La femme qui sauve des chauves-souris

· 20 novembre 2018
Megan Church est la femme qui aide ces mammifères volants en Australie depuis 10 ans. Elle les aide à récupérer puis les réintroduit dans la nature.

Nous trouvons heureusement toujours des personnes conscientes de la souffrance des animaux  et qui donnent généreusement de leur temps et de leurs ressources pour aider ceux qui en ont le plus besoin. C’est le cas de la femme qui sauve des chauves-souris. Elle a déjà réussi à en sauver des centaines.

La femme qui sauve des chauves-souris

En raison de notre environnement fortement urbanisé, dnombreux animaux rencontrent aujourd’hui davantage de problèmes que s’ils étaient dans la nature. Ils peuvent en effet se heurter aux voitures, se retrouver coincés dans des bâtiments industriels. Certains pénètrent même dans des maisons dont ils ne peuvent sortir.

Ces problèmes touchent de nombreux animaux : oiseaux, renards, chats sauvages… Les chauves-souris ne font pas exception. Elles peuvent heureusement compter sur l’expérience et l’affection d’une femme dont le travail est de s’en occuper et de les soigner jusqu’à ce qu’elles puissent retourner dans leur habitat naturel.

Megan Church sauve des chauves-souris en Australie depuis près de 10 ans. Après une grave maladie auto-immune, elle trouva la force de récupérer grâce aux chauves-souris. Comme beaucoup d’autres sauveteurs, elle commença par s’occuper des portées orphelines.

femme qui sauve des chauves-souris

Le bruit courut peu de temps après qu’elle savait comment s’occuper de ces mammifères volants. Elle devint ainsi la femme qui sauve des chauves-souris au sens le plus large du terme. Elle vient et apporte donc son aide dès lors que quelqu’un trouve une chauve-souris en difficulté.

Elle rencontra des chauves-souris dans tous les endroits imaginables : empêtrées dans des branches d’arbres, accrochées dans les cheminées des maisons … Les cas les plus fréquents sont les animaux coincés dans des clôtures et des barbelés.

Megan continue toujours de s’occuper des portées orphelines. Elle leur donne le biberon, les nettoie et les protège comme le ferait leur mère. Curieusement, les bébés chauves-souris se rassurent lorsqu’ils savent qu’ils ont quelque chose à mordre et à serrer. Elle leur confectionne donc des tétines et les attache autour d’un animal en peluche.

L’importance des chauves-souris dans leur habitat

La femme qui sauve des chauves-souris vit en Australie, dans une ville proche de Sidney. La plupart des espèces de chauves-souris de cette région appartiennent à l’espèce appelée renard volant à tête grise. Elle fait partie des plus grandes qui soient.

femme qui sauve des chauves-souris

Malgré la renommée dont souffrent les chauves-souris, cette espèce est frugivore. Elles ne mangent que du nectar de fruits et de fleurs. Leur régime alimentaire étant très varié, elles jouent un rôle important en diffusant des graines et en replantant des arbres. Elles permettent en outre la pollinisation des plantes.

Les chauves-souris peuvent parcourir de longues distances entre leur nid et les endroits où elles trouvent de la nourriture. Ce sont les mammifères frugivores qui parcourent les distances les plus longues. Elles sont donc essentiels à la santé des forêts tropicales.

Un avenir pour les chauves-souris

La femme qui sauve des chauves-souris, Megan Church, a pour objectif de rendre ces animaux à la nature en bonne santé. Dans des conditions optimales qui leur permettent de survivre et de reconstruire leur vie en toute liberté. Tous les animaux qui passent par sa maison ne sont donc là que temporairement.

Chaque sauvetage se termina lorsque l’animal peut revenir à la nature. Certains ont besoin de plus de soins que d’autres. Beaucoup sont fatigués ou confus alors que d’autres ont été blessés et doivent être surveillés pendant plusieurs semaines.

Megan Church dispose d’une chaîne YouTube, Megabattie. Elle y enregistre – en anglais, puisqu’elle est australienne – ses sauvetages et ses succès. Nous pouvons rencontrer des vidéos montrant comment elle trouve ces animaux, des bébés qui prennent toujours le biberon et le plus important : lorsqu’ils sont prêts à voler seuls, qu’ils retournent à la nature.

Comment collaborer en recueillant des animaux

Toutes les espèces animales ont besoin de personnes veillant à leur bien-être. Nous ne vivons pas tous dans des environnements où nous pouvons aider de tels animaux exotiques. Nous pouvons néanmoins aider les êtres qui en ont besoin.

Les protecteurs d’animaux recherchent toujours de nouveaux volontaires. Vous pouvez donc offrir votre aide si vous avez du temps libre et de l’expérience. Ils ne s’occupent par ailleurs pas uniquement des chiens et des chats. Il existe également des sanctuaires dédiés aux animaux de la ferme. Il existe aussi des associations qui se spécialisent uniquement dans les rongeurs …

Vous pouvez aider les sauveteurs différemment si votre temps libre est plus limité. Leur fournir du matériel, leur donner de l’argent, les aider à collecter des fonds. Ils peuvent même avoir besoin de quelque chose d’aussi simple qu’un chauffeur pour les aider à amener des animaux chez le vétérinaire.

Comme Megabattie le rappelle après chaque vidéo, certains animaux supposent des connaissances spécifiques pour pouvoir les «toucher». Certaines chauves-souris pourraient en effet être dangereuses. Même les chats sauvages peuvent transmettre des maladies. Vous devez d’abord vous protéger vous-même si vous voulez sauver des animaux.

La femme qui sauve des chauves-souris vit en Australie et aide ces petits mammifères volants depuis près de dix ans. Elle n’est pas la seule à se consacrer à sauver des vies. Des organisations et des individus du monde entier se tournent en effet vers les animaux qui en ont besoin.