L’impressionnante faune de Madagascar

· 7 octobre 2018
Madagascar compte plus de 50 réserves naturelles et parcs nationaux. Cette grande île abrite des animaux qui sont pour la plupart endémiques du pays. Ainsi, on ne les rencontre nulle part ailleurs à l'état sauvage

Cette île africaine est l’un des pays possédant la plus importante biodiversité au monde. La grande majorité de la faune de Madagascar est endémique, ce qui signifie qu’elle ne vit nulle part ailleurs à l’état sauvage. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur ses principales espèces !

De quoi se compose la faune de Madagascar ?

On sait que jusqu’à l’apparition de l’homme -il y a 2000 ans- l’île était peuplée d’animaux de grande taille. Ainsi, il y avait l’hippopotame, le aye-aye et les ‘oiseaux éléphants’, qui mesuraient quelques trois mètres.

La déforestation, la chasse, la vie urbaine et le tourisme ont abouti à l’extinction de nombreuses espèces. Néanmoins, la bonne nouvelle c’est qu’aujourd’hui il existe plus de 50 réserves protégées et parcs nationaux. Là, nous pouvons observer divers spécimens de la faune typique de Madagascar. Parmi eux on trouve :

1. Gecko à queue feuillue

Il s’agit de l’une des espèces les plus surprenantes de la faune de Madagascar. En effet, son corps, notamment sa queue, reproduit très bien la forme d’une feuille -d’où son nom- et cela en fait un as du camouflage.

Ce gecko -photo en tête d’article- est de petite taille et vit dans les forêts tropicales de l’île. De couleur marron ou verdâtre, il on peut aussi en trouver des jaunes, oranges et pourpres. Comme il ne possède pas de paupières, il se sert de sa longue langue pour essuyer la saleté qui l’empêche de bien voir. 

2. Lémurien

Ce primate caractéristique de l’île est célèbre pour sa longue queue blanche et noire, et ses yeux saillants. C’est un animal plutôt nocturne qui peut peser jusqu’à neuf kilos. De plus, il se nourrit principalement de feuilles et de fruits, même si dans certains cas ils peuvent avaler de petits insectes.

les lémuriens de Madagascar

Le schéma social de cet animal est plutôt matriarcal et chaque groupe comprend une quinzaine d’individus. Son rythme biologique est étroitement liée aux cycles lunaires et à l’époque de l’année. Ainsi, ils sont plus actifs les jours de pleine lune et peuvent tomber en ‘dormance‘ ou hibernation légère pour réduire leur température corporelle et leur métabolisme. Il s’agit du seul primate capable d’adopter ce comportement.

3. Tortue radiée

Egalement appelée tortue étoilée, cette espèce se trouve en voie critique d’extinction. On la trouve à Madagascar, mais il existe quelques rares spécimens sur l’île Maurice, où elle a été introduite par l’homme. Cette tortue préfère les régions arides, sèches avec des arbustes et des forêts d’épineux.

La tortue radiée est surtout célèbre pour sa carapace, dont le fond est marron foncé et présente des lignes et des cercles jaunes ou marron foncé, comme s’il s’agissait d’étoiles. C’est sans aucun doute un animal très intéressant. Par ailleurs, cette tortue est plutôt lourde : les mâles peuvent atteindre les 20 kilos. De plus, elle est capable de vivre jusqu’à 100 ans !

4. Caméléon géant

Il s’agit d’un sauropside à écailles, le plus grand caméléon existantil peut mesurer jusqu’à 70 centimètres– et l’un des représentants de la faune de Madagascar. Sa tête présente une crête courbée, plus grande chez les mâles, et son corps est de couleur verte et marron.

le caméléon géant de Madagascar

Tout comme les autres caméléons, il est aussi capable de bouger ses yeux séparément, écarter es doigts, étirer rapidement sa longue langue et s’accrocher aux troncs avec ses griffes et sa queue préhensible.

Le caméléon géant de Madagascar se rencontre en forêt, où il consomme oiseaux, insectes et petits mammifères. De plus, cet animal surprenant peut vivre environ 10 ans. Par ailleurs, il atteint sa maturité sexuelle vers un an et la gestation -il est ovipare- dure quelques 40 jours.

5. Fossa

Il s’agit du plus grand mammifère de l’île. Le fossa se nourrit principalement de lémuriens. Son apparence est une mélange entre divers carnivores : corps de puma, oreilles d’ours, pattes de chat et truffe de chien. De plus, il peut mesure jusqu’à 80 centimètres et sa queue est plus longue que son torse.

Son pelage est marron foncé, avec des reflets fauve ou rouge, et plutôt court. Ses griffes sont rétractables, ses pattes sont courtes mais musclée et il a un corps allongé. Ainsi, il peut sauter d’un arbre à l’autre et appuyer toute sa patte au sol lorsqu’il marche. Animal nocturne et solitaire, il marque son territoire au moyen de puissantes sécrétions.

Le fossa est considéré comme un animal ‘diabolique’ à Madagascar. En effet, de nombreuses légendes le mettent en scène. Dans les zones rurales on l’accuse de tuer les canards, les poules et les cochons, dont le nombre a diminué ces dernières années. Pourtant, il s’agit d’un animal assez docile et même affectueux lorsqu’il est en captivité.