L’organe voméro-nasal chez le chat

· 29 octobre 2018
Grâce à cela, les félins sont capables de "gouter" les particules dans l'air qu'ils collectent grâce à l'odorat.

Le sens de l’odorat du chat est bien plus développé que celui de l’homme. Il est essentiel pour lui permettre de communiquer ou d’interagir avec son environnement. Cependant,pour capter certaines odeurs il peut également compter sur un autre outil. Dans Mes Animaux, nous vous donnons plus d’informations sur l’organe voméro-nasal chez le chat aujourd’hui.

Un outil sensoriel chez les vertébrés

Egalement appelé organe de Jacobson, en l’honneur de celui qui l’a découvert, ce « dispositif » sensoriel est situé dans l’os vomer, situé entre le palais et les fosses nasales. Il se compose de deux sas avec des extrémités aveugles qui permettent à l’air de passer à travers eux.

On peut le définir comme un organe annexe de l’odorat que possèdent certains vertébrés et qui permet de détecter chaque composé chimiques dans une odeur. Sa fonction, dans de nombreux cas, est fondamentale en ce qui concerne la chasse et la reproduction.

Nous aussi les humains en avons un, mais nous ne savons toujours pas si nous l’utilisons d’une quelle que manière que ce soit. Les minets l’utilisent pour « savourer » des particules gazeuses mais ils les perçoivent grâce à l’odorat et non le goût.

Situé entre les incisives supérieures, l’organe voméro-nasal du chat leur permet de « goûter les odeurs ». Ce dispositif sensoriel leur permet de détecter des odeurs que les humains ne peuvent pas percevoir.

organe voméro-nasal chez le chat

L’odorat particulier du félin

Le système olfactif des chats leur permet de percevoir des odeurs que les humains ne peuvent pas détecter. C’est le cas notamment des phéromones, les signaux chimiques qui transmettent des informations entre les animaux d’une même espèce.

Les chats les captent grâce à une muqueuse olfactive et l’organe voméro-nasal. Cependant, les phéromones sont les seuls odeurs que les félins peuvent décoder grâce à l’organe de Jacobson.

C’est ainsi qu’ils analysent des odeurs nouvelles, fortes (comme l’eau de javel), de certains aliments et par dessus-tout les hormones sexuelles. Ces animaux sont donc capables de détecter, par exemple, si une femelle est en chaleur en reniflant son urine.

Voici comment fonctionne l’organe voméro-nasal chez le chat

Si vous êtes un peu observateur vous avez certainement déjà observé votre chat faire une tête étrange de temps en temps. Soudain, il ouvre la bouche et renifle par la partie supérieure, abaisse les babines, plisse le nez et relève la tête.

organe voméro-nasal chez le chat

Ce type de grimace est plus connue sous le nom de réflexe de flehmen. il s’agit d’un réflexe biologique qui ferme, pendant quelques secondes, les voies respiratoires habituelles, permettant à l’air de passer à travers les canaux de l’organe voméro-nasal.

Ensuite, si le chat perçoit des particules dans l’air, il les retient au moyen de récepteurs présents sur la langue. Ils passent enfin par l’ouverture de l’organe de Jacobson lorsque l’animal appuie sa langue contre le palais. Il peut parfois faire bouger sa langue pour l’aider à développer l’odeur.

Quelques informations supplémentaires sur l’organe de Jacobson

Les odeurs capturées par le sens de l’odorat et l’organe de Jacobson passent par de nombreuses voies neuronales. Dans le premier cas, elles sont dirigées vers des zones cognitives du cerveau. Dans le second cas, ils sont dirigés vers des structures telles que l’hypothalamus et l’amygdale.

Concrètement, elles sont dirigées vers des zones liées à des réactions émotionnelles et associées à des comportements sexuels, sociaux, alimentaires ou de défense. De plus, les phéromones capturées par l’organe voméro-nasal peuvent provoquer des changements plus lents et qui durent plus longtemps chez les chats.

Vous pourrez observer votre animal de compagnie qui miaule avoir un réflexe de flehmen. Vous pourrez mieux comprendre ses comportements ultérieurs qui pouvaient sembler auparavant inexplicables. La réponse tient dans ce petit organe voméro-nasal.