Le langage des chats… Que veulent-ils nous dire ?

· 9 janvier 2018

Vous possédez un chat et ne comprenez pas son langage ? Saviez-vous que le ton de sa voix, la position de ses oreilles, le mouvement de sa queue peuvent révéler ses sentiments et ses intentions ? Vous pouvez apprendre à décoder tous ces signaux et beaucoup d’autres. De cette façon, vous pourrez avoir une idée de ce qui se passe dans la tête de votre chat. Nous allons identifier quelques une de ces pistes pour comprendre le langage des chats.

Que nous disent les bruits que font les chats ?

Un chat sur un rebord de fenêtre pose sa tête au sol

Crissements, miaulements, vous pouvez apprendre beaucoup du vocabulaire sur votre chat. A travers ces sons, vous comprendrez quand il faut que vous bougiez, quand ils se sentent bien, menacés ou quand ils souffrent.

Miaou, par exemple, est une expression qui a beaucoup d’usages. Votre chat peut miauler pour vous saluer ou vous demander quelque chose.

Un autre son qu’ils peuvent utiliser est le crissement ou le gazouillement. Le crissement est très habituel chez les chattes qui sont devenu mères. A travers le crissement, elles indiquent à leurs chattons qu’ils doivent la suivre. Si nous le rapportons à nos pratiques, le crissement signifierait sûrement que votre chat veut que vous le suiviez, en général à son bol de nourriture. Si vous avez plusieurs chats, vous les entendrez sûrement communiquer de cette façon.

Le ronronnement, par exemple, est généralement un signe de joie. Les chats ronronnent quand ils sont contents, et aussi quand ils mangent. Par contre, le ronronnement peut aussi signifier l’anxiété ou la maladie. En ronronnant, le chat se console, comme l’enfant qui suce son pouce.

Le grognement, au même titre que chez certain chiens, signifie que votre chat est fâché, énervé, agressif ou appeuré. Dans ce cas-là, le mieux est de le laisser seul.

Le hurlement est semblable au miaulement mais est plus fort. Les chats utilisent ce son pour témoigner leur angoisse. Par exemple, il peut arriver qu’il se soit enfermé dans une armoire ; il utilisera alors ce son pour vous indiquer où il se trouve.

Le hurlement fait aussi partie de la période des chaleurs, surtout chez les chats non castrés et chez chattes non stérilisées. Ils sont souvent très désagréables. Finalement, si votre chat commence à se faire vieux, il produira souvent ce son, peut-être qu’il souffre de démence et qu’il hurle parce qu’il est désorienté.

Interpréter quelques postures de votre chat

un chat est installé dans un buisson

Les oreilles : si votre chat oriente ses oreilles vers devant lui, cela peut signifier qu’il est attentif, intéréssé ou heureux. Par contre, si elles sont orientées vers le bas ou vers les côtés, il sera sûrement irritable, apeuré ou énervé.

Les pupilles dilatées (grandes) : il est nerveux ou soumis. Si elles se dilatent u peu, il est sur la défence. Si elles se dilatent beaucoup, il sera sûrement joueur.

Frottements : quand votre chat se frotte à vous, il vous dit qu’il vous aime et il marque son territoire. Vous verrez aussi qu’il fait la même chose avec les chaises, les portes, e t tout ce qu’il peut voire. Dans une certaine mesure, ce qu’il veut montrer avec ce mouvement, c’est que cela lui appartient, et vous aussi lui appartenez.

Pétrissage : On appelle pétrissage  le mouvement que font les chats avec leurs pates sur une surface molle. Ce mouvement est un reste de quand il était petit, quand il têtait les mamelles de sa mère pour améliorer le flux de lait. Si votre chat fait ce mouvement, c’est sûrement parce qu’il est très heureux.

Vous avez remarqué que parfois votre chat renifle un objet et ouvre légèrement la bouche ? Ceci signifie qu’il réunit des informations sur cet objet car son odorat est très sensible. On ne sait pas ce qu’il fait de cette information.

Si votre chat est irrité ou sur-stimulé, il aura les pupilles dilatées, il peut grogne, mordre et griffer. S’il se sent nerveux ou anxieux ses pupilles seront dilatées, il aura la queue en bas entre ses pattes et cherchera un endroit où se cacher.

Si votre chat est énervé ou agressif, ses oreilles resteront relevées et ses pupilles refermées. Sa queue peut être en haut ou en bas. Si vous voyez que votre chat est dans cette position, souvenez-vous que les chats n’aiment vraiment pas se battres, mais ce comportement peut changer si un des chats de fait pas marche arrière.