L’impressionnant instinct maternel animal

· 23 novembre 2018
Les animaux sont susceptibles de prendre soin d'un spécimen orphelin comme s’il s’agissait de leur progéniture afin de perpétuer l'espèce.

Vous vous méprenez si vous pensez que l’instinct maternel est quelque chose de spécifique aux humains. Différentes espèces montrent que l’instinct maternel animal existe. Il est égal ou même plus fort que celui de l’homme. Comment pouvons-nous alors dire que les animaux n’ont pas de sentiments … ?

D’où vient l’instinct maternel animal ?

Il se dit que la nature est sage. Nous en avons un peu plus la preuve chaque fois que nous en apprenons davantage sur le monde animal. Les animaux sont, à l’instar des êtres humains, dotés d’un instinct maternel innéCela ressemble à une sorte puce que nous aurions tous dans le cerveau et qui nous pousserait à protéger et à prendre soin des plus démunis.

Jenny Holland est collaboratrice du National Geographic et spécialiste de la biologie et de la conservation des animaux. Elle affirme que le développement du cerveau des animaux semble programmé non seulement pour prendre soin des autres en vue de réaliser un bon travail, mais aussi avec l’objectif de préserver l’espèce.

La chose curieuse est que cet instinct maternel animal traverse les frontières entre les espèces. En effet, de nombreux animaux sont disposés à adopter des êtres sans défense, bien qu’ils ne partagent pas les même goûts et similitudes. Vous souvenez-vous du Livre de la jungle ? Il ne s’agissait pas d’une histoire fantastique ou irréelle. La nature fonctionne ainsi.

 instinct maternel animal

Il a par exemple été constaté que les baleines sont des animaux qui veillent et prennent soin de tous ceux qui ont besoin d’elleDes dauphins et d’autres espèces animales ont pu être observé au milieu de banc de baleines. Ces dernières les avaient sauvé de filets de pêche ou retrouvé blessés ou orphelins.

« Il semble que ces adoptions du monde animal se produisent en période d’allaitement, lorsque l’ocytocine monte et que créer des liens semble plus facile. »

Il en va de même pour les chimpanzés, les lions, les éléphants et bien d’autres espèces. Cela nous prouve une nouvelle fois les animaux ont de nombreuses choses à nous apprendre pour être chaque jour meilleurQu’en pensez-vous ?

Cas exceptionnels d’instinct maternel animal

Un cas d’instinct maternel animal remarquable pourrait être celui des éléphants. Ces derniers se déplacent généralement en troupeau – uniquement les femmes et les enfants. Ils marchent en cercle avec les plus petits au milieu afin de les protéger et d’en prendre soin. Bien que chaque petit éléphant ait sa mère, il sera adopté par le reste du troupeau s’il devient orphelin. Il ne sera jamais laissé seul ou désemparé jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge adulte.

instinct maternel animal

Les éléphants sont dociles et nobles. Ils deviennent néanmoins extrêmement redoutable si quelqu’un menace leurs petits. Il en va de même avec les paresseux. De nombreuses personnes l’ignorent, mais ce son nom fait référence à ses mouvements, non à sa personnalité.

Cet animal n’est ni fainéant ni paresseux. Son corps dispose d’une faible quantité d’énergie qu’il utilise de la meilleure façon possible.  Il la conserve donc et l’utilise lorsque cela est strictement nécessaire. Menacer ses petits constituerait l‘un de ces cas. Les paresseux sont dès lors capables de dépenser toute l’énergie qu’ils ont économisée pour protéger la vie de leur progéniture. Ils pourraient,  en quelques secondes, fendre n’importe quel être en deux avec leurs longs ongles.

Le cas des kangourous est également remarquable. Non seulement ils portent leur bébé dans la poche pour le protéger pendant des mois, mais ils peuvent également tuer tous ceux qui ont l’intention de leur nuire. En outre, comme dans le cas des baleines et des éléphants, ils mettront un bébé orphelin dans leur poche le temps nécessaire, jusqu’à ce qu’ils puissent se débrouiller seul dans le monde.

Les ours polaires, les lions, les tigres, entre autres, présentent des caractéristiques similaires d’instinct maternel. L’expression selon laquelle « les mères se transforment en animaux pour défendre leurs enfants » n’est pas une simple phrase. Il s’agit d’une réalité.