Le vallhund suédois, le chien des vikings

· 8 septembre 2018
Il était utilisé comme chien de berger et comme chien de garde. C'est une petite race qui attire l'attention par ses oreilles triangulaires qui donnent l'impression d'être toujours en alerte.

Le vallhund suédois ressemble à un chien croisé entre beaucoup de races, mais ce n’est pas le cas. C’est une race à part entière ayant un fort désir de travailler et qui a une grande histoire.

L’histoire du vallhund suédois

Les origines réelles de cette race de chiens ne sont pas claires. Il est originaire de Suède et aurait existé à l’époque des Vikings, qu’ils utilisaient comme chien de berger et protecteur de la maison. Cependant, la façon dont ce chien est apparu pour la première fois, même si c’était il y a plusieurs siècles, n’est pas très claire.

Il y a une contradiction concernant cette race. Beaucoup de personnes soutiennent que leurs origines sont liées aux corgis, bien que rien ne semble indiquer que les Vikings aient mélangé leurs chiens avec ceux des îles britanniques. Beaucoup d’autres personnes le nient, en affirmant que ce n’est qu’une coïncidence.

De plus, le vallhund suédois est considéré depuis le milieu du XXe siècle comme un chien spitz ou primitif, tandis que les corgis sont reconnus comme des bouviers. Leurs pattes courtes peuvent être juste une coïncidence ou elles peuvent avoir une origine commune. Nous ne le saurons jamais.

Caractéristiques du vallhund suédois

En général, le vallhund suédois est un chien de taille moyenne, robuste et doté de pattes remarquablement courtes, ce qui lui confère un aspect allongé et compact. Ils mesurent 35 centimètres jusqu’en haut des pattes et pèsent entre 12 et 16 kilogrammes.

On a l’impression qu’ils sont toujours en alerte grâce à leurs oreilles triangulaires et aiguisées. De plus, leurs yeux sont petits et ouverts, très expressifs et attentifs à leur environnement. La truffe est toujours noire et leurs babines n’ont pas de plis.

comportement du vallhund suédois

Il existe deux types de queue pour cette race de chiens : la longue queue et la courte queue, qui peuvent être de toutes tailles. La longue queue a tendance à s’enrouler dans le dos comme les autres chiens spitz, bien qu’elle puisse être droite. Le type de la race n’a pas d’importance.

Il a les poils mi-longs et épais. Il a une autre couche de poils sous sa couche visible qui l’aide à le protéger contre les températures extrêmes de la Suède. Elle est plus fine que la couche extérieure. Les poils peuvent être plus longs sur le cou, les pattes, le ventre et la queue. Ils sont courts sur la tête.

Il peuvent avoir des poils de différentes couleurs. Ils peuvent être gris, brun grisâtre, jaune grisâtre ou rougeâtre. Dans les différentes parties du corps, les poils peuvent être plus clairs, comme sur le museau, la gorge ou la poitrine. Cependant, des poils foncés peuvent être visibles sur le cou et sur les flancs.

Comportement du vallhund suédois

À l’origine, c’était un chien de berger, chasseur de petits mammifères et chien de garde, et ce caractère a été préservé jusqu’à aujourd’hui.

C’est un chien agile et intelligent qui aime travailler et faire face à de nouveaux défis. Il a une grande capacité d’apprentissage, ce qui l’amène à apprendre des compétences très différentes : il est très agile et adore jouer.

Le vallhund suédois est affectueux et dévoué à sa famille, mais il peut se méfier des étrangers. Bien sûr, sa nature de chien de garde peut le faire passer pour un chien qui aboie beaucoup s’il est en ville, car tout mouvement à l’extérieur de la maison l’obligera à le faire.

vallhund suédois en alerte

C’est un chien énergique qui a besoin de trois bonnes promenades par jour. Cependant il ne faut pas négliger les exercices d’intelligence chez un chien qui possède ces caractéristiques. Il doit apprendre et faire face à des obstacles intellectuels pour ne pas s’ennuyer.

Soins à apporter au vallhund suédois

Cette race de chien ne semble pas souffrir de maladies héréditaires autres que celles des chiens à pattes courtes. Ils ont tendance à souffrir de dysplasie de la hanche et de différentes affections du dos, à la fois osseuses et musculaires.

Dans tous les cas, les visites chez le vétérinaire ne doivent pas être négligées. Seul les professionnels de santé peuvent décider de commencer un traitement préventif et de suivre un calendrier de vaccination et de déparasitage.

Le vallhund suédois a une double couche de poils. Il est donc déconseillé de les lui couper en été. La couche interne protège à la fois du froid et de la chaleur. Lorsque les périodes de mue approchent (changement de poils), il est nécessaire de bien lui brosser les poils afin de se débarrasser des vieux poils et de prévenir les problèmes de peau.

Le vallhund suédois est un chien de basse altitude car c’est aussi un chien de berger. Mais grâce à son intelligence et à sa polyvalence, il continue à travailler dans sa spécialité. En outre, il est devenu un chien de famille, fidèle, travailleur et intelligent. L’exercice intellectuel ne doit pas être négligé.