Les chevaux ressentent nos émotions

· 10 mars 2018

Dans le règne animal, il est difficile de trouver une silhouette aussi élégante que celle du cheval. Quant au caractère de cet animal, il est encore plus noble que son apparence. Parmi toutes leurs capacités, on dit que les chevaux ressentent nos émotions. Mais qu’en est-il vraiment ?

Origine

Pendant de nombreux siècles, on a nourri le préjugé selon lequel la seule forme valable d’intelligence était la rationalité humaine. Heureusement, les avancées technologiques ont permis à la science de démontrer les remarquables capacités cognitive et sensorielle de l’instinct animal.

Depuis la mythologie classique, certaines animaux ont été considérés comme magiques grâce à leurs capacités sensorielles. Les gens de la campagne affirmaient déjà que les chiens sentaient la peur et que les chevaux ressentaient nos émotions.

deux filles en promenade à cheval

Parmi toutes les hypothèses, une question semble ressortir : la science pourra-t-elle prouver que les chevaux ressentent nos émotions? Ou tirerons nous la conclusion qu’il s’agit simplement d’une interprétation projetée par l’être humain sur l’animal.

Est-il possible de ressentir les émotions?

Au début, il a été reconnu que de nombreux mammifères étaient capables de faire preuve d’empathie envers leurs congénères. Les études réalisées avec succès sur des dauphins se sont avérées fondamentales pour donner de la crédibilité à la question. Elles ont également permis d’ouvrir d’autres voies pour étudier d’autres espèces.

Au cours des dernières décennies, de nombreux progrès ont été réalisés pour en apprendre plus sur l’empathie des chiens envers leurs maitres. Cependant, de récentes études scientifiques se sont tournés vers l’étude de la sociabilité et de la sensibilité des équidés.

Il n’a pas été pas difficile de constater que les chevaux étaient capables de faire preuve d’empathie envers d’autres chevaux, des chiens, des ânes et des mulets. Ils arboraient également certaines expressions faciales ou des bruits caractéristiques en fonction du contexte dans lequel ils se trouvaient.

Ces données étaient déjà de bonne augure pour démontrer la sensibilité des équidés. Néanmoins, il fallait encore comprendre et comparer les réactions des chevaux par rapport à différentes émotions humaines.

Existe-t-il des preuves scientifiques qui montrent que les chevaux ressentent nos émotions?

Aujourd’hui, les scientifiques reconnaissent la sensibilité des équidés et leur capacité à nouer des liens affectifs avec les humains. Mais de là à accepter que les chevaux ressentent nos émotions, il y a un monde.

La bonne nouvelle c’est que de nombreuses études scientifiques sont parvenues à assimiler les chevaux aux chiens. En tout cas, en matière de reconnaissance des émotions humaines.

Études réalisées

Parmi ces études, on relève le projet de recherche mené par l’université du Sussex. Il consistait à analyser les réactions des chevaux face à différentes expressions faciales humaines.

Face à des visages amicaux, les animaux se montraient sociables et calmes et ne présentaient aucun changement physique majeur. En revanche, confrontés à des expressions de colère, ils présentaient une accélération de leur rythme cardiaque. Ils tournaient également leur tête pour présenter leur œil gauche.

La face du cheval en détail

L’œil gauche des mammifères transmet les stimuli directement à l’hémisphère droit du cerveau. C’est là que les informations sont traitées pour provoquer une réaction. Voilà ce qui explique scientifiquement pourquoi le cheval a immédiatement montré son œil gauche lorsqu’il s’est retrouvé face à cette expression faciale.

petit garçon qui caresse un cheval

Selon la croyance populaire, l’œil gauche du cheval est considéré comme le “mauvais œil”. On dit qu’il se sert de ce regard intimidant pour s’imposer lorsqu’il se sent menacé. Il met ainsi en place un mécanisme d’autodéfense.

On sait aussi que les équidés manifestent de l’appréhension à travers des changements négatifs dans leur conduite et leur manière d’interagir. Pour prévenir du danger, les chevaux se tournent ou baissent la tête pour faire face au sol.

En comparant leurs résultats à cette norme comportementale, les chercheurs du Sussex sont parvenus à mettre en évidence la grande capacité sensorielle des chevaux. Leur façon d’agir laisse supposer que ces derniers sont capables de lire les émotions sur un visage humain.

Les réactions analysées

Tous les individus analysés ont réagi de manière similaire. Par conséquent, la réaction d’un animal en particulier n’était pas liée à un quelconque entrainement préalable. Les chevaux ont développé cette capacité remarquable de survie et de coexistence au fil de l’évolution de leur espèce.

Selon les chercheurs, la réponse face à différentes expressions humaines est la clé pour prouver que les chevaux ressentent nos émotions. Il pourrait également s’agir du point de départ pour démontrer que l’instinct est une forme d’intelligence cognitive.

Quoi qu’il en soit, croyance populaire ou preuve scientifique, il vaut la peine de prêter attention au comportement des animaux. De fait, si les chevaux ressentent nos émotions, ils peuvent nous aider à développer notre intelligence émotionnelle et à avancer sur le chemin de la connaissance de soi.