Les singes qui chassent avec une lance de Fongoli

· 15 novembre 2018
Ces primates chassent les galagos et autres petits mammifères avec des bâtons qu’ils ont eux-mêmes taillés. C'est un comportement unique parmi les espèces de leur genre.

Les primates appartiennent à l’une des rares espèces qui utilisent des outils. Cependant, les singes qui chassent avec une lance de Fongoli constituent un cas particulier. Cette espèce chimpanzés est très différente des autres, elle est aussi, mystérieusement, très similaire à l’être humain.

La culture chez les animaux est une réalité. Les primates, les cétacés ou certains oiseaux ont des comportements qui se transmettent de génération en génération. Cela les rend totalement différents des autres membres de la même espèce.

Les singes qui chassent avec une lance de Fongoli

Mais le cas des singes qui chassent avec une lance de Fongoli est spécial. Les grands singes qui habitent cette terre sont des chimpanzés. Ils ont observé des comportements qui n’avaient jusqu’à présent été observés que chez l’homme. Des comportement que n’ont pas d’autres chimpanzés.

Fongoli est une région chaude du Sénégal. Une savane éloignée située dans les forêts impénétrables du Congo, où vivent également des chimpanzés. C’est peut-être pour cette raison que cette espèce s’est adaptée à un écosystème. Celui-ci est très semblable à celui dans lequel vivaient les premiers humains à la suite d’une série de changements culturels.

Ces chimpanzés ont surpris le monde lorsque l’on découvrit qu’ils utilisaient des armes tranchantes pour chasser. Les singes de Fongoli chassent les galagos et autres petits mammifères grâce à des lances qu’ils s’aiguisent.

singes qui chassent avec une lance

Les différences chez les singes qui chassent avec une lance de Fongoli

L’utilisation de lances chez ces chimpanzés n’est pas le seul mécanisme culturel qui les différencie des autres chimpanzés. Leur société est plus tolérante. Elle bénéficie d’une plus grande égalité des sexes lorsqu’il s’agit de chasser. En outre, il s’agit d’une société de chimpanzés qui a moins souvent recours à la force brutale. C’est une société dans laquelle les individus corpulents ne sont pas toujours ceux qui gouvernent.

Bien évidemment, à Fongoli, il y ait aussi des histoires de brutalité et de meurtres. L’histoire de Foudouko, un individu alpha considéré comme un tyran qui a dirigé pendant deux ans l’une des communautés de Fongoli. Après avoir été renversé en raison de sa tyrannie et des brutalités qu’il a fait subir à l’un de ses alliés, Foudouko s’est exilé pendant cinq ans.

Durant la cinquième année, il essaya de nouveau d’interagir avec les autres membres du groupe. Il tenta de rejoindre leurs activités, mais Foudouko fut brutalement assassiné le soir même. Une femelle a même fait acte de cannibalisme. C’est une chose que l’on ne voit généralement pas chez les grands singes.

Les changements produits par la chasse à la lance à Fongoli

Revenons donc aux singes chasseurs avec une lance. Ils sont la seule population non humaine à utiliser cette technique. En revanche, l’utilisation d’outils par les animaux s’étend à davantage d’espèces. Comme nous l’avons déjà mentionné, dans la société Fongoli, la parité existe. Les femelles participent à la moitié des chasses, ce qui ne se produit pas dans d’autres groupes.

Ceci est probablement dû au fait que les singes avec des lances sont plus indépendants durant la chasse que ceux qui utilisent uniquement la force brute. Un exemple est celui des chimpanzés de Gombe, étudiés par Jane Goodall. Les mâles chassent 90% des proies, contre 70% à Fongoli.

singes qui chassent avec une lance

À Fongoli, ni les femelles ni les mâles de rang inférieur ne sont privés de nourriture, ce qui est assez courant dans d’autres sociétés de chimpanzés. Ce respect, associé à l’utilisation de lances, semble avoir réveillé chez les femelles de Fongoli un mode de chasse très avancé.

Les singes qui chassent avec une lance et l’espèce humaine

La savane du Sénégal ressemble beaucoup à l’habitat dans lequel vivaient les premiers humains. C’est pour cela que les singes qui chassent avec une lance nous rappellent notre passé le plus sauvage.

Ils n’utilisent pas seulement la lance. Les chimpanzés de Fongoli passent peu de temps dans les branches des arbres. En revanche, ils passent beaucoup plus de temps sur le sol. Cela est également compatible avec l’histoire évolutive de l’être humain.

Même dans ce cas, nous devons nous rappeler que nous ne devrions pas imaginer les techniques de chasse de ces chimpanzés en fonction de ce que nous voyons dans les films. Les singes qui chassent avec une lance introduisent des bâtons acérés avec force dans les tanières des galagos. Ils font ceci avec l’intention de les embrocher puis de les tuer d’une morsure.

Les singes qui chassent avec une lance , les premiers troglodytes

Mais les chimpanzés de Fongoli ne tiennent pas seulement cela de l’être humain. Les températures et la sécheresse du Sénégal les ont obligés à trouver refuge dans un endroit jamais vu chez les chimpanzés. En effet, ces animaux entrent dans des grottes où la température et l’humidité sont beaucoup plus favorables.

C’est quelque chose que l’on ne voit pas chez les autres espèces de chimpanzés. Cela montre à quel point la culture chez les animaux est impressionnante. Cela peut amener deux membres de la même espèce à adopter des comportements très différents, similaires à ceux de l’espèce humaine.