L’histoire d’Eastwood, le chien abandonné

· 26 février 2018

Lorsque nous lisons un article sur les refuges pour animaux, nous constatons que beaucoup d’animaux y vivent et s’y tiennent compagnie. Cependant, la majorité est parfois adoptée. Ceux qui ne le sont pas doivent attendre leur chance. C’est ce qui est arrivé à Eastwood, un chien qui s’est retrouvé abandonné. Dans cet article, nous vous racontons son histoire.

Il nous semble un peu étrange qu’un être aussi beau, avec un visage aussi expressif qu’Eastwood ait eu du mal à trouver un foyer où il se serait senti aimé et protégé. Mais c’est comme ça que cela s’est passé. Ce chien vivait avec 2500 autres confrères dans un refuge. Un par un, ils ont été adoptés. Il était le seul à attendre.

Eastwood, le chien qui ne trouvait pas de famille

Lorsque la Fondation Bissell Pet Foundation du Michigan, aux États-Unis, a mis sur pied un programme d’adoption de chiens de rue, ils ont pu constater une avalanche de demandes d’adoption de ces animaux. Grâce à un événement majeur dans la ville, tous les centres et abris ont littéralement été « vidés ».

En quelques jours, les familles ont récupéré leurs animaux de compagnie. Malheureusement, Eastwood n’a pas eu de chance. Il s’est retrouvé seul, sans compagnon. Il s’est retrouvé à la dernière place parmi les préférences des adoptants. Le problème ? Il avait une malformation de la jambe qui rendait sa mobilité difficile, et il devenait aveugle.

Les responsables de la Fondation n’ont pas baissé les bras et ont raconté l’histoire d’Eastwood sur les réseaux sociaux, où ils ont posté quelques photos de lui. Dans la publication, ils avertissaient les adoptants potentiels que le chien n’avait pas besoin d’une assistance médicale spéciale à ce moment-là. Cependant, il devrait subir une intervention chirurgicale sur sa patte à l’avenir, ce qui couterait environ 4 000 $.

En retour, Eastwood promettait beaucoup d’affection, de gratitude et de protection. Eastwood s’entendait très bien avec les enfants, les autres chiens, les chats et les adultes. Sans aucun doute, c’était un « bon match ». Les responsables du refuge n’en croyaient pas leurs yeux quand ils ont reçu pas moins de 80 demandes d’adoption. Heureusement pour lui, il a trouvé cette famille aimante qui l’a adopté malgré tout. Il n’avait ainsi plus aucune raison de se retrouver seul.

Beauty, une autre histoire comme celle d’Eastwood

Si vous pensez que seul Eastwood était à court de partenaires dans le refuge où il vivait, vous devriez lire l’histoire suivante. Pour celle-ci, on se retrouve à Honolulu. Dans ce lieu, « Beauty » fut le dernier chiot adopté. Lorsque cela s’est produit, les bénévoles et les employés l’ont « laissé partir » sous leurs applaudissements et leurs larmes, alors qu’il partait heureux dans les bras de son nouveau propriétaire.

Sans aucun doute, le personnel de la Hawaiian Humane Society était très heureux pour ce chien qui a tout d’abord souffert de vivre dans la rue, et ensuite de s’être retrouvé le dernier sur la liste d’adoption. Même si, selon eux, l’abri sera à nouveau rempli de chiots et que nous devrons les placer dans des foyers, il est vrai que trouver une famille aimante pour beauty a été une bonne dose de tendresse pour tout le groupe de la fondation.

Le travail de ces refuges mérite admiration et gratitude. Ils sont à l’origine du fait que des centaines de chiens ne vivent plus dans la rue.

Source des images : barakaldotiendaveterinaria.es