Le surprenant dauphin rose d’Amazonie

· 13 septembre 2018
Sa teinte varie en fonction des eaux dans lesquelles il vit. Moins connue que celle vivant dans les océans, il s'agit d'une espèce qui craint les êtres humains et tout objet inconnu.

Le dauphin rose d’Amazonie est un animal magnifique et attirant qui fait l’objet de nombreux mythes. Il s’agit de l’un des rares membres de la famille des cétacés à vivre dans un fleuve. Par ailleurs, sa couleur est sans doute ce qui nous attire le plus chez lui. Dans cet article nous allons tout vous raconter sur cette espèce unique.

Caractéristiques du dauphin rose d’Amazonie

Également connu sous le nom de « boto » ou « Inie de Geoffroy », le dauphin rose d’Amazonie est un cétacé de 2,5 m de long pesant jusqu’à 185 kg (mâles adultes). Son dimorphisme sexuel est évident puisque les femelles sont jusqu’à 50% plus petites et légères que les mâles.

Sa principale caractéristique physique est sa couleur rose, qui n’est pas toujours de la même teinte. À la naissance et dans sa jeunesse il est de couleur grise. En entrant dans l’âge adulte il devient plus clair. D’ailleurs, les mâles sont plus rosés que les femelles. Tout dépend aussi de la transparence, la température et la localisation des eaux qu’ils sillonnent.

La gueule du dauphin rose d’Amazonie est longue, et elle possède des dents pointues pour piéger et broyer ses proies. Il doit respirer fréquemment en sortant de l’eau. Il lance alors un jet faisant jusqu’à deux mètres de haut à travers son orifice dorsal.

dauphin rose d'Amazonie

Habitat et alimentation du dauphin rose d’Amazonie

Le boto est un animal vivant non seulement en Amazonie, mais également dans d’autres points d’eau douce d’Amérique du Sud. Ainsi, on le trouve aussi dans les fleuves Tapajós, Madeira et Xingú. De plus, il s’agit de l’un des habitants les plus communs de l’Orénoque.

Il préfère les zones proches des fleuves et, selon l’époque de l’année, il peut se disperser dans des zones inondées comme la forêt ou les plaines. Ainsi, il accroît son territoire à la saison des pluies.

Lorsque le niveau de l’eau est élevé, les mâles optent pour les canaux principaux des fleuves. De leur côté, les femelles et leurs petits restent en zone inondée, où les eaux sont calmes et leur permettent de se reposer, allaiter ou trouver des aliments plus facilement.

Son alimentation est assez varié puisqu’il consomme des poissons comme du loup ou du piranha. À cause de ses dents courtes et de la forme de sa gueule, il ne peut pas capturer de tortue de mer ni de crabes. Il chasse tôt le matin et dans l’après-midi. Il s’attaque aux bancs de poissons pour les piéger plus facilement.

dauphin rose d'Amazonie

Reproduction et habitudes du dauphin rose d’Amazonie

Ce dauphin est plutôt solitaire et s’il lui arrive de se mettre en groupe, il n’accepte pas plus de quatre individus. Les duos que l’on trouve le plus souvent sont les couples mère-enfant. De plus, il existe une forte ségrégation en période de pluies. Lorsque celle-ci s’achève, les spécimens cohabitent sans problème.

Le dauphin rose d’Amazonie est moins sociable et joueur que les cétacés océaniques et craint énormément les objets qu’il ne connait pas, ainsi que l’homme. Plutôt rapide, il est très difficile à dresser. De plus, son taux de mortalité est assez élevé lorsqu’il est maintenu en captivité.

En ce qui concerne leur reproduction, les femelles atteignent leur maturité sexuelle vers six ans tandis que les mâles doivent attendre plus longtemps. La période d’accouplement intervient à la saison sèche et la gestation dure 11 mois. Les petits restent avec leur mère durant un an et la femelle redevient féconde deux ans après l’accouchement.

La légende du dauphin rose

D’après le folklore amazonien, plusieurs mythes entourent cet animal. Ainsi, l’un deux prétend qu’il s’agit en réalité de l’esprit d’une personne noyée resté piégé dans le dauphin.

Une autre légende affirme que les nuits de pleine lune il se transforme en homme. Il séduirait alors les femmes afin de se reproduire. On conseille donc aux jeunes filles d’être prudentes si elles croisent un homme tout de blanc vêtu. En effet, il pourrait s’agir du dauphin rose en pleine transformation.