tentent d’échapper à un danger au large et finissent sur la côté. Elles ne peuvent alors plus faire demi-tour et finissent par mourir. 

Les baleines peuvent aussi s’échouer pour d’autres raisons entièrement imputables à l’homme. Par exemple, la pollution des océans a modifié la couleur, la température et l’apparence des eaux. De plus, à cause du réchauffement climatique, les zones froides de la planètes – les pôles – disparaissent. Les baleines ne savent donc pas où se rendre à certaines périodes de l’année bien spécifiques.

explosion de baleines mortes

Pourquoi les baleines explosent-elles après leur mort ?

Cette situation a fait l’objet de documentaires à diverses occasions dans différents endroits du monde. Il ne s’agit donc pas de cas isolés ou d’accidents. Pour comprendre ce phénomène, il faut savoir que, lorsqu’un être vivant meurt, une partie de son corps continue à vivre. C’est notamment le cas du système digestif. En effet, l’estomac et les intestins ne se « rendent pas compte » que l’organisme est mort. Ils continuent donc de travailler avec ce qu’ils ont à disposition.

Il se produit alors une accumulation de gaz tels que le sulfure d’hydrogène et le méthane. S’ajoute à cela la prolifération microbienne qui résulte de la décomposition du corps et qui peut provoquer un gonflement important pouvant mener à une explosion.

Cela ne veut pas dire que toutes les baleines qui s’échouent et qui meurent sur les côtes explosent. De fait, de nombreux facteurs doivent être réunis pour conduire à l’explosion. Tout dépend, par exemple, du type de bactéries qui se trouve dans l’estomac de l’animal, de la cause de la mort, des derniers aliments que la baleine a ingérés, des lésions pré et postmortem et des conditions climatiques. Les températures élevées favorisent notamment la production de gaz.

Il est également intéressant de savoir que le corps gonflé d’une baleine échouée au premier stade de putréfaction peut être soumis à un phénomène appelé le « stress mécanique » lorsqu’on tente de le retirer de la plage à l’aide d’une grue.

A ce moment-là, les gaz et les liquides se trouvant à l’intérieur du cadavre exercent une pression contre les parois stomacales. Cette pression peut alors mener à l’explosion et à l’expulsion de tout le contenu de matière putréfiée.

baleines échouées

Exemples « célèbres » d’explosions de baleines

Si vous recherchez des cas d’explosions de baleines, vous tomberez sûrement sur l’explosion de baleine qui a eu lieu dans les années 1970 dans l’Oregon aux Etats-Unis. Toutefois, cette explosion n’était pas naturelle. En effet, le corps de la baleine avait été dynamité pour pouvoir être retiré de la côte plus facilement. 

En revanche, on peut bel et bien parler de l’explosion qui a eu lieu en 2004 à Taiwan, plus précisément à Tainan. L’accumulation de gaz à l’intérieur du corps en décomposition d’un cachalot de 17 mètres de long et de 50 tonnes avait provoqué une énorme explosion.

Cette explosion avait alors éclaboussé de sang et d’entrailles tous les passants, les magasins, les voitures et les rues qui se trouvaient aux alentours. Les témoins de la scène avaient parlé d’odeur fétide et de viscosité pour décrire les événements. 

Un fait similaire a eu lieu dans les Iles Féroé en 2013 et a fait l’objet d’un documentaire sur une chaîne locale. Lorsqu’un opérateur a tenté de manipuler le cadavre d’un mammifère marin mort sur une plage, celui-ci a explosé à cause de l’accumulation de gaz dans l’estomac.

C’est pourquoi on incise généralement le ventre des baleines et des cétacés sur ces plages où ils s’échouent afin d’éviter pareilles situations. Cette pratique présente toutefois un inconvénient : l’expulsion des fluides internes de l’animal mort attire les oiseaux et même les requins qui se trouvent près du rivage.