L’histoire de Klepetan et Melena, deux oiseaux amoureux

· 28 octobre 2018
Ces cigognes sont les personnages principaux d'une histoire de fidélité inconditionnelle puisque la femelle, blessée, continue de compter sur son partenaire depuis plus de 14 ans. Il y a un fermier croate, Stjepan Vokicm, qui s'occupe de Malena en hiver lorsque Klepetan est absent lors des voyages de migration.

La cigogne blanche est l’un des oiseaux les plus emblématiques dans diverses cultures européennes. Deux oiseaux amoureux de cette espèce en voie de disparition sont apparus en Croatie. Il est connu que la cigogne blanche (Ciconia ciconia) est un animal monogame dans le règne animal, et qu’elle reste donc avec le même partenaire jusqu’à sa mort. Cependant, cette histoire en a ravi plus d’un.

L’histoire de Klepetan et Melena, deux oiseaux amoureux

L’histoire de Klepetan et Melena, une paire de cigognes blanches qui partagent un nid sur le toit d’une maison dans la ville de Slavonski Brod, dans l’Est de la Croatie ne laisse personne indifférent. Au cours des 14 dernières années, ces deux oiseaux amoureux ont vécu dans le même nid à chaque saison des amours et ils ont élevé plus de 60 poussins.

Cette histoire ne devrait pas nous surprendre si ce n’est que Malena a été touchée par une balle de chasseur à une aile et qu’elle ne peut plus voler. Cela n’empêche pas Klepetan de revenir tous les ans avec elle. Le mâle migre chaque hiver depuis la Croatie jusqu’au Sud de l’Afrique.

Aussi incroyable que cela puisse paraitre, Klepetan parcourt chaque année plus de 10 000 kilomètres pour retrouver Malena, passer la saison des amours avec elle, lui donner de l’affection et donner naissance à un nouveau groupe de poussins.

oiseaux amoureux

La migration des cigognes

Pour comprendre le parcours de Klepetan chaque année, nous devons rappeler que la cigogne blanche est un animal migrant sub-saharien. Les cigognes vont du Nord-Est de l’Europe jusqu’à la Vallée du Nil, jusqu’au Rift ou même l’Afrique du Sud.

Ce voyage fait souvent escale en Espagne. Par ailleurs, le nombre d’oiseaux ibériques qui restent toute l’année dans le pays est en constante augmentation ces dernières années. Cependant, les cigognes croates continuent de migrer chaque année.

Ces oiseaux ont permis de découvrir le concept de la migration. Durant le XIXème siècle, on a repéré de nombreuses cigognes qui revenaient de leur mystérieux voyage avec des flèches d’origine africaine. Rapidement, un évènement malheureux et hasardeux comme une cigogne qui survit à une attaque ce type donna naissance à la découverte de la migration par de nombreux européens.

oiseaux amoureux

Un fermier et deux oiseaux amoureux

Dans cette histoire il y a une troisième personne : entre ces deux oiseaux on trouve le fermier Stjepan Vokicm. Ce dernier est aujourd’hui à la retraite et il s’occupe de Malena durant l’hiver. En effet, celle-ci peine à se nourrir seule.

Stjepan a même construit une passerelle pour que Manela puisse atteindre le nid de son toit, puisqu’elle ne vole pas elle ne serait pas capable de l’atteindre. Il s’assure également que tout soit prêt pour l’arrivée de Klepetan, il les aide également à trouver de la nourriture durant toute la période de ponte. En effet, en temps normal Malena aiderait Klepetan à trouver de quoi nourrir les poussins.

Les deux oiseaux amoureux et célèbres

L’histoire des deux oiseaux amoureux est suivie chaque année par des milliers de croates.  Malena et Klepetan sont devenus des célébrités, ils ont même des parrains. De plus, ils sont devenus les ambassadeurs de cette espèce d’oiseaux incompris. En effet, de nombreuses personnes leur tirent encore dessus à cause de leurs énormes nids sur les toits.

La vérité est que dans certaines régions, on regarde toujours d’un mauvais oeil ces oiseaux. Ces deux oiseaux amoureux sont le parfait exemple du comportement incroyable des cigognes. Cela peut les aider à gagner en popularité. Dans des lieux comme l’Alsace, ils sont tout un symbole. Dans cette région de la Croatie, Malena et Klepetan ont même leur propre page sur les réseaux sociaux.