Les petits chiens domineront le monde dans le futur

· 19 décembre 2018
Les chiens sont nos meilleurs amis et nous leur accordons une place de choix dans nos foyers. Aujourd'hui de plus en plus de gens optent pour des petits chiens.

Les chiens font partie des plus beaux animaux du monde, autant pour leur intelligence que pour la beauté de chacun d’eux. Ces animaux sont fidèles et nous aident à nous sentir bien à leurs côtés. De plus, il en existe une grande quantité, de races très différentes et possédant leurs propres caractéristiques ; et parmi eux, les petits chiens.

Voilà bien une chose très attrayante. En effet, outre la compagnie qu’ils apportent, il reste fondamental qu’ils aient des points communs avec nous.

Comme pour tout, chaque génération a montré une préférence pour tel ou tel type de chiens. Par exemple, les plus poilus, les plus grands ou les plus rapides.

Cependant, ont a récemment évoqué une étude révélant que dans le futur la diversité des races de chiens se réduira.

Nous allons donc vous en dire plus au sujet de cette surprenante découverte.

Études révélatrices

petits chiens

Il s’agit d’une étude de fond menée par Kendy Teng et ses camarades de l’Université de Sidney. La très prestigieuse revue Canine Genetics and Epidemiology l’a même publiée.

Dans cette étude, les spécialistes ont analysé la manière dont les races parviennent à évoluer parmi les chiens que les australiens ont adoptées ces derniers 28 ans.

Ils ont alors découvert un fait plutôt marquant. Ainsi, depuis 1986 la demande de chiens de petite taille a énormément augmenté. Le phénomène est tel que certaines races de taille moyenne à grande ont été boudées.

Par ailleurs, le plus surprenant est de constater que parmi ces chiens de petite taille figurent principalement les brachycéphales à tête courte et large.

Selon toute vraisemblance, cette situation reflète les changements que le monde a connus concernant le chien type préféré. Ainsi, dans les années 50 et 60, le plus prisé était le Border Collie.

Bénéfices pour les vétérinaires

Pour réaliser cette étude, les chercheurs ont choisi d’analyser les registres de nombreux chenils, même s’ils s’intéressaient aux chiens de race.

Quoi qu’il en soit, ils sont parvenus à déterminer que le nombre de petits chiens et chiens de taille moyenne a augmenté de 5% par rapport aux grands. Et même de 11% par rapport aux très grands !

Par ailleurs, cette étude s’est révélée très utile pour les vétérinaires. En effet, cela leur a permis de mieux déterminer les maladies dont peut souffrir un chien selon sa race.

Comme on peut l’imaginer, il s’agit d’une information précieuse. Ainsi, on trouvera plus facilement le remède à certains maux qui n’ont pas encore de solution efficace.

Selon les déclarations de Teng, les vétérinaires sont inquiets pour les chiens brachycéphales. Il faut dire que ces chiens souffrent souvent de problèmes respiratoires, cutanés et digestifs.

Le monde veut plus de petits chiens

Loin de se limiter uniquement aux pays océaniques, les résultats de cette étude concernent également d’autres parties du globe, comme les États-Unis et le Royaume-Uni. Dans ces territoires, d’après les données de l’association d’éleveurs de chiens The Kennel Club, l’achat et l’adoption de chiens de petites races s’est multiplié ces dernières années.

L’un des effets collatéraux de ce phénomène est l’incroyable déclin de l’engouement pour le Yorkshire Terrier. Pourtant, il s’agit du chien historiquement associé aux îles britanniques.

Pourquoi des petits chiens ?

petits chiens

Même si l’étude n’explique pas les raisons pour lesquelles les gens ont préféré adopter des petits chiens ces dernières décennies, nous avons essayé d’en lister les principales ci-dessous :

  • Pour leur taille. Ils sont plus appropriés en appartement ou dans de petites maisons que les grands chiens.
  • On peut les emmener partout plutôt facilement. Leur petite stature les rend faciles à transporter.
  • Ils sont davantage prédisposés à partager leur espace avec d’autres personnes ou animaux.
  • Ils ont une meilleure espérance de vie que les grands chiens.

D’après ce que l’on sait, si la situation continue ainsi, dans quelques années n’importe quel enfant du monde dessinera un Bulldog quand on lui demandera de représenter un joli chien.