La réaction d’un chien coincé dans un ascenseur

· 15 janvier 2018
chien dans un ascenseur

Personne n’aime se retrouver coincé seul dans un ascenseur. Encore moins un chien perdu. C’est pourquoi un chien a fait ce qu’aurait fait n’importe quel être humain à sa place. Il a appuyé sur tous les boutons, dont celui d’alarme. Cette histoire vous surprend? Peut-être qu’il ne s’agit que d’un autre exemple de l’intelligence de ces animaux.

Découvrez l’histoire du chien qui s’est retrouvé coincé dans un ascenseur du métro de Barcelone

L’histoire s’est passée dans la station Torre Baró/Vallbona, de la ligne 11 du métro de Barcelone. Le centre de sécurité et de protection civile a reçu un appel de détresse provenant de l’ascenseur reliant la rue au vestibule.

Mais lorsque les responsables se sont connectés à la caméra pour voir ce qu’il se passait, ils ont constaté que l’appel avait été émis par un chien.

berger allemand couché dans une prairie

L’animal portait un collier et il semblait perdu et désorienté lorsqu’il a été libéré de son emprisonnement provisoire. Il a ensuite été pris en charge par la Guarda Urbana qui l’a sans doute remis à ses propriétaires.

 

Connaissez-vous l’histoire du chien qui est resté enfermé dans un ascenseur du métro de Barcelone? Pour tenter de sortir, le chien a fait ce qu’aurait fait n’importe quel humain à sa place : il a appuyé sur tous les boutons à sa portée.

Le chien a reproduit les gestes de son propriétaire

Ce qui est certain, c’est que le chien a effectué les gestes qu’il avait vu son propriétaire faire de nombreuses fois. En effet, il a appuyé sur les boutons de l’ascenseur pour que les portes s’ouvrent. Vous vous demandez peut-être pourquoi ça n’a pas fonctionné avec lui.

En fait, nos amis à quatre pattes sont de grands observateurs qui sont aussi, si quelqu’un en doute, très intelligents. Même des études scientifiques démontrent de plus en plus ce que tout maitre attentif sait déjà de son animal.

Selon le dictionnaire de la Real Academia Española, l’intelligence se définit comme la capacité de connaitre ou de comprendre quelque chose et de résoudre des problèmes. Vous doutez encore du fait que cette description convient parfaitement à un chien?

L’intelligence de nos amis à quatre pattes

De récentes études affirment que les capacités cognitives des chiens sont proches de celles d’un jeune enfant. Par exemple, à l’instar des enfants, les chiens parviennent à assimiler du vocabulaire par le biais de l’interférence et de l’exclusion. Certains chiens peuvent même relier certaines étiquettes abstraites à des objets concrets.

Cependant, en plus de leur intelligence naturelle, les chiens accompagnent l’homme depuis plus de 40 mille ans. Il est donc normal qu’après avoir passé tant de siècles à nous observer et à être à nos côtés, ils connaissent toutes nos habitudes et qu’ils sachent tout ce que nous faisons et comment nous le faisons. Même lorsqu’il s’agit d’appuyer sur le bouton d’un ascenseur pour ouvrir la porte.

Ils sont donc capables de nous copier et de nous imiter. Lors d’une des nombreuses études réalisées, les chercheurs ont voulu que les chiens sélectionnés ouvrent une porte en la poussant. Les animaux ont été répartis dans deux groupes. L’un devait imiter les humains et l’autre devait se débrouiller avec ses propres moyens.

Les chiens qui devaient imiter ont appris bien plus rapidement. Les chercheurs ont donc tiré la conclusion suivante: les chiens résolvent mieux les problèmes s’ils voient d’abord quelqu’un d’autre le faire au lieu de tâtonner.

Ces adorables manipulateurs qui vont jusqu’à pousser les boutons d’un ascenseur

berger allemand près de la mer

Comme si cela ne suffisait pas, nos amis à quatre pattes adorés savent aussi comment nous manipuler. Vous l’aviez déjà remarqué ou, du moins, vous le suspectiez?

En effet, une étude récente a démontré que les chiens nous dupent et adaptent leur comportement en fonction de leur convenance. Ils se servent de la ruse et de la dissimulation pour parvenir à leurs fins. De plus, ils comprennent très bien ce que nous disons mais, surtout, comment nous le leur disons.

Découvrez notre sélections de faits insolites sur les chiens

Certains disent, d’un point de vue ethnocentriste, que la seule chose qu’ils leur manque est la parole. Toutefois, ils possèdent leur propre langage. Il s’agit d’apprendre à interpréter leur façon d’apprendre, par exemple, à ouvrir la porte d’un ascenseur.