L’oryx algazelle

· 6 avril 2019
Il s'agit de la seule espèce d’antilopes qui possède des cornes courbées. Découvrez l'oryx algazelle ci-dessous.

Dans l’article suivant, nous allons vous parler d’un animal singulier : l’oryx algazelle. Vous découvrirez tout sur cet animal, ainsi que sur les causes qui ont mené à ce qu’il soit déclaré éteint à l’état sauvage.

A quoi ressemble l’oryx algazelle ?

Le genre Oryx comprend des antilopes appelées oryx. Il en existe quatre espèces distinctes, dont une qui se distingue particulièrement par sa beauté : l’oryx algazelle (Oryx dammah).

Il s’agit d’animaux robustes dont le poids varie entre 140 et 200 kilos. Ils possèdent des membres courts qui se terminent par de larges sabots.

Leur pelage est majoritairement blanc. Toutefois, leurs pattes, leur cou et leur poitrine sont de couleur rougeâtre.

Toutefois, comme vous pouvez vous en douter, ces animaux se distinguent surtout par leurs cornes

Des cornes puissantes

Aussi bien les mâles que les femelles possèdent des cornes annelées impressionnantes. Elles peuvent mesurer jusqu’à un mètre et se courbent vers l’arrière au fil de leur croissance. 

cornes de l'oryx algazelle

Cette forme curieuse a valu à ces animaux un surnom : oryx à cornes en forme de cimeterre. En effet, leurs cornes rappellent la forme de ces sabres recourbés dont se servaient certains peuples d’Orient.  

En cas de conflits territoriaux ou hiérarchiques, les oryx se servent de leurs cornes puissantes pour se battre. Cependant, ils attaquent en plaçant leurs cornes de biais, si bien qu’ils ne se blessent que rarement.

Habitat et alimentation

Avant leur disparition à l’état sauvage, ces antilopes peuplaient des zones arides et des prairies semi-désertiques du nord de l’Afrique. Elles vivaient même à certaines époques dans le désert du Sahara. Selon certaines croyances de l’Antiquité, le peuple égyptien avait domestiqué l’oryx algazelle afin d’en consommer la viande.

Les oryx algazelles se nourrissent principalement d’herbe et des feuilles de divers types d’arbustes. Tout comme d’autre animaux du désert, ils sont capables de survivre sans eau pendant de longues périodes. Ils se contentent de s’abreuver de l’eau qu’ils trouvent dans des fruits et des plantes grasses.

oryx algazelle

Pourquoi les oryx ont-ils disparu à l’état sauvage ?

La cause principale de leur disparition est liée à la chasse excessive dont ils ont été victimes. Ces dernières décennies, leurs cornes extraordinaires ont fait d’eux la proie des chasseurs.

D’autre part, la perte et la détérioration de leur habitat a tout autant contribué à leur disparition à l’état sauvage. L’occupation humaine de leur territoire, ainsi que l’élevage de bétail et le fait qu’ils entrent en concurrence avec les animaux domestiqués pour profiter des ressources, ont contribué à réduire leur population.

Ainsi, en 1985, il ne restait plus que 500 spécimens à l’état sauvage. Depuis 2000, il n’existe aucune preuve formelle de la présence de ces animaux à l’état sauvage. L’oryx algazelle est donc une espèce déclarée éteinte à l’état sauvage par l’UICN.

Afin d’éviter leur extinction totale, certains pays tels que la Tunisie ou le Sénégal ont mis en place un programme d’élevage en captivité. Petit à petit, quelques couples ont été libérés dans des réserves naturelles pour tenter de sauver ce magnifique animal.

 

  • Zhang, H., Ren, Y., Chen, L., & Sha, W. (2012). The complete mitochondrial genome of scimitar-horned oryx (Oryx dammah). Mitochondrial DNA23(5), 361-362.
 
  • Gilbert, T., & Woodfine, T. (2008). The reintroduction of scimitar-horned oryx Oryx dammah to Dghoumes National Park, Tunisia. Winchester: Marwell Preservation Trust.