L’ergot des chiens a-t-il une fonction ?

· 24 octobre 2018
Parfois inutile, il donne souvent de la stabilité et de l'équilibre aux grands chiens, même si d'autres races le possèdent également.

Les chiens ont-ils des pouces ? Les parties du corps s’adaptent, se modifient ou restent en arrière dans les processus d’évolution en cours, de combustion lente. Certaines choses restent piégées dans les limbes telles des structures vestigiales. Elles sont, autrement dit, toujours là mais ne sont plus utiles. L’ergot des chiens en est un parfait exemple.

Songeons au coccyx, ou peut-être à l’appendice. Le premier illustre le fait que les individus, dans une configuration plus ancienne, possédaient une queue. La seconde avait autrefois une fonction digestive.

Qu’est-ce que l’ergot des chiens ?

Il s’avère que les chiens ont des pouces. Ces derniers ont néanmoins eux aussi perdu leur utilité. L’ergot des chiens est traditionnellement décrit comme « griffe de rosée » ou « patte de rosée ». C’est un « appendice » que les chiens conservent encore à l’heure actuelle.

Chaque patte de chien domestique possède quatre doigts primaires. Chaque chien possède également un cinquième doigt sur les pattes antérieures. Il occupe la même position générale que le pouce dans la main humaine. Il s’agit de la raison pour laquelle l’ergot des chiens est souvent appelé « pouce ».

Ce cinquième doigt est l’ergot des chiens. Nous remarquerons peut-être, en nous promenant ou en jouant avec notre chien, que les ergots de ses pattes avant ne touchent pas le sol lorsqu’il marche. Quelle est donc leur fonction ?

l'ergot des chiens

Quel est la fonction de l’ergot des chiens ?

L’ergot frontal d’un chien exerce plusieurs fonctions, même mineures. Il offre notamment équilibre et stabilité lorsque les chiens se déplacent sur un terrain accidenté ou touchent le sol après la baignade.

L’ergot frontal procure sécurité et contrôle au chien lors du toilettage, notamment lorsqu’il se lave la tête et le visage. Nous pouvons également remarquer que notre chien en fait usage lorsqu’il ronge avec satisfaction son jouet préféré.

Qu’en est-il des ergots arrières ?

La plupart des personnes songent à cette chose lâche et inutile, avec une petite griffe sur la patte arrière d’un chien lorsque nous évoquons l’ergot des chiens.

Nous pouvons observer le travail intermédiaire de l’évolution en mouvement avec les ergots arrières. Tous les chiens possèdent des ergots sur leurs pattes avant. La plupart des ergots arrière sont, quant à eux, de simples anomalies génétiques.

Les ergots antérieures sont reliés par les os et les ligaments aux pattes avant d’un chien. Ils ont donc une fonctionnalité, limitée mais distincte. Les ergots postérieurs n’ont quant à eux absolument aucune utilité.

Les ergots arrières, lorsqu’ils existent, tendent à apparaître à distance de la patte postérieure. Ces ergots ne sont reliés que par un petit lambeau de peau. Il n’existe aucune autre attache à la jambe, ni par les ligaments ni par les os.

Les chiens à double ergots

Bien que rares, certains chiens naissent généralement avec des doubles ergots fonctionnels aux deux pattes postérieures. Le double ergot constitue même une exigence standard de la race de certains chiens.

l'ergot des chiens

D’autres races de chiens sont en revanche les hôtes occasionnels d’ergots doubles. Il s’agit notamment du cas des bergers anatoliens, des bergers australiens, des bergers islandais… Quel est leur point commun ? Il s’agit de races de grands chiens. En outre, tous les chiens de travail utilisent le double ergot fonctionnel pour leur stabilité sur les terrains difficiles.

Élimination de l’ergot postérieur

A l’instar du coccyx et l’appendice chez l’homme, nous avons tendance à remarquer l’ergot des chiens, avant ou arrière, uniquement lorsqu’ils sont blessésLes ergots arrières, n’ayant aucun lien substantiel réel avec le corps chez la plupart des chiens, ont une propension inquiétante à se laisser attraper dans les choses.

C’est ainsi que nous rencontrons des ergots déchirés et une petite quantité de sang qui s’en écoule suite à un accident. Certains maîtres choisissent alors une option chirurgicale. Le fait de retirer les éperons arrière dès les premiers mois de vie d’un chiot élimine le risque de blessure étrange par la suite.

L’extraction de l’ergot des chiens est typique, bien qu’elle ne soit ni universelle ni nécessaire du point de vue médical. Une intervention chirurgicale destinée à enlever l’éperon peut être réalisée lors de la première visite du chiot chez le vétérinaire.

La douleur est réduite au minimum à cet âge. Les temps de récupération sont en outre plus rapides. La chirurgie précoce des ergots arrières est préférable aux interventions chirurgicales à l’âge adulte. Ces dernières coûtent en effet plus cher et sont douloureuses.