Le fourmilier à collier : tout savoir sur cette espèce

· 11 mars 2019
Dans la diversité de la faune de l'Amérique du Sud habite le fourmilier à collier, principalement dans les savanes arides et dans les zones de jungle. Il se distingue par sa langue allongée, qu'il utilise dans les endroits les plus difficiles d'accès pour extraire sa nourriture.

Le fourmiller à collier est une espèce typique d’Amérique du Sud, qui vit principalement dans les régions de forêts arides et de savanes. Nous vous invitons à découvrir les principales caractéristiques du fourmilier à collier, son habitat, son alimentation et sa reproduction.

Caractéristiques physiques et taxonomie du fourmilier à collier

Le fourmilier à collier (Tamandua tetradactyla) est une espèce de tamandua appartenant à la famille des Myrmecophagidae.

Morphologiquement, il s’agit d’un petit tamandua dont le corps mesure entre 50 et 90 centimètres. Sa queue peut représenter entre 30% et 40% de la longueur de son corps et elle mesure entre 40 et 60 centimètres.

Presque tout le corps de cet animal est recouvert de poils lisses, épais et bien attachés à son corps. Le pelage est visiblement plus abondant et long sur le dos, tandis que la tête et les jambes présentent des poils plus doux et plus courts. D’autre part, la pointe et le bas de la queue sont dénués de poils.

En ce qui concerne la couleur de son pelage, une incroyable diversité s’observe parmi les spécimens provenant de différentes zones géographiques. Au Brésil et au Venezuela, les spécimens avec des couleurs unies prédominent, pouvant varier entre le noir, le marron et le beige.

Cependant, les spécimens d’Argentine et du Paraguay sont généralement fortement colorés. Sur son corps, nous pouvons observer des taches près du dos et plusieurs marques qui s’étendent de la base du cou à la queue. Habituellement, ces taches sont noires et peuvent présenter des schémas de distribution différents.

fourmilier à collier

 

Sur ses pattes avant, on distingue quatre griffes acérées, tandis que celles postérieures présentent cinq griffes. Fait intéressant, ses griffes sont si tranchantes que le fourmilier à collier doit marcher sur le dos de leurs extrémités. De cette façon, il évite de se piquer ou de se blesser les jambes.

L’un des traits les plus marquants du fourmilier à collier est son museau allongé, cylindrique et incurvé, au diamètre approximatif d’un crayon. A l’intérieur se trouve sa langue saillante, caractéristiques de tous les tamanduas.

Habitat et alimentation du fourmilier à collier

Le fourmilier à collier est un tamandua originaire d’Amérique du Sud considéré comme une espèce endémique en Argentine. En Amérique du Sud, il vit principalement dans les forêts tropicales, les forêts humides, les savanes et les montagnes.

Généralement, les fourmiliers à collier préfèrent vivre à proximité de plans d’eau douce, telles que les rivières ou les ruisseaux, et de vignes. En effet, ces plantes sont une excellente source de nourriture pour eux. Mais il existe aussi des espèces adaptées aux savanes et aux forêts arides.

En ce qui concerne son alimentation, comme son nom l’indique, le fourmilier à collier est un animal qui se nourrit principalement de fourmis et de termites. Son alimentation est sélective, car en Amazonie, il existe de nombreuses espèces de fourmis toxiques.

En outre, le fourmilier à collier aime le miel et consomme même souvent des abeilles par inadvertance. Il peut également compléter son régime alimentaire avec des fruits régionaux.

fourmilier à collier qui chasse

 

Technique de chasse et langue des fourmiliers à collier

La technique de chasse du fourmilier à collier est très similaire à celle de tous les tamanduas. Avec leurs puissantes griffes, ils font des trous dans l’écorce des arbres. Ensuite, ils introduisent leur langue tranchante et collante pour capturer leur proie à l’intérieur du bois.

La langue est une autre caractéristique très spéciale du tamandua, et, par conséquent, du fourmilier à collier. Toute sa surface est recouverte d’une substance collante, qui fait que les insectes y adhèrent et ne peuvent pas s’échapper.

Reproduction et habitudes du fourmilier à collier

Les fourmiliers à collier sont des animaux solitaires qui maintiennent leurs habitudes principalement nocturnes, bien qu’ils puissent également être actifs pendant une partie de la journée. En général, les mâles et les femelles ne se retrouvent que pendant les périodes d’accouplement.

La phase de reproduction de cette espèce a lieu principalement en été. Après l’accouplement, la gestation de la femelle dure entre 120 à 150 jours. Un seul petit naît donc au printemps.

La mère prend soin de son bébé, le porte toujours sur son dos et le nourrit jusqu’à ce qu’il soit prêt à vivre seul. L’espérance de vie du fourmilier à collier atteint généralement les 8 à 10 ans.