Le chant des baleines

· 4 octobre 2018
Grâce aux sons qu'ils émettent, ces grands cétacés peuvent communiquer avec les différents membres de leur famille à plusieurs kilomètres de distance.

Afin de communiquer les uns avec les autres, les animaux utilisent différentes techniques. Le chant des baleines est l’un des mécanismes les plus curieux de la nature. Dans cet article, nous vous expliquerons ce phénomène en détail.

Quelle est la raison du chant des baleines ?

L’ensemble des sons qu’émettent les plus grands animaux du monde se compose de motifs répétitifs et prévisibles. La baleine à bosse est l’une des espèces qui chante le plus, on dit que son chant ressemble à celui de l’homme. La baleine du Groenland est une autre espèce intéressante, puisqu’elle a la capacité de créer des sons différents chaque année, que le reste de la famille copie.

En général, on connaît les cétacés pour les sons qu’ils utilisent afin de communiquer avec leurs congénères sous l’eau. Puisqu’ils n’ont pas une bonne vision, chanter leur permet d’entrer en contact avec les autres.

Il est intéressant de noter que ces mammifères marins chantent sous l’eau, car le son y voyage plus vite que dans l’air (1500 mètres par seconde en milieu aquatique, contre 340 mètres par seconde en surface) et couvre de plus grandes distances. Vous pouvez même parler aux membres de votre famille sur plusieurs kilomètres !

Le chant des baleines concernant les espèces qui respirent par des poumons

Les cétacés ont un sens de l’audition plus développé que de nombreuses espèces terrestres. C’est ce qui leur permet de détecter l’origine des sons avec une précision remarquable.

La raison du chant des baleines fut de nombreuses fois étudiée. Beaucoup affirment qu’elles l’utilisent sous forme d’une sélection sexuelle, mais qu’il peut aussi servir à d’autres objectifs, tels que la détection de la taille ou de la nature des objets qui se trouvent à proximité. Certaines espèces ne chantent que pendant la période des chaleurs, et uniquement les mâles : c’est une manière de se « montrer » aux femelles.

Même entre deux spécimens masculins, ces sons peuvent être interprétés comme une sorte de compétition entre eux. Ils peuvent servir pour définir le territoire ou pour lancer un message, tel que « c’est moi qui commande ici », et ainsi encourager l’autre à s’éloigner.

Au cours de la cour sexuelle, les baleines à bosse créent un chant individuel ou « non partagé » qui ne se répète pas. Une autre raison de la présence du chant est d’avertir leurs pairs qu’ils ont trouvé un grand stock de poissons, lorsqu’ils mangent en groupe ou en coopération. Cette méthode est connue comme l’appel de la nourriture.

Le chant des baleines concernant la baleine bleue

Comment chantent les baleines ?

Contrairement aux humains qui utilisent le larynx et les cordes vocales, le mécanisme sonore des cétacés peut être développé de deux manières différentes selon le type de baleines, à dents ou à fanons.

Dans le premier cas, dont les baleines bleues font partie, l’air passe à travers une sorte de « lèvre ». C’est ce qui leur permet de générer deux sons à l’unisson. La vibration est entraînée par la tête. Le cachalot, par exemple, peut émettre un chant d’un maximum de 223 décibels.

Les baleines à fanons (parmi lesquelles on retrouve le rorqual, les baleines grises et boréales) n’ont pas de lèvres, mais un larynxElles n’ont pas de cordes vocales, et elles n’ont pas besoin de respirer de l’air pour générer des sons. Le chant des baleines à fanons tourne autour de 180 décibels.

Fait intéressant, les baleines qui vivent dans des zones géographiques similaires chantent de la même manière. Le chant présente seulement de petites variations. Au contraire, si nous comparons les mélodies d’espèces de différents hémisphères, elles seront complètement différentes.

Pour finir, force est de constater que, du fait de l’augmentation du trafic maritime, les baleines ont dû également augmenter l’amplitude de leurs sons. Elles parviennent ainsi à se faire entendre dans un environnement qui n’est plus aussi silencieux qu’il y a quelques siècles. Cela peut causer plus de stress et certaines difficultés chez les cétacés, comme par exemple lors de l’accouplement.