La tendre histoire de Felipe et de son chien guide

· 4 mai 2019
Cette histoire émouvante mérite que vous en preniez connaissance.

Un chien guide exceptionnel, une chienne golden retriever prénommée Nala, est devenue le compagnon, pour le meilleur et pour le pire, de Felipe, un enfant de 11 ans. Nala et Felipe sont ainsi devenus des amis inséparables.

Lorsqu’on demande à Felipe ce qu’il veut devenir plus tard, il répond : « Je vais monter un atelier de mécanique. Je vais me lever à l’aube quand tout le monde dormira et je dirai à Nala que nous allons travailler« .

Felipe, né aveugle, a été diagnostiqué du trouble envahissant du développement (TED) qui affecte les capacités de communications et de socialisation.

Nala, la nouvelle compagne de vie de Felipe a été consciencieusement dressée par la Escuela de Perros Guia Argentinos (EPGA), une école de chiens guides d’Argentine. Cette institution apporte une aide précieuse.

Une passion pour la technologie et un chien comme meilleur ami

Felipe est un garçon agité qui aime la technologie et qui est très curieux. Ses journées se rythment par l’école spécialisée et des activités de stimulation. Il se rend également dans une école spécialement dédiée aux aveugles et participe à des cours de natation dans un club. Il prévoit aussi de se mettre à jouer au tennis.

Lorsqu’on a envisagé d’offrir un chien guide à Felipe, lorsqu’il était plus jeune, il n’a d’abord pas compris en quoi Nala pouvait l’aider. Toutefois, lorsqu’il a commencé à découvrir tout ce dont sa nouvelle amie était capable, il n’a plus pu se passer de ce mode de vie.

Une amitié à petits pas

chien guide et son jeune maître
Source : Facebook de PerrosGuia Leones Quilmes O La Colonia

Le lien d’amitié qui s’est tissé entre Felipe et Nala s’est développé après avoir dépassé certains obstacles et relevé certains défis. Au début, l’enfant ne savait pas comment lui donner des ordres. Or, pour interagir avec un chien guide, le ton de la voix est fondamental.

Grâce de petites séances d’entrainement, Felipe est parvenu à travailler sa voix pour mieux communiquer avec sa nouvelle amie.

En ce qui concerne sa manière de communiquer avec Nala, Felipe déclare : « Je n’ai pas besoin de me mettre en colère avec elle, même si parfois je dois faire comme si j’étais fâché. Lorsque je lui parle mal, j’ai l’air en colère. Il ne faut pas non plus la punir, ni pour ne longues durées, ni pour de courtes durées ».

La relation qui s’est développée entre Felipe et son chien guide est si forte que, lorsque le garçon la « libère » de son travail, celle-ci reste à ses côtés et le suit partout. 

Lorsque que Felipe est dans sa chambre sur son ordinateur, Nala se couche à ses pieds. Lorsqu’il prend son bain, elle l’attend derrière la porte.

Bienfaits psychiques et physiques

L’arrivée de Nala a eu un impact très positif sur Felipe. En effet, Nala lui a appris à devenir responsable. Elle l’oblige à lui apporter les soins dont elle a besoin.

Sur le plan émotionnel, Nala s’est également révélée très utile pour Felipe. Elle l’apaise. En effet, lorsque Felipe caresse son chien guide, il se détend et tire de nombreux bénéfices de cette interaction.

Quels bénéfices tirer d’un chien guide ?

Ces chiens sont dressés de manière à guider des personnes aveugles ou souffrant de graves problèmes de vue. Ils peuvent notamment les aider dans leurs tâches quotidiennes.

Le chien guide est le plus connu des chiens de travail. Toutefois, il n’est qu’un chien de travail parmi tant d’autres. Il est le seul chien de travail reconnu par la loi de nos jours. Ce statut permet aux propriétaires de chiens guides de bénéficier de droits et de privilèges dont les propriétaires des autres types de chiens de travail ne peuvent pas profiter. Par exemple, les chiens guides sont autorisés dans les transports publics.

Toutefois, même si ces chiens sont entraînés de manière à pouvoir éviter les obstacles, ils ne sont, par exemple, pas capables de faire la différence entre le feu vert et le feu rouge des feux de circulation. 

Pour comprendre la signification des feux de circulation et savoir à quel moment traverser (en se basant sur la position des feux et non sur leur couleur), il faut doter l’animal d’un degré d’intelligence élevé et d’un niveau d’entrainement avancé.

Un entrainement intensif

La formation de ces chiens peut durer jusqu’à deux ans. Elle commence à la naissance du chien jusqu’à ce que celui-ci soit adopté par une personne âgée de minimum 18 ans.

En ce qui concerne cette formation, les experts en la matière assurent que les animaux ne progressent pas tous au même rythme. Par exemple, le lieu de vie du chien a de l’influence. De fait, un chien qui vit avec son maître dans un petit village n’apprend pas au même rythme qu’un chien qui vit dans une grande ville desservie par les transports publics.

La « vie professionnelle » de ces chiens dure généralement 12 ans. Au bout de cette période, les chiens passent un examen permettant d’évaluer leur état de santé.

 

Source des photos : Facebook de PerrosGuia Leones Quilmes O La Colonia